.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Aller au premier non-lu
  #271  
non lus 19/01/2012, 01h03
Avatar de la tulipe
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon 1V1, canon 350D et canon AE1 et plein d'autres trucs
 
Messages: 786
5460 Photiz - Faire un don
si l'on n'est pas à son compte, AE par exemple, et que l'on fait des portraits pour des particuliers, peut-on se faire payer par chèque emploi service? est-ce que tout est en ordre niveau administratif?
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #272  
non lus 19/01/2012, 10h55
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Citation:
si l'on n'est pas à son compte, AE par exemple, et que l'on fait des portraits pour des particuliers, peut-on se faire payer par chèque emploi service? est-ce que tout est en ordre niveau administratif?
Du tout !! C'est illégal (et pas prévu pour ça)... ou alors tu fais le ménage et le repassage en plus lol
Réponse avec citation
  #273  
non lus 19/01/2012, 11h03
Avatar de stages-photo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 34
200 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par la tulipe Voir le message
si l'on n'est pas à son compte, AE par exemple, et que l'on fait des portraits pour des particuliers, peut-on se faire payer par chèque emploi service? est-ce que tout est en ordre niveau administratif?

Non bien sur...
Le chèque emploi service comme son nom l'indique.. Concerne les services à la personne et la photographie n'en fait pas parti. Une liste des professions concernées est disponible sur le site de l'Urssaf, il suffit de la consulter.
urssaf "]http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/ces1.jsp;jsessionid=gzszPXYPv1Z1KG4w5g8v2KSbR7C355 HX69BttLDdyQf1GYmL5GpZ!881400888!-977561422[/url]

Même si beaucoup de particuliers passent des petites annonces dans ce sens pour des portraits, mariages etc.. Ce n'est pas autorisé, ni pour le donneur d'ordre qui dans ce cas fait une fausse déclaration à l'Urssaf ni pour le photographe qui lui travaille au noir aux yeux de l'Urssaf.

A la clé le risque c'est le redressement de la part des différentes caisses (maladie, retraite etc) et l'accusation de travail au noir.

Pour exercer un photographe doit être soit

- "Artisan" s'il souhaite par exemple faire plutôt de la photo dite sociale (portraits de particuliers, mariages) et vendre des tirages (tirages non limités, par exemple pour un mariage).
Il peut l'être en auto-entreprise ou pas. Pour info l'autoentreprise n'est pas un statut social, juste une facilité offerte aux créateurs d'entreprises. Guichet unique pour la création que l'on soit artisan, libéral ou commerçant et fiscalement l'auto entrepreneur bénéficie du régime de la micro entreprise avec exonération de TVA "régime pas toujours le plus adapté" et d'un système simplifié de déclaration et paiement des impôts et des charges sociales (là aussi il y a quand même une petite arnaque de l'administration fiscale donc pas toujours intéressant s'il on souhaite vraiment exercer à plein temps).
Dans le cas du photographe, l'auto entrepreneur sera de fait assimilé artisan et depuis 2011 il devra s'il exerce à plein temps se déclarer à la chambre des métiers. Pas s'il excèrce en activité secondaire.
Cela veut dire qu'après une période d'exonération, il devra s'acquiter de taxe de chambre des métiers et de taxe foncière des entreprises.

-S'il souhaite par exemple excercer la profession de photographe plutôt auprès des entreprises, des agences de publicité et ne pas faire de photographie sociale. Ou vendre son travail d'artiste, par exemple des tirages photo d'art (tirages numérotés et limités), il peut dans ce cas opter le statut "d'artiste" dépendant de l'Agessa pour le prélèvement des cotisations obligatoires.
Pour ce statut, pas d'auto-entreprise possible mais régime fiscal simplifié ou pas au choix et taux de TVA réduit.
Par contre pour bénéficier de la sécu et de la caisse de retraite des auteurs, il est soumis à un seuil de CA annuel minimum. En dessous il cotise pour l'urssaf et l'assurance maladie mais il ne bénéficie pas du régime.

