.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Noter la discussion : Collimateurs autofocus: témoignez!

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 20/10/2012, 17h07
Avatar de DaveLC
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Lumix AVCHD lite, Canon 5D MarkIII, 24-70mm, 85mm, 70-200mm
 
Messages: 211
1840 Photiz - Faire un don

Collimateurs autofocus: témoignez!


Bonjour a tous (tes)!


La manière dont j'utilise l'autofocus se résume à ceci:
Par exemple, photographier un oiseau:
capteur central, mise au point sur les yeux du sujet,
je laisse le doigt appuyé, décentrage si nécessaire,
puis enclanchement.

En quoi les multiples collimateurs autofocus (45 pour le Canon 1D Mark III par ex)
vous servent-ils (et vous aident) concretement lors de vos prises de vues, nottamment avec les sujets en mouvement?
Concernant les collimateurs de type croises qui ont leur utilité dans des conditions de faible contraste,
sentez-vous une REELLE différence comparé avec un capteur de seulement 1 collimateur de type croisé
(le Canon EOS 5D MARK II par ex.), et si oui, dans quelles conditions?

Merci.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 20/10/2012, 17h58
Avatar de TomCat1972
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5D III 7D 24 f/1.4 24-70 f/2.8 70-200 f/2.8 etc...
 
Messages: 8 091
41715 Photiz - Faire un don
Il existe déjà deux écoles:
- Celle des anciens et des débutants: on focalise avec le collimateur du centre et on recadre avant de déclencher. C'est lent, peu précis à très grand ouverture ou avec des sujets très mobiles...
- Celle du photographe qui focalise au mieux sur le point qu'il désire.
Sinon je ne crois pas que l'AF soit prédominant pour celui qui achète un boitier quand il s'agit de certains modèles à très grand succès comme le 5D Mark II .
J'ai utilisé pas mal d'AF de manière assez courante, pas juste 5 minutes mais au moins plusieurs jours (chez Canon: 300D, 30D, 40D, 50D , 60D , 7D , 5D, 5D Mark II et 5D Mark III)... Et la conclusion est que son bon usage dépend du photographe.
Maintenant plus on a de collimateurs, plus ça devient compliqué. Et la technologie nécessite un apprentissage calme et serein pour optimiser la configuration à la prise de vue.
Car le piège est que plus on dispose de collimateurs, moins le boitier peut choisir la focalisation pour le photographe. C'est le même principe d'un objectif ultra lumineux, il sera plus difficile de focaliser précisément sur un point à très grande ouverture.
Mais si on s'offre un 1D X ou un 5D Mark III (même AF à part que le moteur diffère légèrement) voire un 7D , on se doit au moins de lire le manuel si on veut dompter l'AF.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 20/10/2012, 18h08
Avatar de boba
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DII, 16-35, 24-105, 70-200 2.8 IS II, 85 1.2, 35 1.4
 
Messages: 5 690
29830 Photiz - Faire un don
Salut !
J'ai un 5DII et ne fais que du portrait, donc autant le dire de suite, je n'utilise que le central.
Ce qui me pose parfois des soucis lors du recadrage (décentrement comme tu dis) dans les cas où je shoote avec des ouvertures très faibles (1.2), vu que la MAP se décale (de quelques millimètre mais c'est suffisant pour foirer la MAP).
Donc j'aimerais des collimateurs périphériques au moins aussi précis que le central pour pouvoir faire ma MAP sans être obligé de (trop) recadrer ensuite.
J'ai cru comprendre sur le 5DIII (mais j'ai pas testé cette fonction quand je l'ai eu entre les mains) t'offrait la possibilité, en One-Shot, de décider d'un collimateur pour la mise au point (jusque là rien de nouveau), et que quand tu bascules en mode portrait (elle est là la nouveauté), le boitier switch automatiquement vers un collimateur adéquat.
Exemple pour bien me faire comprendre :
Tu actives un des collimateurs du haut, et lorsque tu bascules le boitier, il passe sur un collimateur à droite.
Pour moi ça serait génial. Si quelqu'un pouvait confirmer...

