.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Noter la discussion : Je veux faire de la photo pour les particuliers ET les entreprises

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 01/06/2012, 14h07
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: 40d + st-e2 + 430ex + tamron 17-55 f2,8
 
Messages: 534
3330 Photiz - Faire un don
C'est en meme temps logique que les prix fondent... l'arrivé du numerique fait que tout le monde est photographe a plus ou moins grande echelle, ca ne va pas aller en s'ameliorant je pense

Je vois deja dans mon entourage des "photographes" qui font des shooting toute la semaine (7 8 shooting) gratuitement et ca toute les semaines
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #17  
non lus 01/06/2012, 14h12
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: D5100 + 18-105 et 35 (1.8) + SB600 / AW100
 
Messages: 163
1095 Photiz - Faire un don
Disons aussi que dans l'esprit des gens (je parle de la population non photographe), le facteur de coût considéré comme principal qui était le développement des pellicules a disparu.


Jodko.
Réponse avec citation
  #18  
non lus 01/06/2012, 14h40
Avatar de Guillaumus62
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D7000, 10-24 3.5/4.5, 28-75 2.8, 50 1.8, 35 1.8
 
Messages: 495
4196 Photiz - Faire un don
Ouai parce que régulièrement je dois expliquer qu'en numérique on développe aussi nos photos. Pour la population non Photographe (avec un P) tu branche l'appareil sur le PC windows fait un "toudoum" et hop tu chope tes jpg et t'as finis. C'est d'ailleurs la principale raison qui fait que les gens croient qu'il suffit d'avoir un reflex pour faire des belles photos comme les pro. Ils ignorent qu'au final le post traitement fait beaucoup dans la qualité de la photo. C'est une facette mise de côté dans les prestations a ras les paquerettes de certains.
Bref au final on rentre dans l'éternel faux débats où comme dans tout les milieux pro en mutation il y aura une épuration naturelle. Les pros qui vendent chères en donnant de la qualité auront une clientèle exigeante. Les autres s'autodétruiront sur le long termes.
Quand aux "AE" ou les "blacks" généralement à bas tarifs ils ciblent une clientèle qui n'aurait pas investit dans un bon photographe.
Quand je vois mes parents ou proches de cette génération généralement hormis la photo de couple plein pied classique ils ont pas grand chose en souvenir. Donc pas sur qu'avant les gens investissaient aussi dans la photo de mariage.
Réponse avec citation
  #19  
non lus 01/06/2012, 15h39
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D700 + 50mm f/1.8G + 16-35mm f/4
 
Messages: 317
2540 Photiz - Faire un don
Je pense qu'il faut aussi prendre en compte le fait que dans la photo il y a le passionné amateur, qui fait des photos pour le plaisir, qui prendra un shooting plus comme un enrichissement perso sur la pratique de la photo et qui donc fera des photos gratuites pour les personnes qui voudront bien poser pour lui.
Et en face il y a celui qui veut vivre de la photo et qui pour couvrir ses dépenses et pouvoir se payer à manger va faire des prix relativement élevés.
Si on prend en compte le résultat il est possible de trouver des choses aussi bonnes pour les 2 cas, on ne peut donc pas reprocher aux gens en générale de se dire que les tarifs pro sont exorbitants.

Comme déjà dit, les produits aujourd'hui évoluent et permettent d'accéder plus facilement à du matériel de bonne qualité ce qui n'arrange rien pour les pros... bref comme activité unique ça me parait impossible à moins de vraiment se démarquer du lot ou d'avoir les bons contacts qui donneront accès aux bons contrats.
Réponse avec citation
  #20  
non lus 01/06/2012, 16h14
Avatar de SudPhoto
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 952
5910 Photiz - Faire un don
Faire UNE bonne photo est à la porté de n'importe quel bon amateur...
Faire un reportage mariage complet... c'est déjà beaucoup moins évident... et surtout, cela ne représente pas du tout le même temps de travail !
Amateur ou pro, post-traiter un mariage avec ses quelques centaines d'images avec une qualité suffisante pour des agrandissements papiers de tailles respectables... cela prend du temps... voire beaucoup de temps... et un minimum de savoir faire que cela soit à la prise de vue ou pour la suite...

