.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Forum critiques » Critiques photo et vidéo » Sur le vif

Noter la discussion : So fashion ou l'apprentissage difficile de la photo de rue...

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 16/09/2011, 11h59
Avatar de armaiman
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Reflex num et arg
 
Messages: 109
635 Photiz - Faire un don

So fashion ou l'apprentissage difficile de la photo de rue...


Je continue à me faire violence en "photo de rue". Premièrement parce que je suis souvent mal à l'aise, secondeusement parce que pour être plus loin des sujets je dois visser le 70-200 2.8 qui fait son poids... Fitness gratuit!

Bon voici la dernière prise, allez-y franchement...

Merci d'avance pour votre passage!
 
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 16/09/2011, 12h38
Avatar de Canopus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 624
5890 Photiz - Faire un don
Ne le prends pas pour toi mais je ne saisis pas le principe de la photo de rue. Bien entendu, lorsqu'il s'agit de traduire une scène de vie toute particulière, une culture différente, un trait de caractère ou une "gueule" singulière, ... certains y parviennent fort bien ici même. Mais je regarde bien souvent des photos de rue en me demandant sincèrement : "quel intérêt ?". Encore une fois ne le prends pas mal : c'est mon regard que je remets ici en question car il y a manifestement quelque chose qui m'échappe. Ici je ne m'attarde pas sur les règles de composition, le vignettage, la pdc ... tu as fait tes choix, tu sais les appliquer. Mais que veux-tu me montrer ?
Réponse avec citation
  #3  
non lus 16/09/2011, 12h50
Avatar de armaiman
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Reflex num et arg
 
Messages: 109
635 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Canopus Voir le message
Ne le prends pas pour toi mais je ne saisis pas le principe de la photo de rue. Bien entendu, lorsqu'il s'agit de traduire une scène de vie toute particulière, une culture différente, un trait de caractère ou une "gueule" singulière, ... certains y parviennent fort bien ici même. Mais je regarde bien souvent des photos de rue en me demandant sincèrement : "quel intérêt ?". Encore une fois ne le prends pas mal : c'est mon regard que je remets ici en question car il y a manifestement quelque chose qui m'échappe. Ici je ne m'attarde pas sur les règles de composition, le vignettage, la pdc ... tu as fait tes choix, tu sais les appliquer. Mais que veux-tu me montrer ?

Pas de soucis Canopus, d'autant plus que ta remarque est pertinente et justifiée. La photo de rue ne se fait pas, par définition, au téléobjectif. Mon intérêt est de prendre des photos de gens naturels que je trouve esthétiques. Je profite simplement de ce studio gratuit qu'est la rue. C'est donc peut-être une erreur que d'avoir parlé ici de la sacro sainte "photo de rue" pour laquelle j'ai un attachement particulier cependant pour moi, ici, ça reste basiquement une photo d'une personne prise dans la rue, donc...

Ceci étant dit, je la partage ici car elle m'a plu malgré ses défauts (dont je suis le coupable) et en dehors de tout étiquetage, j'aime à croire qu'elle puisse être appréciée par quelques-uns.

Merci pour ton commentaire.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 16/09/2011, 13h53
Avatar de Canopus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 624
5890 Photiz - Faire un don
Et elle le sera certainement. Encore une fois je m'interroge sincèrement sur mon regard qui ne parvient pas à saisir la plupart des photos dites "de rue". Celle-ci entre dans ce cadre, indépendamment des questions portant sur la légitimité des étiquettes. Sans doute ai-je une lacune en matière de culture photographique, ou une sensibilité moins développée dans ce domaine ... J'apprécie ta réponse en ce sens, et puisque tu aimes visiblement ce domaine je serais ravi de continuer à regarder tes photos avec intérêt.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 16/09/2011, 13h58
Avatar de sebbass
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D700 - 70-200 f/2.8 / 50mm f/1.8
 
Messages: 2 384
16010 Photiz - Faire un don
J'adore la photo de rue. Tout simplement car les gens y sont vrais, contrairement à la plupart des photos "posées" (ou studio).

Après il faut qu'une photo dite "de rue" ou en tout cas prise dans la rue raconte une histoire, une émotion. Ici il n'y en a pas vraiment. Peut-être aurais-tu pu intégrer les 2 personnes sur le banc dans ta photo?