- Enfin pour les photographes de presse, là aussi c'esr réglementé. Ils doivent être salariés par exemple à la pige pour obtenir le statut de "journaliste".
- Pour finir, l'assistant photographe.. Le statut n'existe pas.. Un assistant doit être salarié par le photographe et pas auto entrepreneur. Le risque est important dans ce cas pour le photographe employeur ..
Réponse avec citation
  #274  
non lus 19/01/2012, 11h09
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Citation:
'auto entrepreneur sera de fait assimilé artisan et depuis 2011 il devra s'il exerce à plein temps se déclarer à la chambre des métiers. Pas s'il excèrce en activité secondaire.
Cela veut dire qu'après une période d'exonération, il devra s'acquiter de taxe de chambre des métiers et de taxe foncière des entreprises.
Ha les enf.... ! lol Car jusqu'à 2011 en effet, les AE étaient exonérés (comme les "auteurs photographes") de la taxe foncières des entreprises. Justement, ça avait "gueulé" à ce sujet quand on a reçu fin 2010 (d'autant qu'en plus, "foncière" veut bien dire quelque chose). M'aurait étonné que l’État en reste là et ponde pas un truc pour que tout le monde la paye (elle remplace en fait l'ancienne taxe).
Réponse avec citation
  #275  
non lus 19/01/2012, 11h46
Avatar de stages-photo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 34
200 Photiz - Faire un don
L'exonération existe toujours, elle est de deux ans. Après c'est fini et il faut faire attention car j'ai une jeune photographe qui travaille de temps en temps avec moi qui a du se battre et faire valoir ses droits auprès des impôts qui lui réclamait cette taxe fin 2011 alors qu'elle devait en être exonérée.
Donc exonération deux ans plus l'année de la création en cours et après il faut s'en acquiter bien sur.
Réponse avec citation
  #276  
non lus 19/01/2012, 11h54
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Itou ! Fin 2010 ils me réclamaient 650 € .... en tant qu'"auteur photographe" (même pas AE), n'ayant de plus fait AUCUN revenu sur cette année (demande de fin d'activité P4 en mars 2010).
En plus c'est "foncier" d'après le terme ... Or un photographe n'a pas obligation/utilité d'avoir un local pour ses activités, d'autant plus quand ce local est une habitation sur laquelle on paye DEJA une taxe foncière ... Perso, je suis pour appliquer les lois... mais des fois l'Etat quand même se fout un peu du monde
Réponse avec citation
  #277  
non lus 19/01/2012, 13h03
Avatar de stages-photo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 34
200 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dolphin Voir le message
Itou ! Fin 2010 ils me réclamaient 650 € .... en tant qu'"auteur photographe" (même pas AE), n'ayant de plus fait AUCUN revenu sur cette année (demande de fin d'activité P4 en mars 2010).
En plus c'est "foncier" d'après le terme ... Or un photographe n'a pas obligation/utilité d'avoir un local pour ses activités, d'autant plus quand ce local est une habitation sur laquelle on paye DEJA une taxe foncière ... Perso, je suis pour appliquer les lois... mais des fois l'Etat quand même se fout un peu du monde

En tant qu'auteur il y a exonération de la taxe foncière des entreprises. Faut juste écrire aux impôts avec une copie de l'avis de situation INSEE avec le bon code NAF d'auteur suivi du texte indiquant que les auteurs en sont exonérés..
Mais c'est vrai qu'ils sont un peu dépassés .. Faut dire qu'à leur décharge il y a tellement de statuts différents et tous les six mois de nouvelles mesures ou des retours en arrière.. on avance, on recule enfonction des prévisions électorales et des sondages...

Sinon le terme "foncier" c'est juste un changement de nom.. La taxe pro a été supprimée mais à la demande des collectivités réintroduite sous l'appellation "taxe foncière des entreprises".. C'est comme pour la taxe prof si ce n'est que le calcul ne se base plus que sur le foncier..
C'est à dire que le fisc estime que même si le photographe n'a pas ni de studio ni de magasin, il consacre quand même une petite partie de son logement à son activité professionnelle (un bureau par exemple pour ses retouches d'images ou un petit studio..). Donc par défaut il y a une somme à payer qui diffère d'une ville à l'autre...
J'ai vu que cela pouvait aller de 250 euros à 1000 euros selon la ville ou l'on exerce.
Réponse avec citation
  #278  
non lus 19/01/2012, 13h10
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Bin d'accord sur le fait de s"y perdre.
Idem avec les AE .... beaucoup se basent encore sur la liste de départ (comme pour les modèles et mannequins par exemple) alors qu'elle a évoluée depuis, en supprimant les professions qui ne devaient pas y être.

En effet cette taxe est calculée pour chaque commune.

