.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Noter la discussion : Stratégie commerciale des grandes marques

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 11/02/2012, 23h36
Avatar de duanra
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: N I K O N
 
Messages: 2 989
19430 Photiz - Faire un don

.......


..........

Dernière modification par duanra 05/05/2015 à 02h59.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 12/02/2012, 00h31
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 5D MK2 + 50f1.4 + 135F2.0 + cactus KF36 + filtres neutres
 
Messages: 49
360 Photiz - Faire un don
Je pense que tu as la réponse dans ta question : la catastrophe naturelle a fortement impacté les constructeurs. Je ne suis pas sûr de ce que j'avance mais les boitiers et optiques hauts de gammes seraient fabriquées au Japon... ce qui expliquerait la hausse.

Ensuite, il est aussi probable que ça soit une stratégie commune des constructeurs : faire payer les "early adopters" (les premiers acquéreurs en marketing) plus fort qu'avant et ensuite baisser les prix. En effet, les early adopters fortunés ont généralement une sensibilité vis à vis du prix assez... "tolérante".

Voila donc une raison pour attendre avant d'acheter : la situation macro-économique ne s'améliorant pas, les marques constructeurs seront obligés de baisser leurs prix pour démocratiser leurs ventes.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 12/02/2012, 09h22
Avatar de Christophe B
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon
 
Messages: 4 635
28580 Photiz - Faire un don
Pour la partie catastrophe, c'est les assurances qui vont payer, les impacts pour les entreprises sont le retard et l'augmentation des primes d'assurances mais ça ne représente qu'un faible pourcentage ...

Par contre la crise est passé par là, apportant une croissance nulle ou faible ces dernières années et nous voyons bien que la réponse des entreprises dans tout domaines c'est d'augmenter les prix pour se refaire (même si les acheteurs ont de moins en moins d'argent).
Enfin, ce qui me parait pour moi la raison majeur, comme tu l'as évoqué, c'est le R&D ... plus un produit s'approche du must et plus le R&D coute cher (nouvelle technique permettant de franchir un Gap, outils de tests toujours plus complexe, ...). Le cout de la recherche est exponentielle par rapport aux gains technologiques qu'il en découlera.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 12/02/2012, 12h20
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon 50D, 100mm 2.8 IS L, 70-200 2.8 IS II L, 24-70 2.8 II
 
Messages: 170
1415 Photiz - Faire un don
Je pense que le D800 n'est pas la suite du D700 , mais une nouvelle gamme.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 12/02/2012, 14h46
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 639
3385 Photiz - Faire un don
Dans le cycle de vie des produits, il est habituel qu'une nouveauté soit plus chère à sa sortie, en effet il faut amortir les frais de R&D et de pub engendrés par le lancement.
Donc c'est un classique, et les "Early adopters" sont de bons clients puisqu'ils mettent allègrement la main au porte monnaie. Mais les marques auraient tort de ne pas en profiter, puisque certains sont prêts à payer le prix fort.
Tout positionnement prix, pour une sortie, est un pari sur l'avenir, et malgré toutes les modélisations réalisées par les services marketing, ce n'est pas une science exacte.
Le principe se nomme l’élasticité prix, en fait on fait varier le niveau de prix vers le haut en faisant une simulation sur la baisse (supposée ou testée) engendrée par la diminution du nombre de clients potentiels, et l'on tente de choisir le couple prix/nombre de client qui réalise la meilleure rentabilité.
Mais, même si dans ce cas les marques peuvent s'appuyer sur les tendances des ventes des prédécesseurs (objo, boitiers ...), un cas ne fait pas l'autre, et des ajustements (possibles dans les 2 sens) sont souvent nécessaires.
Donc la nouveauté à un cout, il faut en être conscient, mais moi en tant que client je trouve que l'on a tout à gagner en attendant un peu, en général quand le produit vieillit un peu, son prix baisse, mais surtout les "early adopters" font souvent les frais des erreurs de jeunesse des produits, défaut, erreurs de conception ...
Les marques trouvent leurs saluts dans le renouvellement bien plus rapide de leurs produits, mais elles le font aussi bien souvent au détriment de la fiabilité de leurs gammes, sous la pression marketing et l'urgence de tenir des calendriers (trop) serrés elles oublient un peu trop de tester sérieusement la stabilité de leurs produits.
Et oui là aussi, time is money, mais pas mal de constructeurs automobiles (dont des français) ont joué ce jeu et se sont brulés les doigts (ou leurs parts de marché)
Au final, c'est quand même souvent le consommateur (donc nous) qui arbitre, cela nous laisse un peu d'espoir face à ces niveaux de prix surdimensionnés.
Amt,
Chris
Réponse avec citation
  #6  
non lus 12/02/2012, 20h22
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 639
3385 Photiz - Faire un don
Effectivement les objectifs ne rentrent pas dans la même logique de décote que les voitures, mais ils ne subissent pas non plus les mêmes contraintes mécaniques d'usure,de ce fait leur valeur d'usage reste bien plus haute plus longtemps.
Néanmoins si tu regarde bien tu trouves des optiques plus âgées mais encore fonctionnelles pour pas très cher, nous avons sur le forum beaucoup de personnes qui s'amusent comme des fous avec leur Zeiss et leur bagues M42, et qui produisent de très bonnes images.
A mon avis Canon a choisi une stratégie marketing que l'on nomme "d'écrémage" pour sa série L, l'on choisit une politique de prix élevée qui s'adresse à une cible étroite mais fortunée (la crème).
Dommage pour ceux qui ne disposent pas de suffisamment de matière grasse dans leur portefeuille, car le lait sans la crème c'est comme un 5D2 sans son 24 70 L, cela a moins de gout, parole de normand ...
Amt,
Chris
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.