Sinon pour les photographes animalier, les 36000 collimateurs sont apparemment bien appréciés. Quand tu veux suivre un objet en mouvement, tu te mets sur le mode autofocus correspondant, tu fais la MAP une fois à mi-course sur l'objet, et ensuite, plus tu as de collimateurs plus le module AF va assurer un suivi continu sur l'objet, peu importe où il se trouve dans le cadre. Suffit de l'accrocher une fois avec le central et ensuite, tu peux recadrer (décentrer) et continuer de suivre le mouvement de l'objet, il sera toujours net, que tu sois à mi-course ou en train de faire une rafale.

J'avais lu des retours des possesseurs de 5DIII qui font de l'animalier sur eos-numérique qui étaient très contents de ces perfs.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 20/10/2012, 18h11
Avatar de JR²
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon 50D - Tamron 18-270 f/3.5-6.3 - Canon EF 50mm f/1.8
 
Messages: 599
4730 Photiz - Faire un don
Moi je fonctionne comme DaveLC. Comme je ne suis pas ancien c'est donc que je dois être débutant. Je trouve ça méga pète bonbon de devoir changer le collimateur à chaque photo. Avec le collimateur du milieux je suis toujours pas trop loin du bon endroit et après on décale, en haut en bas, a droite à gauche.

Maintenant en rafale et /ou si tu veux suivre un objet en mouvement le collimateur du milieux ne sufffit pas.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 20/10/2012, 18h35
Avatar de TomCat1972
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5D III 7D 24 f/1.4 24-70 f/2.8 70-200 f/2.8 etc...
 
Messages: 8 091
41715 Photiz - Faire un don
Changer de collimateur(s) ou de type de collimateurs est très facile avec les Canon XXD et au delà. L'ergonomie permet de tout parametrer à volonté sans quitter l'oeil du viseur !
Réponse avec citation
  #6  
non lus 20/10/2012, 19h34
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Sony DSC HX5V et reflex 100% CANON
 
Messages: 5 383
31240 Photiz - Faire un don
Je choisit le collimateur dont j'ai besoin pour cadrer directement et en cas d'action rapide avec une grosse difficulté à anticiper le mouvement je me sert des collimateurs d'assistance donc au maximum 5.

Quand j'utilise le 7D je sollicite régulièrement 1 ou 5 collimateurs parmi les 19. Sur des sujets statiques le central quand je suis ouvert à 2.8 ou plus sinon n'importe quel autre car ils sont croisés.

Sur le 5DII soit je me cale à l'hyperfocale, soit j'utilise le central et plus marginalement les autres et encore plus rarement les assistants.

La raison est simple ils se tiennent dans un mouchoir de poche alors ca change tres peu de choses pour cadrer.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 20/10/2012, 19h46
Avatar de vpuybareau
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Hybride µ4/3
 
Messages: 446
3405 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par DaveLC Voir le message
Bonjour a tous (tes)!


La manière dont j'utilise l'autofocus se résume à ceci:
Par exemple, photographier un oiseau:
capteur central, mise au point sur les yeux du sujet,
je laisse le doigt appuyé, décentrage si nécessaire,
puis enclanchement.

En quoi les multiples collimateurs autofocus (45 pour le Canon 1D Mark III par ex)
vous servent-ils (et vous aident) concretement lors de vos prises de vues, nottamment avec les sujets en mouvement?
Concernant les collimateurs de type croises qui ont leur utilité dans des conditions de faible contraste,
sentez-vous une REELLE différence comparé avec un capteur de seulement 1 collimateur de type croisé
(le Canon EOS 5D MARK II par ex.), et si oui, dans quelles conditions?

Merci.

en gros si l'oiseau vole tu peux utiliser la zone des 45collimateurs comme un unique point AF pour faciliter la visée, ou encore utiliser l'un des collimateur AF déporté pour améliorer le cadrage et ne pas centrer obligatoirement le sujet, etc...
Réponse avec citation
  #8  
non lus 20/10/2012, 19h54
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 273
3500 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par JR² Voir le message
Moi je fonctionne comme DaveLC. Comme je ne suis pas ancien c'est donc que je dois être débutant. Je trouve ça méga pète bonbon de devoir changer le collimateur à chaque photo. Avec le collimateur du milieux je suis toujours pas trop loin du bon endroit et après on décale, en haut en bas, a droite à gauche.

