.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Aller au premier non-lu
  #46  
non lus 11/12/2007, 17h08
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Arrow

Portraits de rue : comment aborder les passants


Le portrait de rue est particulièrement éprouvant, non pas tant dans sa difficulté technique, mais plutôt dans la façon dont on peut aborder les...

Dernière modification par Jeff. 11/12/2007 à 17h17.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #45  
non lus 20/12/2007, 17h27
$unshine
 
Messages: n/a
Photiz
Brrr... Bon ben, je sens que mon imprimante va chauffer pendant ses vacances

Merci GiLd.
Réponse avec citation
  #46  
non lus 22/12/2007, 03h23
Exclu
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Pentax K10D, objectifs: 16-50, 75-300, 50, 18-55
 
Messages: 283
5510 Photiz
Je trouve le ton juste. Proposer une adresse ou communiquer ses coordonnées. Faut il avoir le courage de le faire quand le sujet photographié à son insu est 1 peu contrarié parce qu'on l'a pris
par surprise. Après tout ce n'est pas la caméra cachée. Je crois que c'est à l'instinct que se règle ce genre de situation.
Réponse avec citation
  #47  
non lus 28/12/2007, 17h51
Avatar de JeanStephaneCANTERO
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 400
9235 Photiz
Bonjour,

J'ai lu avec attention et intérêt l'article de Jeff.
je souhaiterais faire une distinction de taille entre photographie de rue et paparazzisme. De la photographie de rue au télé est une discipline à part. Ne confondons pas !
La photographie de rue est un art exigeant qui ne peut se satisfaire d'une photo au télé.

Ma petite expérience me pousse à dire qu'il n'y a pas vraiement de méthodes, de règles pour aborder les personnes que l'on souhaite photographier. Il faut néanmoins distinguer 2 types d'images : l'image spontanée que l'on va faire sur le vif, à l'instinct.... ce type de photo est trés difficile car la MAP, les règlages doivent se faire en qulques secondes. Trés, trés peu de photographe rentre en contact avec les modèles qu'ils ont saisis l'espace d'un instant. Ces instants de vie ne nécessitent pas d'entrer en contact avec les personnes. Sauf si vous être remarqué, il faudra vous expliquer. faites preuve d'empathie et de gentillesse. Il est possible qu'on vous demande d'effacer la photo. Les signatures nécessaires ne sont jamais prises. Rassurez vous, personne ne le fait. Les amateurs, comme les maîtres en la matière. Je dirais même que cela va à l'encontre de la démarche artistique.
Un bémol pour les scènes avec les enfants... Prenez garde !
La pratique affinera votre style, votre oeil sera aiguisé et tout ira plus vite.

Ensuite, il ya les portraits, les groupes.... Nécessairement il faudra demander l'autorisation. Soyez simples, naturels, décontractés et tout ira bien. Du grand patron au Sdf, les gens ne vont voir qu'un appareil et n'ont aucune idée du devenir de la photo, des retouches, de l'utilisation... Expliquez calmement. Surtout, surtout prenez le temps... Si ce n'est pas pour cette fois, vous pourrez rencontrer la personne un autre jour, dans 1 semaine, 1 mois. Si vos relations sont bonnes vous ferez votre photo.

Un autre point : Ne surtout pas se fondre dans la masse !!!! Vous êtes au milieu de la masse, nuance...

Vous n'êtes pas invisible, ne vous cachez pas. Votre photo sera meilleure si vous établissez un contact, une connivence avec la personne, le groupe. Vous verrez que le naturel se verra sur l'image final.
Ces rencontres de quelques minutes, de quelques heures sont mon moteur, ma motivation.

Il m'arrive d'aller vers des gens et de ne pas faire de photos, de parler des heures avant de faire une ou deux photos.

Tout repose sur la confiance et la sincérité. Vous verrez que votre interlocuteur le verra vite.

N'arrivez pas avec 15 appareils, 4 zooms, 1 bob canon, 1 veste Nikon.... Soyez simple, comme ceux que vous souhaiter photographier.

Je mets à part le reportage sur un sujet précis. Dans ce cas toutes les autorisations doivent être faites ( surtout pour les sujets difficiles), les acteurs sont au courant de votre venue. Avant de shooter, imprégnez vous de l'ambiance. cela vous aidera à être juste, et à témoigner reellement de ce que vous avez vu. Ce que vous croyez juste en arrivant peut être faux en partant. la photo est une arme. Pas de préjugés, soyez vecteur de vérité.


Enfin et pour finir ( je m'excuse c'est décousu), soyez sur de votre coup. Sachez attendre le bon moment, le bon angle. Si la photo dure 2 secondes, l'attente, la reflexion sur le cadrage peut être plus long. Soyez patient, formez votre oeil. Il faut que vous ayiez en tête le résultat final. Il faut un peu de pratique avant de se lancer. La photo de rue, n'est pas synonyme du tout de photo rapide et volée.

