Afficher un message
  #9  
non lus 09/10/2007, 12h23
Streptocoque Streptocoque est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: reflexes Nikon zooms
 
Messages: 835
5370 Photiz - Faire un don
Smile

C'est net à l'infini


Selon le diaphragme et la focale de l'objectif, la profondeur de champs diffère. Plus la focale est petite, plus le diaphragme est fermé, plus la profondeur sera grande. Bon ?
La profondeur c'est théoriquement la netteté, en fait c'est net là où la bague est tournée et presque parfaitement net un peu avant et deux fois plus en arrière. Avec l'exemple ci-dessus (de Bastien64), à f/5,6 c'est net de 10 mètres à l'infini. Si on tourne un peu la bague, par exemple sur le 5 m, ce sera net à f/11 de 3 m à l'infini, à f/16 de 2 m à presque l'infini, etc : tu t'es mis sur l'hyperfocale, c'est la distance qui permet d'être net d'une distance courte jusqu'à l'infini, c'est selon le diaphragme. Mettre au point à l'infini en mode "manuel" c'est quand tu veux le ciel ou le très lointain net. Plus tu ouvres, moins ce sera net plus près. Mais l'autofocus peut patiner s'il n'a pas un sujet à contrastes, on se met alors en "manuel" et si on se met à l'infini, le ciel et les lointains seront bien nets. Parfaitement nets !
Réponse avec citation