Rien d'inaccessible pour un passionné "sérieux"... mais quoi qui l'en soit, du travail !

Et comme dit le vieil adage... "Tout travail mérite salaire ! "

(Et je ne parle même pas du matériel (photo, informatique...) nécessaire et de son coût...)

Dernière modification par SudPhoto 01/06/2012 à 16h16.
Réponse avec citation
  #21  
non lus 01/06/2012, 16h30
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D700 + 50mm f/1.8G + 16-35mm f/4
 
Messages: 317
2540 Photiz - Faire un don
Mis à part l'investissement en matériel (et encore, même si probablement aucun amateurs ne shootent au 1Dx ou D4, beaucoup sont équipés d'appareils dignes de pros...), des non-pros font aussi bien que les pros (prise de vue, quantité de photos et post traitement).

En effet tout travail mérite salaire, et un amateurs (honnête hein, pas au black) considérera que sa rétribution se trouve dans le plaisir qu'il a à faire de la photo ou en tant qu'expérience enrichissante pour lui (un peu comme un stagiaire que l'on ne paye pas et à qui on dit que grâce à son stage il a de l'expérience même s'il travaille aussi bien qu'un employé qui fait le même boulot).

Je comprend que tu défende ton métier mais je considère que comme activité unique c'est pas vraiment rentable sauf si tu connais les bonnes personnes, et ce parce que des passionnés peuvent parfois rivaliser avec le travail de certains pros.
Réponse avec citation
  #22  
non lus 01/06/2012, 16h34
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 222
19355 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Franckydenantes Voir le message
Je pense qu'il faut aussi prendre en compte le fait que dans la photo il y a le passionné amateur, qui fait des photos pour le plaisir, qui prendra un shooting plus comme un enrichissement perso sur la pratique de la photo et qui donc fera des photos gratuites pour les personnes qui voudront bien poser pour lui.
Et en face il y a celui qui veut vivre de la photo et qui pour couvrir ses dépenses et pouvoir se payer à manger va faire des prix relativement élevés.
Si on prend en compte le résultat il est possible de trouver des choses aussi bonnes pour les 2 cas, on ne peut donc pas reprocher aux gens en générale de se dire que les tarifs pro sont exorbitants.

Comme déjà dit, les produits aujourd'hui évoluent et permettent d'accéder plus facilement à du matériel de bonne qualité ce qui n'arrange rien pour les pros... bref comme activité unique ça me parait impossible à moins de vraiment se démarquer du lot ou d'avoir les bons contacts qui donneront accès aux bons contrats.
Je ne reproche pas aux amateurs de faire des shooting gratis avec des modèles gratis, tant que ça reste de l'artistique et qu'il n'y a pas de visé commerciale derrière, sinon on considère çà comme un travail et c'est rémunéré par le client.
J'aimerai juste que les entreprises arrêtent de chercher à casser les prix, souvent en stigmatisant en négociant sur le fait que le concurrent est moins cher ou fonctionne d'une autre manière (avéré ou non). Ce sont aux photographes de fixer les prix selon leur propre définition de la valeur de leur travail, en comptant l'amortissement temps, l'amortissement matériel, les frais fixes et exceptionnels, l'acquis et l'inné de leur regard et de leur savoir faire, et dans le ton du marché par respect pour ses confrères. Ils y a des organismes qui tentent de préserver le métier et qui informent des tarifs références du marché, que ce soit les barèmes UPP pour les œuvres préexistantes, les conventions collectives des syndicat de journalistes, etc… en supposant que le GNPP informe aussi pour les artisans…
Certains trouvent les barèmes UPP un peu trop élevé, mais c'est parce qu'ils n'ont pas notions des couts réel de création d'une photographie, et le photographe qui vend à titre exceptionnel devrait trouver son compte au même tarif que les pros en économisant les frais pro…



