.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Forum critiques » Critiques photo et vidéo » Sur le vif

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 22/01/2011, 00h55
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 663
6810 Photiz - Faire un don
Bien dit Oksebo ! Espérons que ce sera le dernier mot ...
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #32  
non lus 22/01/2011, 00h57
Blackboulé
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: canon 30D
 
Messages: 1 522
10125 Photiz - Faire un don
Le droit à l'image appliqué aux sites web
Article Table des matières

* Loi et droits
o Droits
o Droits fondamentaux
+ Respect de la vie privée
+ Droit à l'image
o Atteinte aux systèmes
+ Vol de données
+ Destruction de données
+ Loi Godfrain
o Propriété intellectuelle
+ Droit d'auteur
+ Protéger ses créations
+ Marque et nom de domaine
o Libertés individuelles
+ Libertés individuelles
+ Loi 78-17

Introduction au droit à l'image

Selon les articles 226-1 à 226-8 du Code civil, tout individu jouit d'un droit au respect de sa vie privée ainsi que d'un droit à l'image,.

En vertu de ces dispositions, la publication ou la reproduction d'une photographie sur laquelle une personne est clairement reconnaissable n'est possible qu'avec son consentement préalable, que l'image soit préjudiciable ou non. Font exception à cette règle les photos de foule où la personne n'est pas le sujet centrale ou bien les photos prises de loin ou de dos.

Un document manuscrit doit ainsi être signé par la ou les personnes concernées par la photographie. Le document doit en outre faire apparaître les mentions permettant de faire référence aux photos concernées par l'autorisation et à l'utilisation qui en est faite.

Il ne peut en aucun cas être établie d'autorisation globale, couvrant tout type de photographie impliquant la personne.
Cas des enfants mineurs

Dans le cas des enfants mineurs, la signature d'autorisation des parents de l'enfant ou de ses tuteurs légaux doit également être obtenue par écrit.

je pense que la personne est tout a fait reconnaissable.
Réponse avec citation
  #33  
non lus 22/01/2011, 01h07
Avatar de Gaetan
Magister populi
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 3 778
999967154 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par roro 51 Voir le message
Le droit à l'image appliqué aux sites web
Article Table des matières

* Loi et droits
o Droits
o Droits fondamentaux
+ Respect de la vie privée
+ Droit à l'image
o Atteinte aux systèmes
+ Vol de données
+ Destruction de données
+ Loi Godfrain
o Propriété intellectuelle
+ Droit d'auteur
+ Protéger ses créations
+ Marque et nom de domaine
o Libertés individuelles
+ Libertés individuelles
+ Loi 78-17

Introduction au droit à l'image

Selon les articles 226-1 à 226-8 du Code civil, tout individu jouit d'un droit au respect de sa vie privée ainsi que d'un droit à l'image,.

En vertu de ces dispositions, la publication ou la reproduction d'une photographie sur laquelle une personne est clairement reconnaissable n'est possible qu'avec son consentement préalable, que l'image soit préjudiciable ou non. Font exception à cette règle les photos de foule où la personne n'est pas le sujet centrale ou bien les photos prises de loin ou de dos.

Un document manuscrit doit ainsi être signé par la ou les personnes concernées par la photographie. Le document doit en outre faire apparaître les mentions permettant de faire référence aux photos concernées par l'autorisation et à l'utilisation qui en est faite.

Il ne peut en aucun cas être établie d'autorisation globale, couvrant tout type de photographie impliquant la personne.
Cas des enfants mineurs

Dans le cas des enfants mineurs, la signature d'autorisation des parents de l'enfant ou de ses tuteurs légaux doit également être obtenue par écrit.

je pense que la personne est tout a fait reconnaissable.

Le droit ce n'est pas prendre sa canne à pêche et essayer de retirer un poisson juridique qui ressemble à ce que l'on voudrait qu'il ressemble. Pas de chance, vous parlez des articles 226-1 à 226-8 du Code civil. Raté ! Ceux-là n'existent pas. Peut être évoquiez-vous ici le Code pénal... On n'est pas à une ou deux approximations juridiques au point où on en est...

Malgré mes multiples explications juridiques sur ces points faites par MP, vous semblez avoir le dernier mot à coup de copier-coller ça et là, trouvé sur des sites qui apparemment ne vise déjà pas les bons textes !

Permettez moi de préférer mes ressources juridiques, lesquelles par leur tarif plutôt dissuasif et leur renommé, me semblent plus crédibles que les sites gratuits auxquels vous vous référez. Néanmoins, je respecte par dépit votre école, certains voudraient apprendre la médecine avec Doctissimo, et pas avec le Vidal. C'est pareil pour nous, Dalloz pour les uns, le copier-coller pour les autres...

