Afficher un message
  #16  
non lus 07/11/2012, 11h26
Avatar de BZHades
BZHades BZHades est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Aps-h/FF, du 17 au 500
 
Messages: 2 702
13905 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Christophe B Voir le message
Tu ne peux pas simuler une courte focale en faisant du panoramique car les perspectives ne sont pas du tout les mêmes selon les focales. Une longue focale écrase les perspectives et une courte les creuses.

Cela dit tu peux tout de même faire du panoramique afin de couvrir un grand champ de vision.
Dans ce cas, même si je ne l'ai jamais fait je prendrais impérativement ma photo en mode manuelle pour avoir la même expo sur les photos.
Je commencerais par assembler mes photos pour n'en faire qu'une et je traiterais ensuite.
Ou alors un traitement de base sur chaque photo indépendante mais identique sur toutes les photos.

Raté, les perspectives ne dépendent pas de la focale, mais uniquement du positionnement du photographe

La focale ne change pas les perspectives, elle ne change que le champ couvert !

Donc je confirme aussi les dire précédent : oui, on peut sans aucun problème obtenir la même image qu'un 10mm avec un 18mm en faisant un assemblage de plusieurs photographie (stiching)

L'avantage d'avoir un UGA :
- Pas besoin de faire plusieurs photo pour une seule image finale (moins de place sur la carte mémoire)
- pas de souci de point nodal et de décalage des plans (si les plans se chevauchent et sont relativement éloignés les uns des autres, on peut voir apparaitre des fantôme)
- moins de manipulation en post traitement (correction du vignetage, de la déformation préalablement à l'assemblage, plus l'assemblage en lui même à faire)
- Pas de souci de mouvements : s'il y a des personnages sur la photo qui bougent, la méthode panoramique est susceptible de les dupliquer s'ils apparaissent en deux point différents le temps de prendre toute les images) Cela peut créer des fantôme (une personne qui apparait sur une image, mais pas sur l'autre), mais c'est un effet qui peut aussi être recherché !

L'avantage du panoramique :
- plus de définition : même si les appareils actuels ont largement assez de pixels, avec d'anciens modèles moins défini (6Mpx par exemple), ça permet de tirer des grands format plus finement avec l'augmentation de la définition
- moins cher (pas de nouvelle optique à acheter)

Pour appuyer mes dires sur les perspective, ci joint un exemple que je ressors régulièrement

La photo 1 est prise à 24mm à un endroit A


La photo 2 est prise à 105mm du même endroit A


Comparons à un crop de la photo 1, crop qui vient recadrer la photo pareillement à la photo 2 (à 3 poils de Q prêt) :


Le crop est identique (à la profondeur de champ près, mais c'est une autre explication) : les perspectives n'ont pas changé

Prenons enfin une photo n°3 à 24mm (même focale donc que la n°1), mais en se déplaçant à un point B plus proche, de manière à cadrer le sujet de la même manière que la photo 1


On voit ici que les perspectives ont totalement été modifiées du fait du changement de position !

En rajout, on peut aussi constater que la profondeur de champ de la photo 3 est identique à la photo n°2, malgré une focale différente. En effet, la profondeur de champ est indépendante de la focale ! (si si), elle ne dépend que du rapport de grossissement et de l'ouverture. Le rapport de grossissement, c'est le rapport entre la taille de l'image projetée sur le capteur et la taille du sujet. Ainsi, un sujet cadré de la même manière au 24mm ou au 105mm a la même profondeur de champ pour un même capteur et une même ouverture.
Je ne ressors pas les formule mathématique du calcul, mais cela s'explique très simplement aussi par ce biais (un exemple en image est plus parlant je trouve)
On utilise la focale dans le calcul, car c'est une donnée facilement identifiable (plus que le rapport de grossissement, à part en macro où il est indiqué sur l'objectif). Mais la focale, couplée au cercle de confusion (lié à la taille du capteur), et à la distance du sujet n'est qu'une manière simple de calculer le rapport de grossissement avec des données facilement mesurables.

En revanche, selon la focale utilisé, les perspectives sont modifiées, l'arrière plan est donc beaucoup plus resserré avec de longues focales pour un même cadrage (on est plus loin du sujet), et le modelé du flou est différents, et plus "dilué" et avec un flou plus marqué pour les longues focale, d'où le raccourci abusif : une longue focale = moins de profondeur de champ.
Réponse avec citation