Dites on troll là… et gros HS sur le sujet de Mery M… ><

Dernière modification par Clovis 01/06/2012 à 16h37.
Réponse avec citation
  #23  
non lus 01/06/2012, 16h51
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: 40d + st-e2 + 430ex + tamron 17-55 f2,8
 
Messages: 534
3330 Photiz - Faire un don
Grosse concurence = baisse de tarifs... vous pouvez tourner 4à fois la question dans tous les sens, l'economie fonctionne comme ca


Politique de la quantité avant la qualité
Réponse avec citation
  #24  
non lus 01/06/2012, 17h02
Avatar de SudPhoto
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 952
5910 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Merciermk Voir le message
Grosse concurence = baisse de tarifs... vous pouvez tourner 4à fois la question dans tous les sens, l'economie fonctionne comme ca


Politique de la quantité avant la qualité

Reste à savoir si parmi ceux qui se font payer, tout le monde est déclaré, tout le monde paye ses licences logiciels, déclare ses employés...

Quand des professionnels ont les mêmes contraintes... pour une qualité donnée, ils ont à peu près les mêmes tarifs... (à moins d'être magicien... taxes, charges sociales, matériels, frais de déplacements, paye du photographe, tirages... ça a un coût).
Réponse avec citation
  #25  
non lus 01/06/2012, 17h15
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: 40d + st-e2 + 430ex + tamron 17-55 f2,8
 
Messages: 534
3330 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par SudPhoto Voir le message
Reste à savoir si parmi ceux qui se font payer, tout le monde est déclaré, tout le monde paye ses licences logiciels, déclare ses employés...

Quand des professionnels ont les mêmes contraintes... pour une qualité donnée, ils ont à peu près les mêmes tarifs... (à moins d'être magicien... taxes, charges sociales, matériels, frais de déplacements, paye du photographe, tirages... ça a un coût).


Je suis d'accord avec toi mais beaucoup , meme declaré (du moins dans mon entourage) voient les mariages et autres comme un petit complement de revenue ... donc meme si ils font un benefice de 100euros pour la journee ils sont content...
Réponse avec citation
  #26  
non lus 04/06/2012, 13h30
Avatar de Caramel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 7 457
57905 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par MeryM Voir le message
Merci pour tous les infos, Caramel.
Depuis 2 jours, je me renseigne pour choisir un statut juridique et je galère pour comprendre certains trucs. Sur le net, je vois des conseils dans un sens et dans le sens contraire.
Pour faire de la photo de mariage, des books d'artistes et répondre aux commandes d'entreprises (photos en maternité) tu me conseilles de prendre le statut d'entrepreneur ou de micro-entreprise? Je pense faire beaucoup moins que 20 000 euros de CA...
Et sinon, le mieux c'est d'être en BIC ou BNC?
Pour moi, BIC = services et BNC=vente de marchandises
Nous, les photographes, on fait les 2 (prises de vue et vente d'albums), non?
Enfin, c'est intéressant pour moi d'opter pour le prélèvement libératoire?
Argh...tout ça, c'est du chinois pour moi.

Biz

la principale différence entre BIC et BNC est le moyen de l'administration de calculer tes charges..

en BIC : tu payes tes charges sur une base forfaitaire après un abattement de 50% et tu n'as pas d'obligation d'expert comptable ni de justifier de tes dépenses...

en BNC : tu es au réèl, tu dois avoir un expert comptable et justifier de toutes tes dépenses...


Par contre, sans pouvoir le démontrer, je pense qu'en finalité pour le métier de photographe qui propose plus de prestation que de produits vendues... les charges en BIC ou en BNC seront approximativement identiques..
Réponse avec citation
  #27  
non lus 04/06/2012, 14h34
Avatar de SudPhoto
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 952
5910 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Merciermk Voir le message
Je suis d'accord avec toi mais beaucoup , meme declaré (du moins dans mon entourage) voient les mariages et autres comme un petit complement de revenue ... donc meme si ils font un benefice de 100euros pour la journee ils sont content...