N'ayant pas ou que peu à travers ma plume, la pédagogie de certains, j'ajoute ici un bon lien : http://droit-et-photographie.over-bl...-40252580.html

Dernière modification par Entraks 22/01/2011 à 01h10.
Réponse avec citation
  #34  
non lus 22/01/2011, 01h14
Avatar de woozie
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 36
490 Photiz - Faire un don
les gars arrêtez de vous prendre la tête... desfois on a un peu l'impression que vous enc...z des mouches !

une photo qui aborde un sujet triste peut être belle...
moi la photo ne me plait pas, j'aime pas le cadrage, j'aime pas les couleurs... ya pas d'ambiance qui en ressort... bref ça ne marche vraiment pas !
désolé
Réponse avec citation
  #35  
non lus 22/01/2011, 01h18
Avatar de Gaetan
Magister populi
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 3 778
999967154 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par woozie Voir le message
les gars arrêtez de vous prendre la tête... desfois on a un peu l'impression que vous enc...z des mouches !

une photo qui aborde un sujet triste peut être belle...
moi la photo ne me plait pas, j'aime pas le cadrage, j'aime pas les couleurs... ya pas d'ambiance qui en ressort... bref ça ne marche vraiment pas !
désolé

Tu as tout à fait raison, la misère et la pauvreté est plus belle à voir lorsqu'elle vient de contrées plus exotiques ou colorées. Sous la grisaille française, on trouve ça moins sublime et on en vient à parler dignité humaine de la personne photographiée... Ca n'explique pas tout. Je pense aussi que le cadrage n'est pas réussi. C'est pour ça, Robinson75, qu'on en vient à parler non plus artistique mais juridique ! La photo aurait réussi à faire passer un vrai message, elle n'aurait pas fait autant de boucan "hors-sujet"
Réponse avec citation
  #36  
non lus 22/01/2011, 02h37
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 120
1690 Photiz - Faire un don
on est pas sur un forum de juristes alors les lois on s'en tamponne. On est ici pour parler photo !

Le cadrage est perfectible (un peu "surchargé" en haut à droite). Peut-être en se mettant au niveau du sol l'image aurait encore eu plus d'impact. Personnellement je l'aurais bien vu en noir et blanc mais ça c'est une question de goût
Réponse avec citation
  #37  
non lus 22/01/2011, 13h23
Avatar de hiredhel
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 26
1010 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par matphotograph Voir le message
on est pas sur un forum de juristes alors les lois on s'en tamponne.

On né pa sur 1 siT 2 franC, alor l'ortograF on san tanpone

C'est quoi cette logique à deux sesterces?
Réponse avec citation
  #38  
non lus 22/01/2011, 14h19
Avatar de Aleskandr
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 182
2060 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Rebelrider Voir le message
Je rejoins globalement l'avis de Jazzit sur le cadrage et les éléments perturbateurs. Pour renforcer l'impression de solitude et d'abandon de cette jeune fille, un cadrage horizontal au raz du sol montrant les jambes de passants floutées par la vitesse, se désintéressant totalement de cette pauvre jeune fille, m'aurait paru mieux adapté.

D'accord avec toi, c'est exactement ce à quoi je pensais en voyant cette photo qui malheureusement, telle quelle, ne raconte pas grand chose. ;-)
Réponse avec citation
  #39  
non lus 22/01/2011, 19h13
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 663
6810 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Entraks Voir le message
Tu as tout à fait raison, la misère et la pauvreté est plus belle à voir lorsqu'elle vient de contrées plus exotiques ou colorées. Sous la grisaille française, on trouve ça moins sublime et on en vient à parler dignité humaine de la personne photographiée... Ca n'explique pas tout. Je pense aussi que le cadrage n'est pas réussi. C'est pour ça, Robinson75, qu'on en vient à parler non plus artistique mais juridique ! La photo aurait réussi à faire passer un vrai message, elle n'aurait pas fait autant de boucan "hors-sujet"

