.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Noter la discussion : La photo de "classe"

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 06/01/2013, 13h17
Avatar de ChaRey
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 500 D - 100 mm Macro
 
Messages: 9
130 Photiz - Faire un don

La photo de "classe"


Bonjour,

Artiste photographe à mes heures perdues (ou pas !), j'ai eu l'occasion de faire des expos dans les salles communales de mon secteur d'habitation. Lors de ces dernières, on m'a demandé plusieurs fois si je faisais, par hasard, de la photo de classe aussi. Je me suis renseignée un peu au niveau de la fiscalité, mais je voudrai savoir si quelqu'un en avait déjà fait et comment ca se passait. Est ce qu'il faut un matos spéciale, quel objectif, des parapluies et des tissus de fonds ...



P.S : Avis aux répondant, je n'ai accès à internet que le WE, alors, ne vous inquiétez pas si je ne vous réponds pas dessuite, merci !
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 06/01/2013, 16h26
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 44
265 Photiz - Faire un don
Je crois qu'il faut une autorisation de je sais pas trop quoi, en Belgique du moins.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 08/01/2013, 23h43
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 3
50 Photiz - Faire un don
J'avais une amie directrice d'école qui m'avait demandé la même chose il y a quelques années.

Pour le matos, un reflex + optiques qui vont bien (24 ou 35mm pour les groupes, 85 ou 100mm
pour les portraits). Groupe en extérieur par temps clair (pas soleil, cause yeux fermés et contraste dur) et portraits en intérieur avec flash (idéal : les kits de 2 flashs comme ceux utilisés par les photographe avec le père Noël dans les centres commerciaux). Oublier le flash cobra ça fait des ombres portées assez dégueu.

Ensuite il faut faire les tirages sur un site web. Là c'est du sport surtout s'il y a beaucoup d'enfants
(j'avais fait ça dans une école de 300 élèves). Pour les portrait faire 1 tirage 13x18 et 2 tirages 10x15 pour chaque enfant. Pour les groupes 1 seul tirage 20x30 qui sera exposé dans l'école.
Cela revient à 2 euros environs dans les 2 cas. Bien garder les factures pour se les faire
rembourser par la caisse de l'école.

Puis il faut acheter des chemise cartonnée (blanche ou avec motif scolaire). Moi j'allais chez Artista
à Paris, sinon taper "cartonnage photographique" dans un moteur de recherche pour trouver
un fournisseur. Ca coute quelques dizaines de centimes pièce. (idem pour la facture)

Monter les photos dans les chemises : prévoir plusieurs soirées de travail ou alors le coup de main de quelques bons amis !

Livrer le tout à l'école, ensuite les gens payent ou rendent la pochette et des fois commande de nouvelles photos (là il faut être pointu sur la numérotation car entre les erreurs de quantité ou entre les frères et soeur, ça peut devenir un casse-tête !!!).

Les pochettes de portraits étaient vendues 10 euros et la photo de groupe 7 euros.
J'avais demandé 2 euros par pochette et 1 euros par groupe sachant que l'année d'avant
il avait été vendu 150 pochette. Mais attention, je n'ai pas été payé en direct, mais la caisse des école a acheté pour moi du consommable (papier, encre, films argentiques).

Pour la petite histoire, le photographe pro qui faisait ça avant moi prenait 10 euros par pochette
et en restituait 2 à la caisse des école (pour 150 ventes ça faisait assez peu...)
La 1ere année où je l'ai fait, il a été vendu 250 pochettes au prix de revient de 4 à 5 euros, soit
un gain de 5 euros par pochette pour l'école : il faut imaginer le sourire de mon amie directrice
quand on a fait les compte !!!

J'ai donc récolté (indirectement en consommable donc) environ 600 euros à chaque fois
que je l'ai fait (3 ans je crois).
Il faut compter 1 journée de 6 heures de prise de vue (beaucoup de temps avec les maternelles)
puis 6 à 8 heures de postprod (sélection, numérotation, envoi des tirage) et enfin 2 à 3 soirée
de mise sous pochette. Enfin, il y a les re-commandes, les immanquables erreurs, etc.

Bref c'est du boulot !

Attention cependant, il faut bien se renseigner sur le nombre de ventes des années précédentes car si les photos se vendent peu, le produits de la vente risque de ne pas couvrir les frais, dans ce cas qui paye ? Il faut être bien au clair avec la directrice.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« sigma 17-50 ou tamron 17-50 en version stab ou non | Lecture de portfolio sur Paris? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.