La timidité est un faux problème. Parfois on ose pas car on est pas sur du résultat. Prenez le temps de maitriser votre appareil avec des amis, la famille. Lisez des maîtres de la Photo de rue. Quand vous serez prêts ça se fera tout seul.

A bientôt

Jean-Stéphane

Dernière modification par JeanStephaneCANTERO 28/12/2007 à 17h55.
Réponse avec citation
  #48  
non lus 28/12/2007, 19h12
Avatar de GiLd
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 242
1670 Photiz
Citation:
La photographie de rue est un art exigeant qui ne peut se satisfaire d'une photo au télé.
Il est assez impressionnant de remarquer à quel point la photo est une discipline où le réactionnarisme est encore la règle : le mythe de la "belle photo", et à l'inverse ses tabous (le cramââââge), la photo de nue comme référence ultime du bon goût, j'en passe...
Et enfin les sempiternels "ce-qui-doit-être-fait-et-ce-qui-ne-doit-pas-être-fait".

La photo au télé ou au grand angle est un choix qui doit être intégrée une démarche esthétique, un rapport entre les différents plans de l'image ; on peut ainsi apprécier ses personnages écrasés sur l'arrière plan et dire des choses avec.
Un des grands documentaristes russe actuel, à mon sens, Sergueï Loznitsa (on voit régulièrement ses travaux sur Arte), ne travaille qu'en longue focale.
C'est vrai que ce n'est pas de la photo - juste de l'image qui bouge un peu, mais on est aussi dans un milieu un peu plus ouvert...

GiLd

Dernière modification par GiLd 28/12/2007 à 19h15.
Réponse avec citation
  #49  
non lus 30/12/2007, 00h14
Avatar de rvince
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: CANON 5D MII et 40D + Elinchrom
 
Messages: 341
2080 Photiz
article intéressant ainsi que le lien vers vide.memoire.free.fr

merci !
Réponse avec citation
  #50  
non lus 09/01/2008, 00h01
Avatar de Redfox
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: D300+Grip|85mm/1.8|50/1.8 Nikkor|18-70 f/3.5-4.5|
 
Messages: 43
1210 Photiz
Super les conseils et surtout le lien vers vide memoire
Réponse avec citation
  #51  
non lus 13/01/2008, 13h47
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5 DmarkII
 
Messages: 25
155 Photiz
Les "modèles" de la rue
Photographier des gens dans la rue, est-ce légal ? Si le fait de photographier des gens dans la rue (lieu public) n'est pas interdit - sauf si la personne s'y oppose - c'est la publication de ces images qui est réglementée, notamment par l'article 226 du code pénal : nul ne peut diffuser l'image d'une personne sans son autorisation et de l'article 9 du Code Civil : Chacun a droit au respect de sa vie privée.

Par contre, dans un lieu privé (ou un lieu privé ouvert au public) l'autorisation est indispensable.

Il est donc toujours possible de réaliser des photos dans la rue (sur les lieux publics, la terrasse d'un café étant un lieu... privé !) mais il n'est pas autorisé de les utiliser hors du cadre privé (du "cercle de famille").

sauf autorisation écrite de diffusion vous ne pouvez en aucun cas exposer les photos ni blog , ni site , ni galerie , d'expèrience (calendrier ) une autorisation verbale peut vous procurer beaucoup de desagrements .

""Lorsqu'on dispose d'un téléobjectif avec une focale importante, on peut se trouver un coin à l'ombre, et de là, prendre des photos sans être remarqué. "" et vous retrouver au tribunal et risquer la prison si vous exposez la photo et ce n'est pas la carte de journaliste qui vous protegera
Réponse avec citation
  #52  
non lus 13/01/2008, 13h58
Avatar de JeanStephaneCANTERO
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 400
9235 Photiz
Citation:
Posté par NUMSTUDIO Voir le message
Les "modèles" de la rue
Photographier des gens dans la rue, est-ce légal ? Si le fait de photographier des gens dans la rue (lieu public) n'est pas interdit - sauf si la personne s'y oppose - c'est la publication de ces images qui est réglementée, notamment par l'article 226 du code pénal : nul ne peut diffuser l'image d'une personne sans son autorisation et de l'article 9 du Code Civil : Chacun a droit au respect de sa vie privée.

Par contre, dans un lieu privé (ou un lieu privé ouvert au public) l'autorisation est indispensable.

Il est donc toujours possible de réaliser des photos dans la rue (sur les lieux publics, la terrasse d'un café étant un lieu... privé !) mais il n'est pas autorisé de les utiliser hors du cadre privé (du "cercle de famille").

sauf autorisation écrite de diffusion vous ne pouvez en aucun cas exposer les photos ni blog , ni site , ni galerie , d'expèrience (calendrier ) une autorisation verbale peut vous procurer beaucoup de desagrements .

""Lorsqu'on dispose d'un téléobjectif avec une focale importante, on peut se trouver un coin à l'ombre, et de là, prendre des photos sans être remarqué. "" et vous retrouver au tribunal et risquer la prison si vous exposez la photo et ce n'est pas la carte de journaliste qui vous protegera

je me permettrai de dire que tu as raison mais que c'est du pipo. Il ya jurisprudence depuis cet été. Dans le cadre d'un travail artistique ne portant pas atteinte au sujet, la prise de vue sans autorisatiojn est autorisée.