Entraks , je ne pense vraiment pas qu'on me discute mon image sur le terrain juridique parce qu'elle est ne tient pas "artistiquement" : je pense même tout le contraire : elle fait du foin parce qu'elle dérange, parce que photographiant une jeune rom sdf roupillant sur le trottoir je ne photographie justement pas que la misère mais aussi une jeune fille au teint rose !! Le cadrage horizontal avec des piétons passant dans l'indifférence aurait fait un cliché de plus sur l'indifférence des foules urbaines etc. En cadrant vertical , j'ai choisi de valoriser le corps endormi en l'isolant dans sa solitude et dans la froideur de la monumentalité urbaine... Mais merci à tous pour vos avis.
Réponse avec citation
  #40  
non lus 22/01/2011, 21h59
Avatar de Aleskandr
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 182
2060 Photiz - Faire un don
Je viens de passer sur ton flickr et franchement j'y ai vu des perles... par exemples "L'infini", "Passage sur terre", "Le technicien de surface" ou encore "Sur les Champs Elysées". Là, ces photos ne parlent que d'elles alors que celle-ci ne m'inspire pas grand chose... à part le souvenir d'un touriste qui veut montrer qu'ici aussi la misère existe.
Voici mon humble avis.
Réponse avec citation
  #41  
non lus 23/01/2011, 02h00
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D200
 
Messages: 3 783
23965 Photiz - Faire un don
Bonsoir,

faisant ce matin un petit tour de forum, je m'arrête sur ton cliché, prometteur en vignette - attente déçue à l'ouverture "en grand", par contre la discussion déjà semble cocasse.

Un peu plus tard j'y reviens, et là ça n'est plus drôle: tu sembles persuadé - ou cherche à nous persuader? que Roro51 masque derrière son souci du droit de la personne - auquel il se tient scrupuleusement, à tort ou à raison, un malaise vis à vis de ton sujet, marque évidente des lunettes qu'il chausse je te cite: celles de "la bien pensance vulgaire". Bon vieux procédé, vieux comme le monde en fait: faire dire à l'autre ce qu'il n'a jamais dit, laisser entendre que derrière ses "leçons de morale" rampe une quelconque "bête immonde" - laquelle? c'est moins clair; à se demander de quel côté se cache la mauvaise foi que tu dénonces avec force dans le même post...
En même temps, la discussion est passée en page 2, autant l'y laisser.

Ce soir surprise, retour en première page, c'est fou le nombre d'obscurantistes dérangés par ton image.

Je me dis, suivons tout de même l'exemple d'Aleskandr, histoire de ne pas mourir idiot, et là surprise: que de perles effectivement, et notamment de pertinentes scènes urbaines; leur auteur y fait preuve d'une grande cohérence, et d'un coup d'oeil plus qu'aiguisé: clinique, sans parler des titres, qui tombent toujours justes - même quand ils sont cruels: "Sortie de scène" il fallait le faire! Là oui on peut le photographier le quidam, par surprise, sans rien demander, quand avec une telle économie dans l'image comme dans les mots on sait en dire tant sur notre monde.

Alors c'est d'autant plus dommage. Certes il y avait matière dans cette scène, mais tu as peut-être pu ce coup-ci tomber, non plus juste, mais juste à côté? Ta photo est peut-être tombée à plat ... juste parce qu'elle était, ce coup-ci, un peu plate? Peut-être et peut-être pas. Mais ça ne méritait pas je crois de tomber dans l'argument ad hominem - de plus sans fondement, et l'invective. Si j'en étais resté à la lecture de ces échanges, mon sentiment aurait été que le seul mot à retenir, le mot de la fin, c'est par toi, avec une lucidité bien involontaire, qu'il avait été laché - dans ton premier post de la page 2: "prétention". J'ai bien voulu, grâce à Aleskandr, aller voir plus loin, et je le dis: ton oeil et ton travail valent bien mieux que ça!

p.s. "querelles juridiques" idem: il y a le code, et la jurisprudence, la loi, et l'interprétation faite par des magistrats - femmes & hommes et non machines, de situations chaque fois uniques. En photo ce sera aussi une affaire personnelle, une question de sensibilité, dans des situations chaque fois uniques: je photographie ça, ou pas - puis: le résultat est-il à la hauteur, ou pas? Débat sans fin, mais qui devrait pouvoir se tenir dans le respect des uns et des autres - sur ce forum en tout cas.
Réponse avec citation
  #42  
non lus 23/01/2011, 02h10
Avatar de mauro6279
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon AE1 (Argentique), Canon Ixus et Eos 60D (Numérique)
 