Citation:
Faut juste écrire aux impôts avec une copie de l'avis de situation INSEE avec le bon code NAF d'auteur suivi du texte indiquant que les auteurs en sont exonérés..
C'est en effet ce que j'ai fait donc à la première "facture" envoyé par le centre national (Rennes) (novembre)... Et ils on réitéré le mois suivant (décembre) en passant pas le centre des impôts de ma commune, des fois que ... Même topo, ai renvoyé les textes et les documents indiquant que les auteurs étaient exonérés.... Alors que j'avais fait ma résiliation en mars ....
Réponse avec citation
  #279  
non lus 23/01/2012, 19h20
Avatar de Peace.and.Love
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Sony a200 - Canon 60D (18-55mm . 18-200mm . 50mm f/1.2 )
 
Messages: 98
640 Photiz - Faire un don
Bonsoir !
Merci pour toutes ces informations
J'ai une question. Est-ce qu'il faut avoir un diplôme pour être photographe ? Je voudrais faire ma micro entreprise. J'ai une page Facebook avec 450 fans, et beaucoup de personnes me disent que mes portraits sont magnifiques ... etc.
Je veux vraiment en faire mon métier !
Réponse avec citation
  #280  
non lus 24/01/2012, 06h20
Avatar de imaje
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D7000;17/50f2.8 50mm 1.8;18/55nikkor;18/200 tamron
 
Messages: 160
1220 Photiz - Faire un don

devenir photographe pro


un diplôme ne remplacera jamais l'expérience et n'est pas nécessaire à la création d'une AE ou ME.
Mon conseil soit prudent avant de te lancer, fais une étude de marché pour être sur de l'état de la clientèle et de la concurrence. Tu dois pouvoir appliquer de vrais tarifs pour survivre!
Réponse avec citation
  #281  
non lus 24/01/2012, 09h01
Avatar de ELLIOTT4
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon
 
Messages: 157
565 Photiz - Faire un don
Bonjour,

Je me renseigne aussi pour me lancer, j'ai acheté un livre "Vendre ses photos" de Joelle Verbrugge, édition Les Guides photo. Elle parle des statuts du photographe, du régime fiscal à choisir, d'étre amateur ou professionnel, etc.. C'est trés bien fait. J'ai trouvé plein de chose sur internet mais c'était un peu confus.
Réponse avec citation
  #282  
non lus 24/01/2012, 10h15
Avatar de imaje
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D7000;17/50f2.8 50mm 1.8;18/55nikkor;18/200 tamron
 
Messages: 160
1220 Photiz - Faire un don
tu as aussi le bouquin d'Eric Delamarre "profession photographe indépendant" aux éditions VM.
Te renseigner auprès duCFE de ta région est une bonne idée aussi.
Réponse avec citation
  #283  
non lus 24/01/2012, 11h49
Avatar de stages-photo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 34
200 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par imaje Voir le message
un diplôme ne remplacera jamais l'expérience et n'est pas nécessaire à la création d'une AE ou ME.
Mon conseil soit prudent avant de te lancer, fais une étude de marché pour être sur de l'état de la clientèle et de la concurrence. Tu dois pouvoir appliquer de vrais tarifs pour survivre!

Pour revenir au diplôme.. Il n'est pas obligatoire pour devenir photographe..
Par contre je vois encore des confusions entre AE (auto-entreprise) et ME (micro entreprise).. Le premier est simplement une facilité accordée par l'état pour la création d'une petite entreprise, guichet unique pour les démarches et simplfication (en théorie) pour le paiement de l'impot et des charges sociales.. Il ne s'agit pas d'un statut. Juste d'un guichet et il concerne presque toutes les professions, la contrainte vu qu'on parle de petites entreprises étant de ne pas dépasser un seuil de chiffre d'affaire.. Seuil qui correspond pour les impôts au régime de la micro entreprise.
Maintenant ME (micro entreprise), il s'agit d'un régime fiscal utilisable par tous et peu importe le statut social. Lorsque l'on ne dépasse pas un certain niveau de CA, on bénéficie de ce statut et de fait on opte pas pour la récupération de la TVA.

Maintenant pour les diplômes en général, cela dépend des métiers concernés et non pas d'être auto entrepreneur ou en micro entreprise aux yeux des impôts.. Il existe beaucoup de professions ou un diplôme est obligatoire pour l'exercer.. C'est le cas d'un coiffeur, d'un psychologue etc .. Et cela n'a rien à voir avec la micro entreprise (statut fiscal) ou le fait d'être auto-entreprneur..