Le texte part du principe que nous sortons dans la rue en connaissance du fait que nous serons regardé et donc soumis à la vue des 'autres'.

MAintenant prendre de images au élé à 600 m de la personne c'ets une autre démarche, simple et proche du paparazzisme. Ce n'est pas de la photo de rue.

Que dire de ceux quis e mette à l'ombre pour shooter.. lamnetable.

LA phoot de rue ce n'ets pas la photo dans la rue. C'est une démarche artistique exigeante basée sur l'empathie, la poésie et l'amour des gens.

Dernière modification par JeanStephaneCANTERO 13/01/2008 à 14h00.
Réponse avec citation
  #53  
non lus 13/01/2008, 15h20
Avatar de cool_sorcerer
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K10D, K20D
 
Messages: 37
260 Photiz
ah bon?

Si il y a eu jurisprudence.... Y'a t'il le text quelque part...?
Ca aiderait bien
Réponse avec citation
  #54  
non lus 13/01/2008, 16h06
Avatar de GiLd
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 242
1670 Photiz
Citation:
Posté par cool_sorcerer Voir le message
Si il y a eu jurisprudence.... Y'a t'il le text quelque part...?
Ca aiderait bien
Oui ! une source, une source !

GiLd
Réponse avec citation
  #55  
non lus 13/01/2008, 17h16
Avatar de JeanStephaneCANTERO
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 400
9235 Photiz
il faudrait que je retrouve l'article paru cet été dans Telerama ou un mag de ce style.

... Ceux qui ont du courage....

L'affaire de départ concernait un jeune femme qui a porté plainte pour être en Couv d'un livre photo. Elle a été débouttée.

Dernière modification par JeanStephaneCANTERO 13/01/2008 à 17h18.
Réponse avec citation
  #56  
non lus 13/01/2008, 18h18
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5 DmarkII
 
Messages: 25
155 Photiz
Bonjour JeanStephane
nous n'avons pas trace de ta jurisprudence , dans un cas assez similaire , nous avons une interdiction de publication .

je serais donc tres heureux de connaitre ce texte faisant jurisprudence
Réponse avec citation
  #57  
non lus 13/01/2008, 19h42
Avatar de JeanStephaneCANTERO
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 400
9235 Photiz
ecoute, le souvenir est assez vague, bien que marquant, car datant de cet été. Je l'ai lu. Je peux dire que la jeune femme a été débouttée et que le livre est sortie. Le juge a admis qu'il s'agisait d'une oeuvre a vocation artistique, et point du paparazzisme.
en gros il était dit : Nous sommes tous public quand nous sortons de chez nous. Attention je ne parle pas de photo volée. Je parle bien de photo de rue, le photographe est visible, le sujet a vu le photographe.... Je parle de Vrai photographie.
Je n'évoque même pas de la "*****" de rue faite au télé caché dans un buisson pour shooter une scène de vie. cela m'insupporte.

ceux qui ont le temps trouveront ce texte.

Photographe de rue, je ne demande jamais d'autorisation. Je ne difuse jamais de photos compromettante. La déontologie, le respect est la meilleure solution. En cas de procès c'est 1000 fois défendable.

Sur ce forum j'ai vu 1000 photos de rue, aucune, je dis bien aucune, ne m'a semblait déplacé, choquante... Aucune ne méritait un procès. Et si cela avait été le cas le pleignant aurait été déboutté.

Dernière modification par JeanStephaneCANTERO 13/01/2008 à 19h47.
Réponse avec citation
  #58  
non lus 15/01/2008, 11h50
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 40D 10-22mm, 24-70mm + 50mm + 580EX + Gripp + 100mm macro
 
Messages: 13
215 Photiz
Tres utiles
Les gents on quand meme de plus en plus de mal a confier leur image a des inconus!
Réponse avec citation
  #59  
non lus 15/01/2008, 12h53
Avatar de cool_sorcerer
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K10D, K20D
 
Messages: 37
260 Photiz
Red face la peur

Mais est ce que ca ce n'est pas du a la peur de la manipulation de l'image...
La peur qu'ils ont que cette image soit sortie de son context... un peu comme les Fake que l'on trouve sur internet avec un corps nue sous la tete d'une actrice connue...
Je pnse que c'est là la peur principal des sujet photographiés...

Combien de fois, quand j'ai demandé a une amie ou une collegue de prednre des photo d'elle, elle m'a repondu "tu va en faire quoi?"... ben qu pourrais je en faire...
la detourner... mais ce serait bien con...!
la montrer si elle est belle... lorsqu'on repond ca... generalement, on a une reponse positive...!! du moins un peu plus de chance
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Le statut associatif pour la photographie | Test : avez-vous abusé de la photo ? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 10 votes - moyenne : 3,30.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.