Messages: 1 491
18550 Photiz - Faire un don
Bon. A présent que l'on a, je pense, moucher les importuns, je me pousse à rentrer dans ce débat dont je suis les péripéties depuis le début. Et je me permets d'intervenir sur deux points.
D'abord je crois qu'il est futile, voire indécent, de se demander si la misère est photogénique ou non. La misère existe. Et l'on sait réellement qu'elle existe soit parce qu'on la subit, soit parce qu'on en témoigne. Que ceux qui ont la possibilité, le privilège, de témoigner cessent de parler de la misère, de la photographier ou d'écrire à son sujet, et les piètres penseurs, adeptes du fast-food mental et de la méthode Coué, s'empresseront de nous apprendre qu'elle n'est qu'un mythe. J'applaudis donc des deux mains toute tentative d'en donner une représentation.
En revanche, je pense que cette image pèche surtout par une sorte d'irrésolution sémantique. Tu as cherché la mise en abîme (je te cite : "Cette jeune fille endormie au beau milieu du trottoir...") et je crains que tu ne sois passé à côté. Il manque un vrai point de vue (qu'aurait peut-être laissé entrevoir l'abstraction d'un bon N&B, même si cela n'aurait vraisemblablement pas suffi). Il manque quelque chose à toucher d'un regard, à effleurer d'une émotion, quelque chose qui nous aurait fait sentir mal ou heureux, qui nous aurait écœuré ou rendu l'espoir, bref : quelque chose qui nous eût permis de rentrer pleinement dans la scène. Il eût suffi peut-être que tu prennes la peine de te mettre au niveau de cette jeune-fille. Mais, telle que tu nous la présentes, en survol, d'un regard élevé, il est inévitable que certains de mes prédécesseurs se soient sentis soudain investis d'un rôle de voyeur. Rôle inconfortable s'il en est, interdisant toute identification, désamorçant même la sympathie... et autorisant dès lors tout ce faux-fuyant légalitaire.
Réponse avec citation
  #43  
non lus 23/01/2011, 02h14
Avatar de mauro6279
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon AE1 (Argentique), Canon Ixus et Eos 60D (Numérique)
 
Messages: 1 491
18550 Photiz - Faire un don
P.S. : c'est bien parce que j'ai suivi un peu et apprécié ton travail que je me suis permis la critique qui précède. N'ayant moi-même posté que des scènes de vie (et souvent de misère) sur ce forum, je suis toujours fort attentif à ce que tu publies.
Réponse avec citation
  #44  
non lus 23/01/2011, 02h24
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 663
6810 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dondog Voir le message
Bonsoir,

faisant ce matin un petit tour de forum, je m'arrête sur ton cliché, prometteur en vignette - attente déçue à l'ouverture "en grand", par contre la discussion déjà semble cocasse.

Un peu plus tard j'y reviens, et là ça n'est plus drôle: tu sembles persuadé - ou cherche à nous persuader? que Roro51 masque derrière son souci du droit de la personne - auquel il se tient scrupuleusement, à tort ou à raison, un malaise vis à vis de ton sujet, marque évidente des lunettes qu'il chausse je te cite: celles de "la bien pensance vulgaire". Bon vieux procédé, vieux comme le monde en fait: faire dire à l'autre ce qu'il n'a jamais dit, laisser entendre que derrière ses "leçons de morale" rampe une quelconque "bête immonde" - laquelle? c'est moins clair; à se demander de quel côté se cache la mauvaise foi que tu dénonces avec force dans le même post...
En même temps, la discussion est passée en page 2, autant l'y laisser.

Ce soir surprise, retour en première page, c'est fou le nombre d'obscurantistes dérangés par ton image.

Je me dis, suivons tout de même l'exemple d'Aleskandr, histoire de ne pas mourir idiot, et là surprise: que de perles effectivement, et notamment de pertinentes scènes urbaines; leur auteur y fait preuve d'une grande cohérence, et d'un coup d'oeil plus qu'aiguisé: clinique, sans parler des titres, qui tombent toujours justes - même quand ils sont cruels: "Sortie de scène" il fallait le faire! Là oui on peut le photographier le quidam, par surprise, sans rien demander, quand avec une telle économie dans l'image comme dans les mots on sait en dire tant sur notre monde.

Alors c'est d'autant plus dommage. Certes il y avait matière dans cette scène, mais tu as peut-être pu ce coup-ci tomber, non plus juste, mais juste à côté? Ta photo est peut-être tombée à plat ... juste parce qu'elle était, ce coup-ci, un peu plate? Peut-être et peut-être pas. Mais ça ne méritait pas je crois de tomber dans l'argument ad hominem - de plus sans fondement, et l'invective. Si j'en étais resté à la lecture de ces échanges, mon sentiment aurait été que le seul mot à retenir, le mot de la fin, c'est par toi, avec une lucidité bien involontaire, qu'il avait été laché - dans ton premier post de la page 2: "prétention". J'ai bien voulu, grâce à Aleskandr, aller voir plus loin, et je le dis: ton oeil et ton travail valent bien mieux que ça!

p.s. "querelles juridiques" idem: il y a le code, et la jurisprudence, la loi, et l'interprétation faite par des magistrats - femmes & hommes et non machines, de situations chaque fois uniques. En photo ce sera aussi une affaire personnelle, une question de sensibilité, dans des situations chaque fois uniques: je photographie ça, ou pas - puis: le résultat est-il à la hauteur, ou pas? Débat sans fin, mais qui devrait pouvoir se tenir dans le respect des uns et des autres - sur ce forum en tout cas.