A part ça, c'est tout de même techniquement parlant une bonne photo.

Voilà pour moi!
Bonne continuation!
Réponse avec citation
  #6  
non lus 16/09/2011, 14h12
Avatar de Nic&for
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 269
2340 Photiz - Faire un don
On ne se fait pas vraiment "violence" avec un télé en photo de rue. La vraie "violence" c'est au 35mm en focale fixe. Bien qu'au lieu de violence je préfère le mot "rencontre". Le grand paradoxe étant d'être "présent" tout en "se faisant oublier", de ne pas "se cacher" tout en évitant de "violer".

Ce qui précède n'est pas une critique, je me pose exactement les mêmes questions que toi dans ma pratique d'amateur et je pense que quel que soit le niveau du photographe, le rapport au sujet est une réflexion permanente en photo de rue.


Dernière modification par Nic&for 16/09/2011 à 14h20.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 16/09/2011, 14h41
Avatar de Raphi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D90 - Nikkor 50mm 1.8 et LUMIX LX7
 
Messages: 1 454
10670 Photiz - Faire un don
En fait j'ai moi même un problème avec cette photo. Pour rien à arranger prise au téléobjectif. Ca fait voyeur. Ca pourrait d'ailleurs faire une photo pour la presse à scandale si cette fille était une "people". Ne le prend pas mal surtout. C'est l'impression que me fait cette photo.

Une photo de rue raconte une histoire, une ambiance... là rien ne se passe pour moi. Désolé.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 16/09/2011, 14h43
Avatar de armaiman
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Reflex num et arg
 
Messages: 109
635 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Canopus Voir le message
Et elle le sera certainement. Encore une fois je m'interroge sincèrement sur mon regard qui ne parvient pas à saisir la plupart des photos dites "de rue". Celle-ci entre dans ce cadre, indépendamment des questions portant sur la légitimité des étiquettes. Sans doute ai-je une lacune en matière de culture photographique, ou une sensibilité moins développée dans ce domaine ... J'apprécie ta réponse en ce sens, et puisque tu aimes visiblement ce domaine je serais ravi de continuer à regarder tes photos avec intérêt.

Il n'y a certainement aucun manque de culture photographique là-dessous. Chacun est sensible à telle où telle photo. Personnellement, l'animalier me laisse de marbre... Je ne pense pas avoir à me remettre en question pour autant, c'est comme ça. En tout cas un grand merci pour l'agréable tournure de tes commentaires qui permette de constructives discussions.

Citation:
Posté par sebbass Voir le message
J'adore la photo de rue. Tout simplement car les gens y sont vrais, contrairement à la plupart des photos "posées" (ou studio).

Après il faut qu'une photo dite "de rue" ou en tout cas prise dans la rue raconte une histoire, une émotion. Ici il n'y en a pas vraiment. Peut-être aurais-tu pu intégrer les 2 personnes sur le banc dans ta photo?

A part ça, c'est tout de même techniquement parlant une bonne photo.

Voilà pour moi!
Bonne continuation!

L'émotion est personnelle et non pas universelle, ce qui fait vibrer Pierre ou Paul ne provoquera rien chez Jacques. Si une photo faisait l'unanimité, ce serait un peu triste, non?

Citation:
Posté par Nic&for Voir le message
On ne se fait pas vraiment "violence" avec un télé en photo de rue. La vraie "violence" c'est au 35mm en focale fixe. Bien qu'au lieu de violence je préfère le mot "rencontre". Le grand paradoxe étant d'être "présent" tout en "se faisant oublier", de ne pas "se cacher" tout en évitant de "violer".

Ce qui précède n'est pas une critique, je me pose exactement les mêmes questions que toi dans ma pratique d'amateur et je pense que quel que soit le niveau du photographe, le rapport au sujet est une réflexion permanente en photo de rue.


Ma référence en "photo de rue" c'est Laurent Dufour... Même à 200mm. Comme quoi il n'y a pas une seule approche dans cette catégorie. Cela ne m'empêche pas d'avoir également envie de réussir à oser les <50mm... Mais ce n'est pas le même genre et il n'en est pas un qui soit meilleur que l'autre amha.