100 € pour une journée... cela peut être attractif... Sauf qu'un mariage ce n'est pas que la prise de vue...
Rendez-vous avant et après le mariage avec les mariés, editing... retouche... Pour un travail sérieux difficile de passer sous la barre des 20 h. de travail même pour un opérateur expérimenté. A 5 € ou moins de l'heure on est loin du SMIC horaire.
Dans quel domaine un ouvrier qualifié travaille-t-il pour la moitié du taux horaire minimal ?
Desolé il y a des démarches que je ne comprend pas.
Réponse avec citation
  #28  
non lus 04/06/2012, 15h00
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D700 + 50mm f/1.8G + 16-35mm f/4
 
Messages: 317
2540 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par SudPhoto Voir le message
100 € pour une journée... cela peut être attractif... Sauf qu'un mariage ce n'est pas que la prise de vue...
Rendez-vous avant et après le mariage avec les mariés, editing... retouche... Pour un travail sérieux difficile de passer sous la barre des 20 h. de travail même pour un opérateur expérimenté. A 5 € ou moins de l'heure on est loin du SMIC horaire.
Dans quel domaine un ouvrier qualifié travaille-t-il pour la moitié du taux horaire minimal ?
Desolé il y a des démarches que je ne comprend pas.

Il parlait là de bénéfice, pas du tarif global de la presta.
Réponse avec citation
  #29  
non lus 04/06/2012, 15h47
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K20D
 
Messages: 760
4350 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par MeryM Voir le message
Et sinon, le mieux c'est d'être en BIC ou BNC?
Pour moi, BIC = services et BNC=vente de marchandises

C'est l'inverse en fait.
BIC = services et marchandises
BNC = exclusivement que du service

Pour les photographes aucune idée de comment ça se passe, perso je suis en micro-BIC pour du dépannage/vente informatique.
Et effectivement, les charges, ça coute. Mais c'est normal.

Le "soucis" des micro BIC/BNC, c'est que tu payes tes charges l'année X par rapport à ton CA de l'année X-1 ou X-2 je ne sais plus. Donc si une année tu rentres beaucoup moins d'argent pour une raison ou une autre, tu risques d'avoir du mal à payer les charges. J'imagine que ça peut se régler avec le RSI, en calculant au mieux ce que tu es censé payer cette année là.

Micro BIC/BNC en tout cas la compatibilité nécessaire est vraiment minimale, il faut juste tenir un cahier d'achat (pour BIC) et vente, avec les factures. C'est tout. En fin d'année tu déclares au RSI et aux Impots ton CA de l'année, ils calculent automatiquement tes impots/charges.
Inconvénient : tu ne peux déduire tes charges/investissement/matériel, ni récupérer la TVA, ni facturer la TVA (en plus clair : le client ne peut récupérer la TVA sur tes factures, mais pour de la prestation de service ça ne change rien) etc...

Les autres status, je ne connais pas!

Sache tout de même qu'en micro, tu peux avoir des exonérations de charges la première année (voir l'année 2), afin de t'aider à te lancer en douceur, c'est en tout cas comme ça dans mon cas, et j'ia fait la demande pour les 2 premières années. Par contre ensuite, les charges font un sacré bon d'un coup, il faut donc bien le prévoir.
L'exonération, à l'époque ou j'ai commencé, s'appeler : ACCRE
Avec ce status il faut également prévoir sa propre retraite complémentaire, car la retraite obligatoire que tu paieras ne sera pas suffisante pour avoir une retraite correcte. La question se pose moins quand on est salarié.

Dernière modification par Cyrco 04/06/2012 à 15h53.
Réponse avec citation
  #30  
non lus 04/06/2012, 18h51
Avatar de SudPhoto
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 952
5910 Photiz - Faire un don
Oui, j'ai bien compris qu'il parlait de bénéfice... donc de taux horaire net... de 5€ (le salaire horaire se calcule bien sur le bénéfice pas sur le C.A. on est d'accord...)
Donc grosso modo les mecs travaillent pour la moitié du SMIC en admettant que pour le calcul de leur benef de 100€ ils aient bien déduit tous leurs frais (assurances, matériels photo et informatique, licence des logiciels...) ce dont je doute...
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Étudiante photographie pour CE | Témoignages »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2015 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.