D'ailleurs concernant la photographie pour ceux qui se lancent dans la photo dite "sociale" : Portraits (pour les particuliers) et mariages, depuis 2011 pour toux ceux qui excercent à plein temps en auto-entreprise, il faut maintenant s'inscrire à la chambre des métiers et celle ci impose un petit stage de formation. (Ceci à la demande des organisations professionnelles représentant les photographes).

Enfin la bonne question à ce poser avant de se lancer dans ce domaine est de savoir si :
- On a les compétences nécessaires.. Car il ne suffit pas d'avoir un boîter 24X36 numérique, Photoshop (piraté) et de faire quelques portraits même s'ils sont superbes pour espérer vivre de la photo et devenir "professionnel". Là le diplôme n'est pas nécessaire mais pouvoir quelques années assister et travailler avec des photographes différents je pense que cela donne les armes nécessaire pour perdurer..
Je suis étonné depuis 2 ou 3 ans par le nombre de personnes qui y ont vraiment cru et qui ont cessé leur activité après une trentaine de mois..

La photographie est un domaine assez vaste et plutôt technique et s'il était possible il y a 30 ans de se spécialiser dans un domaine précis, ce n'est plus le cas maintenant. Il faut donc savoir tout faire, maîtriser le studio et son éclairage. C'est à dire être capable d'éclairer un bijoux, une voiture ou de monter un décor en studio. De travailler à la chambre argentique et numérique pour la publicité ou la photographie d'architecture "haut de gamme". Et surtout, de savoir se vendre..
il ne suffit pas d'avoir une page Facebook dans laquelle on écrit "photographe de mode" ou shooting et montrer des photos de la petit voisine pour espérer devenir photographe de mode.. Il faut du talent, avoir un agent et démarcher le marché de la mode à Paris, Milan, Barcelone.. La mode ne se fait pas à Cavaillon, Quimperlé ou Brouzou le duc..

Et comme dit justement dans le post que je cite .
- Faire une étude de marché...
Le marché du portrait s'est écroulé depuis une vingtaine d'année comme le maché du mariage qui lui existe toujours mais pour lequel on trouve plus de "photographes" que de futurs mariés..
Il sont très peu nombreux en France les photographes ne vivant que de la photographie de mariage..

Pour la presse c'est pire, il suffit de consulter les pages Web de quelques magazines pour voir qu'ils utilisent de moins en moins de photographes "journalistes". La priorité est donné à l'évènement et maintenant on publie des photos réalisées avec des "téléphones portables" et bien entendu sans rémunérer les auteurs..
Enfin pour le corporate, les entreprises et la publicité il y a toujours du travail si l'on est compétent et technique. Il faut juste s'en donner les moyens.

Je pense que celui ou celle qui veut vraiment le peut.. Mais comme dans de nombreux domaines, il faut apprendre et bosser. Le talent, c'est un tout petit pourcentage de ce qu'il faudra aligner pour réussir..
Réponse avec citation
  #284  
non lus 24/01/2012, 12h32
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
On peut pas dire mieux !!
Réponse avec citation
  #285  
non lus 24/01/2012, 13h55
Avatar de Peace.and.Love
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Sony a200 - Canon 60D (18-55mm . 18-200mm . 50mm f/1.2 )
 
Messages: 98
640 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par stages-photo Voir le message
Pour revenir au diplôme.. Il n'est pas obligatoire pour devenir photographe..
Par contre je vois encore des confusions entre AE (auto-entreprise) et ME (micro entreprise).. Le premier est simplement une facilité accordée par l'état pour la création d'une petite entreprise, guichet unique pour les démarches et simplfication (en théorie) pour le paiement de l'impot et des charges sociales.. Il ne s'agit pas d'un statut. Juste d'un guichet et il concerne presque toutes les professions, la contrainte vu qu'on parle de petites entreprises étant de ne pas dépasser un seuil de chiffre d'affaire.. Seuil qui correspond pour les impôts au régime de la micro entreprise.
Maintenant ME (micro entreprise), il s'agit d'un régime fiscal utilisable par tous et peu importe le statut social. Lorsque l'on ne dépasse pas un certain niveau de CA, on bénéficie de ce statut et de fait on opte pas pour la récupération de la TVA.