Merci pour ton post qui mérite bien sûr une réponse. Tu parles d'invective : je n'en vois pas trace dans mes posts. Je me contente de parler de "bien-pensance" . Un argument facile qui éviterait de parler de la "médiocrité" artistique de la photo? Je ne crois pas. Ma photo a été d'abord mise en cause par Roro 51, et avec une certaine apreté, sur le principe du droit à l'image que j'aurais usurpé. J'ai répondu sur ce terrain puis Antraks a pris le relais et mis - à mon avis- un point final à cette polémique. Ma photo, répétes-tu après Antarks, aurait suscité une telle levée de bouclier en raison de sa platitude non du sujet. Je n'en crois rien : sur ce site , sont postés parfois/souvent des photos sans grand intérêt ( il m'est arrivé d'en poster) qui ne suscitent aucun commentaire. Pourquoi la mienne en aurait suscité autant? Mon dernier post propose une réponse mais ni toi ni personne ne me répond sur le fond. Pour résumé : ma photo déplait parce qu'elle traite un sujet misérable de façon non misérabiliste ni pathétique. Est-ce prétentieux de le penser?
Réponse avec citation
  #45  
non lus 23/01/2011, 02h38
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 663
6810 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par mauro6279 Voir le message
Bon. A présent que l'on a, je pense, moucher les importuns, je me pousse à rentrer dans ce débat dont je suis les péripéties depuis le début. Et je me permets d'intervenir sur deux points.
D'abord je crois qu'il est futile, voire indécent, de se demander si la misère est photogénique ou non. La misère existe. Et l'on sait réellement qu'elle existe soit parce qu'on la subit, soit parce qu'on en témoigne. Que ceux qui ont la possibilité, le privilège, de témoigner cessent de parler de la misère, de la photographier ou d'écrire à son sujet, et les piètres penseurs, adeptes du fast-food mental et de la méthode Coué, s'empresseront de nous apprendre qu'elle n'est qu'un mythe. J'applaudis donc des deux mains toute tentative d'en donner une représentation.
En revanche, je pense que cette image pèche surtout par une sorte d'irrésolution sémantique. Tu as cherché la mise en abîme (je te cite : "Cette jeune fille endormie au beau milieu du trottoir...") et je crains que tu ne sois passé à côté. Il manque un vrai point de vue (qu'aurait peut-être laissé entrevoir l'abstraction d'un bon N&B, même si cela n'aurait vraisemblablement pas suffi). Il manque quelque chose à toucher d'un regard, à effleurer d'une émotion, quelque chose qui nous aurait fait sentir mal ou heureux, qui nous aurait écœuré ou rendu l'espoir, bref : quelque chose qui nous eût permis de rentrer pleinement dans la scène. Il eût suffi peut-être que tu prennes la peine de te mettre au niveau de cette jeune-fille. Mais, telle que tu nous la présentes, en survol, d'un regard élevé, il est inévitable que certains de mes prédécesseurs se soient sentis soudain investis d'un rôle de voyeur. Rôle inconfortable s'il en est, interdisant toute identification, désamorçant même la sympathie... et autorisant dès lors tout ce faux-fuyant légalitaire.

Merci pour ton post mais quand tu écris de façon un tantinet démagogique "Il eût suffi peut-être que tu prennes la peine de te mettre au niveau de cette jeune-fille" , je m'interroge sur le pertinence de ta lecture. Mon point de vue est d'abord le mien !!! Celui d'un photographe , pas celui d'un compagnon de misère. C'est le regard proprement dit- qui est-t intéressant- sutout/même quand celui-ci enregistre un écart , une distance. Que dans cette distance, toute naturelle ( nous ne vivons pas sur les mêmes planètes la jeune fille et moi) et dérangeante, tu n'aies aucune empathie, ni trouble ( les joues roses de l'adolescente, les pieds nus) mais du voyeurisme cynique me navre profondément.

Dernière modification par Robinson75 23/01/2011 à 02h43.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Forum critiques » Critiques photo et vidéo » Sur le vif

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Aux pays d'Alice... | Astrid :) »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 2 vote(s), moyenne 3,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.