Maintenant en rafale et /ou si tu veux suivre un objet en mouvement le collimateur du milieux ne sufffit pas.

C'est vrai sur le 450d que tu possèdes ce n'est pas pratique de changer de collimateur je suis dans le même cas que toi je déteste ça.

Sur le 5d je me sert du central quand la luminosité est très basse ou en contre jour assez violent car il est bien plus efficace. Sinon j'utilise le collimateur en fonction de où mon sujet est placé.
Autant en one shot c'est moins un problème (à part que l'on perd du temps à recentrer et décentrer ce qui peut être très gênant en reportage par exemple en loupant l'instant décisif) en ai servo il est obligatoire d'utiliser les collimateurs autre que le central si l'on veut éviter que son sujet se trouve en plein milieux sur chaque prise de vue.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 20/10/2012, 22h57
Avatar de DaveLC
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Lumix AVCHD lite, Canon 5D MarkIII, 24-70mm, 85mm, 70-200mm
 
Messages: 211
1840 Photiz - Faire un don
Merci bien pour avoir pris le temps d'emettre ces reflections.

En effet, l'intelligence de certains appareils aux multiples collimateurs permet de choisir les zones de focus et de "bloquer" le focus sur des sujets en mouvements, quelque soit le cadrage.

Leur utilisation est une question de pratique... et de prix (pour moi les collimateurs sont la plus grande difference entre le 5D Mark II et le Mark III, ce qui justifierait (?) la grande difference de prix).
Bon, pour le moment, avec des sujets en mouvement et pour eviter de rater le focus, je reste "paresseux", je declanche avec le focus du milieu et ensuite je recentre la photo en post traitement (croppage).
Réponse avec citation
  #10  
non lus 20/10/2012, 23h44
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Sony DSC HX5V et reflex 100% CANON
 
Messages: 5 383
31240 Photiz - Faire un don
Outre une plus grande rafale, un viseur 100% et un AF plus réactif, le Mark III possede une mesure d'exposition bien plus performante que le Mark II .

Si on ajoute une meilleure montée en iso et 2 - 3 bricoles en plus ca commence à faire pas mal d'évolutions. La différence de prix est certes délirante car un Mark II bien utilisé fournit encore de bien belles images mais pour un photographe peu versé dans la technique il facilite bien les choses ce Mark III.

D'ailleurs on voit pas mal de Mark III montés avec des morceaux de verres, ca montre à quel public il s'adresse parfois ...

Citation:
Posté par DaveLC Voir le message
Merci bien pour avoir pris le temps d'emettre ces reflections.

En effet, l'intelligence de certains appareils aux multiples collimateurs permet de choisir les zones de focus et de "bloquer" le focus sur des sujets en mouvements, quelque soit le cadrage.

Leur utilisation est une question de pratique... et de prix (pour moi les collimateurs sont la plus grande difference entre le 5D Mark II et le Mark III, ce qui justifierait (?) la grande difference de prix).
Bon, pour le moment, avec des sujets en mouvement et pour eviter de rater le focus, je reste "paresseux", je declanche avec le focus du milieu et ensuite je recentre la photo en post traitement (croppage).
Réponse avec citation
  #11  
non lus 21/10/2012, 00h05
Avatar de Sylvain.F
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: On s'en fiche
 
Messages: 489
3335 Photiz - Faire un don
Personnellement je fais de l'animalier et pas mal de photo reportage, de même que de la photo de sport. Les collimateurs ne me servent que pour l'animalier (avec un 7D ): suivi de l'animal comme décris plus haut, même si ça foire aussi pas mal (si ce n'est pas un gros plan il arrive souvent que le focus se fasse n'importe où à la moindre perturbation, donc je repasse en spot).