Maintenant pour les diplômes en général, cela dépend des métiers concernés et non pas d'être auto entrepreneur ou en micro entreprise aux yeux des impôts.. Il existe beaucoup de professions ou un diplôme est obligatoire pour l'exercer.. C'est le cas d'un coiffeur, d'un psychologue etc .. Et cela n'a rien à voir avec la micro entreprise (statut fiscal) ou le fait d'être auto-entreprneur..

D'ailleurs concernant la photographie pour ceux qui se lancent dans la photo dite "sociale" : Portraits (pour les particuliers) et mariages, depuis 2011 pour toux ceux qui excercent à plein temps en auto-entreprise, il faut maintenant s'inscrire à la chambre des métiers et celle ci impose un petit stage de formation. (Ceci à la demande des organisations professionnelles représentant les photographes).

Enfin la bonne question à ce poser avant de se lancer dans ce domaine est de savoir si :
- On a les compétences nécessaires.. Car il ne suffit pas d'avoir un boîter 24X36 numérique, Photoshop (piraté) et de faire quelques portraits même s'ils sont superbes pour espérer vivre de la photo et devenir "professionnel". Là le diplôme n'est pas nécessaire mais pouvoir quelques années assister et travailler avec des photographes différents je pense que cela donne les armes nécessaire pour perdurer..
Je suis étonné depuis 2 ou 3 ans par le nombre de personnes qui y ont vraiment cru et qui ont cessé leur activité après une trentaine de mois..

La photographie est un domaine assez vaste et plutôt technique et s'il était possible il y a 30 ans de se spécialiser dans un domaine précis, ce n'est plus le cas maintenant. Il faut donc savoir tout faire, maîtriser le studio et son éclairage. C'est à dire être capable d'éclairer un bijoux, une voiture ou de monter un décor en studio. De travailler à la chambre argentique et numérique pour la publicité ou la photographie d'architecture "haut de gamme". Et surtout, de savoir se vendre..
il ne suffit pas d'avoir une page Facebook dans laquelle on écrit "photographe de mode" ou shooting et montrer des photos de la petit voisine pour espérer devenir photographe de mode.. Il faut du talent, avoir un agent et démarcher le marché de la mode à Paris, Milan, Barcelone.. La mode ne se fait pas à Cavaillon, Quimperlé ou Brouzou le duc..

Et comme dit justement dans le post que je cite .
- Faire une étude de marché...
Le marché du portrait s'est écroulé depuis une vingtaine d'année comme le maché du mariage qui lui existe toujours mais pour lequel on trouve plus de "photographes" que de futurs mariés..
Il sont très peu nombreux en France les photographes ne vivant que de la photographie de mariage..

Pour la presse c'est pire, il suffit de consulter les pages Web de quelques magazines pour voir qu'ils utilisent de moins en moins de photographes "journalistes". La priorité est donné à l'évènement et maintenant on publie des photos réalisées avec des "téléphones portables" et bien entendu sans rémunérer les auteurs..
Enfin pour le corporate, les entreprises et la publicité il y a toujours du travail si l'on est compétent et technique. Il faut juste s'en donner les moyens.

Je pense que celui ou celle qui veut vraiment le peut.. Mais comme dans de nombreux domaines, il faut apprendre et bosser. Le talent, c'est un tout petit pourcentage de ce qu'il faudra aligner pour réussir..

Merci pour votre réponse. J'ai 18 ans. Je fais des études photos depuis 3 ans (CAP), je le passe cette année. Je ne sais pas si je pourrais l'avoir car je suis inscrite dans une académie assez loin de la mienne, à l'autre bout de la france, car il n'y'a pas ça dans ma région. J'ai un rdv avec la chambre des métiers de ma région. J'ai un studio photo, et des éclairages.
J'ai une page photo Facebook avec +450 Fans. Je fais beaucoup de portraits.
Je maîtrise la chambre noire (j'en possède une) avec agrandisseur etc...
Quoi dire d'autre... Beaucoup de gens disent que mes photos sont belles. Je fais de la photo depuis toute petite (depuis mes 4ans)
Et donc je voudrais monter "mon entreprise" pour faire payer mes séances photos. Faire des tonnes de portraits, et pouvoir être "photographe". Je pense que la Micro Entreprise, est intéressante pour moi.

Voilà pour résumer.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Facturation de prestations en tant qu'auto-entrepreneur | artisan/auto entrepreneur. .. »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 24 vote(s), moyenne 4,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2015 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.