Merci pour vos commentaires et passages.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 16/09/2011, 14h48
Avatar de armaiman
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Reflex num et arg
 
Messages: 109
635 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Raphi Voir le message
En fait j'ai moi même un problème avec cette photo. Pour rien à arranger prise au téléobjectif. Ca fait voyeur. Ca pourrait d'ailleurs faire une photo pour la presse à scandale si cette fille était une "people". Ne le prend pas mal surtout. C'est l'impression que me fait cette photo.

Une photo de rue raconte une histoire, une ambiance... là rien ne se passe pour moi. Désolé.

Je comprend ton argument mais la photo de rue telle que je l'entends n'a pas à transcrire une émotion ou pas, la photo est et c'est tout. Une photo de mode peut dépasser l'intérêt esthétique sans que cela ne déroge à une règle. Pourquoi la photo de rue n'aurait-elle pas le droit à plus de liberté? Laissons-là un peu respirer...
Réponse avec citation
  #10  
non lus 16/09/2011, 15h02
Avatar de Raphi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D90 - Nikkor 50mm 1.8 et LUMIX LX7
 
Messages: 1 454
10670 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par armaiman Voir le message
Je comprend ton argument mais la photo de rue telle que je l'entends n'a pas à transcrire une émotion ou pas, la photo est et c'est tout. Une photo de mode peut dépasser l'intérêt esthétique sans que cela ne déroge à une règle. Pourquoi la photo de rue n'aurait-elle pas le droit à plus de liberté? Laissons-là un peu respirer...

Parce que si une photo n'apporte pas d'émotion (joie, tristesse, contemplation, émerveillement, etc...) quelle est son intérêt ?
Réponse avec citation
  #11  
non lus 16/09/2011, 15h04
Avatar de Mr.Yellow
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: canon 450d + sigma 17-70 et canon 50mm
 
Messages: 85
700 Photiz - Faire un don
As-tu déjà parler aux gens que tu photographies dans la rue ?

Si j'en crois ce que tu nous dis, apparemment pas, tu as même recours au télé-objectif pour rester lep lus loin possible de tes sujets. Je trouve cela dommage, car ça se sens dans la photo que tu nous présentes ici. (En parti parce que tu nous l'as dit ).

Je ne connais pas bien la photo de rue, si ce n'est que pour moi ça doit représenter une mise en scène "réelle". Dans ce cas tu l'as réussie, mais il manque quelque chose qui donne l'accroche à une photo, une émotion ou de l'esthétisme par exemple. Ici j'en ai pas trouvé.

Je suis assez d'accord avec "Raphi" sur le fait que cela fait plus photo de voyeurisme que photo de rue.

Voilà, j'espère ne pas avoir trop écrit pour rien dire, mais j'avoue que personnellement je n'essaie pas, pour l'instant, la photo de rue en ne voulant pas "déranger" les gens. Donc je peux comprendre que tu sois dans cet état là en ce moment, avec le temps, tu trouveras peut être une technique plus intéressante que le téléobjectif.
Réponse avec citation
  #12  
non lus 16/09/2011, 15h05
Avatar de Nic&for
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 269
2340 Photiz - Faire un don
Citation:
Ma référence en "photo de rue" c'est Laurent Dufour... Même à 200mm. Comme quoi il n'y a pas une seule approche dans cette catégorie. Cela ne m'empêche pas d'avoir également envie de réussir à oser les <50mm... Mais ce n'est pas le même genre et il n'en est pas un qui soit meilleur que l'autre amha.

Je n'ai pas dit que telle focale était bien ou pas bien. J'ai dit qu'avec une focale courte, il y avait d'avantage de confrontation d'où une certaine "violence".
Réponse avec citation
  #13  
non lus 16/09/2011, 15h12
Avatar de armaiman
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Reflex num et arg
 
Messages: 109
635 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Nic&for Voir le message
Je n'ai pas dit que telle focale était bien ou pas bien. J'ai dit qu'avec une focale courte, il y avait d'avantage de confrontation d'où une certaine "violence".

J'entends bien et je te rejoins sur le côté violent des focales courtes. J'insistais juste sur le fait que la photo de rue ne se limite pas à cela.

Je ne le prend pas mal, rassure-toi, je te remercie pour le partage de ton point de vue.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Forum critiques » Critiques photo et vidéo » Sur le vif

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Impact immédiat | Couleur ou noir et blanc ? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.