Pour le photo reportage je n'en ai aucune utilité, je suis sur le central ou les angles, à ce titre 5 collimateurs me suffisent. En portrait idem, même en ouvrant à 1.2 ou 1.4, 5 ou 9 collimateurs me suffisent, l'important étant qu'ils soient bien placés. En photo sportive (notamment les sports collectifs) je suis aussi en spot: trop de monde devant, derrière, qui perturbent le choix automatique des collimateurs, la mise au point se fait rarement là où il faut. Je reste donc en AiServo et spot.

Personnellement je suis pour la multiplication des collimateurs, mais comprend mal l’intérêt d'en avoir 50 (et bientôt combien, 100 ? 200 ?). Je trouve très utile d'en avoir plusieurs, mais ce qui compte pour moi c'est avant tout leur répartition sur l'ensemble du cadre, et certains appareils ont leurs collimateurs beaucoup trop centrés à mon goût (ca fait un espèce de tas de collimateurs au milieu, je déteste ça, surtout que tous ne se valent pas). De plus j'ai du mal à faire confiance à la technologie pour ces choses là, on n'est jamais aussi bien servit que par sois-même. Même en animalier, par exemple un vol de flamants roses: Plusieurs flamants qui volent, je suis au 400mm, donc assez près des sujets, j'en ai 4 ou 5 dans le cadre, mais ils ne sont pas exactement à la même profondeur. Dans ce cas je choisis moi-même le collimateur (ou un petit groupe) et je focus sur l'oiseau que je veux, parce qu'avec l'autofocus cela peut être assez aléatoire. A moins que le 1Dx fasse mieux monde à ce niveau, je n'en sais rien, mais en tout cas pas le 7D ni le 5DII, et encore moins les 50d et 40d.

Il y a aussi cette terrible recherche de la facilité. Suivre un sujet, même en spot, ca s'apprend. Je shot des sports que je connais très bien (rugby par exemple), ce qui me permet de lire le jeu comme le ferait un joueur et d'anticiper les mouvements et ainsi viser au bon endroit au bon moment, bref anticiper (un minimum, car ça reste très difficile). Evidemment tout le monde ne connais pas tous les sports qu'il photographie, mais ça vient avec le temps. Même chose en animalier, l'essence même de la photographie animalière c'est de connaitre et comprendre le sujet, c'est le meilleur moyen de faire la photo que l'on veut, et c'est également très utile pour bien suivre les sujets, même en spot.

Dernière modification par Sylvain.F 21/10/2012 à 00h10.
Réponse avec citation
  #12  
non lus 21/10/2012, 00h47
Avatar de boba
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DII, 16-35, 24-105, 70-200 2.8 IS II, 85 1.2, 35 1.4
 
Messages: 5 690
29830 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Sylvain.F Voir le message
A moins que le 1Dx fasse mieux monde à ce niveau, je n'en sais rien,

D'après les commentaires de certains pros, l'AF sur les 5DIII et 1DX est génial de ce point de vue.
Personne ne dit qu'il n'est pas possible de shooter en One Shot + central.
En fait il s'agit simplement de réduire son ton taux de déchets.

Citation:
Posté par Sylvain.F Voir le message
mais en tout cas pas le 7D ni le 5DII, et encore moins les 50d et 40d.

Je pense que sur ce point le 50D est meilleur que le 5DII.

Citation:
Posté par Sylvain.F Voir le message
Il y a aussi cette terrible recherche de la facilité. Suivre un sujet, même en spot, ca s'apprend.

Même en ayant une super connaissance des animaux que tu shootes et une bonne gestion de l'AF en collimateur central, t'as forcément beaucoup plus de déchets qu'un mec qui maitrise les nouveaux AF.
C'est une grosse évolution qui va dans les bon sens à mon avis.
Réponse avec citation
  #13  
non lus 21/10/2012, 01h18
Avatar de Sylvain.F
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: On s'en fiche
 
Messages: 489
3335 Photiz - Faire un don
Je sais pas, mais j'ai assez peu de déchets dus à l'AF en animalier "qui bouge" (j'utilise en général les même 9 ou 5 collimateurs 1 seul à la fois, mais pas forcément le central).
Par contre il m'a fallu vraiment pas mal de temps avant d'en arriver là...
Mais il y a beaucoup de manières de pratiquer l'animalier, je ne sais pas comment cela se passe pour tous les autres.

Ce que je veux dire c'est que vu l'investissement que représente un nouveau boitier, il faut se poser la question de savoir si le nombre de collimateurs est vraiment un critère, sachant que le type et leur répartition compte autant si ce n'est plus (selon moi), et sachant qu'avec l'expérience on peut aussi très bien se débrouiller. D'autant plus que si on reprend tous les commentaires plus haut, on remarque que l’intérêt du nombre est confiné à des utilisations qui peuvent paraître bien spécifiques pour certains.

Le 5DII est un cas, presque un extrême, et il est évident que quelques collimateurs en croix supplémentaires en plus ne serait pas un mal. Maintenant pour des appareils qui ont 9 bon collimateurs (ou 19), est-ce que tripler ou quadrupler leur nombre apporte un réel plus ? Honnêtement je pense que non, sauf utilisations très spécifiques. Je pense que leur fiabilité et leur répartition est un critère plus pertinent.

Je vois tellement de fonctions que les gens s'arrachent pour un oui ou pour un non alors qu'au final ils ne l'utilisent pas, ou alors très en deçà de leurs capacités. Je pense qu'il faut aussi se recentrer sur certains fondamentaux, à titre d'exemple: un boitier robuste, une mécanique fiable, une tropicalisation efficace, des collimateurs fiables qui accrochent même par manque de lumière, un autofocus rapide que l'on conserve avec les objectifs à f/8 (extenders), mesure de l'expo etc... et il y a encore quelques progrès à faire.
Réponse avec citation
  #14  
non lus 21/10/2012, 01h26
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Sony DSC HX5V et reflex 100% CANON
 
Messages: 5 383
31240 Photiz - Faire un don
Même si l'utilisateur n'y a pas accès, les autres collimateurs entrent en jeux dans les algorithmes de prediction. De plus si la couverture est bien répartie dans le champs et dense on a peu à bouger le boîtier pour changer de point de focus. Certaines photos nécessitent que l'APN ne bouge pas du tout.

Bref ca n'est pas parce que la plupart des utilisateurs n'en voient pas l'interet que ca ne sert à rien. Sur la série 1 de chez CANON les collimateurs sont virtuels, leur nombre, leur position et leur caractéristique peut être redéfinie par programmation. Bien entendu c'est pas à la portée du grand public.

Sur les autres séries de boitiers ils sont gravés sur sillicium donc leur caractéristiques ne peuvent pas changer.

Pour le calcul de l'exposition certaines version "gold" d'APN permettent de choisir aléatoirement N collimateurs qui effectuent autant de mesure spot et le boitier fournit l'exposition moyenne, les écarts type etc ...

D'ailleurs sur les série 1 il me semble qu'on peut lui demander de le faire sur 5 mesures.

Dernière modification par k-ton 21/10/2012 à 01h28.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 21/10/2012, 01h50
Avatar de boba
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DII, 16-35, 24-105, 70-200 2.8 IS II, 85 1.2, 35 1.4
 
Messages: 5 690
29830 Photiz - Faire un don
Sylvain je te rejoins sur le fait que 95% des gens (chiffre au pif sorti de ma pensée) ne maitriseront de toute manière jamais totalement leur AF pour une raison ou une autre (pas la nécessité, pas les connaissances techniques).

Reste qu'il s'avère que tu as des photographes (pros la plupart) qui même sur un 1DIV (qui était un navire de guerre quand il est sorti, à la pointe niveau AF) ont pourtant trouvé ses limites.
C'est pour eux que Canon sort un module AF de malade sur le 1DX, décliné sur le 5DIII.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« autofocus avec le 70-200mm F4 L et Canon 5DMarkII | Eos 650D ou 60D quelle différence, quel choix ? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.