.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Labo photo » Panne et entretien

Noter la discussion : Trop de pixels tue le pixel...

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 10/02/2007, 19h03
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don

Trop de pixels tue le pixel...


On en avait déjà parlé ici (La vérité sur les mégapixels : un test édifiant), le nombre de mégapixels n'est pas l'élément le plus important à considérer lors d'un achat d'appareil photo.

Voici un article intéressant qui vient encore conforter cette idée :

Citation:
Photo numérique: trop de pixels tue le pixel !

Certains experts remettent en cause l'idée reçue selon laquelle l'augmentation du nombre de pixels dans un tirage photo favoriserait une meilleure qualité d'image, ce qui n'est pas pour plaire aux industriels qui y voient un péril pour leur stratégies marketing basées, la plupart du temps, sur ce nombre de pixels.

Alors que les fabricants d'appareils photo numériques augmentent sans cesse les capacités de leurs produits, certains experts commencent à mettre en doute la course folle aux pixels qui s'est engagée depuis plusieurs années. Dave Etchells, du site Imaging Ressource fait partie ce ces sceptiques. Selon lui, augmenter la pixellisation n'améliorerait pas forcément le rendu des images obtenues, mais pourrait au contraire, lorsque celle-ci est trop poussée, augmenter "le bruit d'image", c'est à dire les défauts parasites dégradant la qualité de l'image.

Certes, augmenter la pixellisation permet de sortir des impressions plus grandes, ou encore de se concentrer sur des détails spécifiques. C'est ce que met en avant l'industrie pour répondre aux critiques de ces experts. Mais comme le remarque CNET News, il y a un prix à tout cela: les composants des appareils photo ont plus de données à digérer, le traitement de l'image prend plus de mémoire et de temps pour le PC qui les gère, et les cartes mémoire et disques durs se remplissent plus vite. Si la plupart des photographes avaient déjà conscience de ce facteur, vient s'y greffer un détail plus subtile que mettent en avant les experts. Les capteurs s'agrandissent rarement d'une génération d'appareils à l'autre. Augmenter le nombre de pixels d'une prise signifie donc que chaque capteur aura à gérer des pixels plus petits, et perdra un peu plus de lumière de la sorte. Cette légère différence entraînerait un manque de sensiblité des capteurs pour se déclencher, rendant plus difficile la distinction pour l'appareil entre le signal produit par la lumière et les parasites électroniques dans le capteur. Les images pourraient souffrir de tâches de couleur, de bords approximatifs, et les appareils ne fonctionneraient pas aussi bien dans les espaces mal éclairés.


Quelle serait donc la taille optimale ?

Selon Chris MacAskill, superviseur du site d'hébergement de photos SmugMug, le terme megapixel serait avant tout une opération marketing, qui n'empêcherait pas les problèmes de survenir dès lors qu'on dépasserait 6 megapixels: "Un tirage sur un million pourrait profiter d'une pixellisation supérieure à 6 megapixels, mais tous les tirages en intérieur gagneraient dans la réduction de ce nombre" prétend-il. "Nous avons passé les années où le nombre de megapixels faisait la différence. Sur les 3 millions d'impressions que nous avons réalisées pour des regards exigeants, aucune ne fut jamais retournée pour manque de pixels."

Pourtant, les industriels fuient le problème. Si Canon dénie catégoriquement toute perte de qualité, Smith Clemens, d'Olympus Imaging, assure que les fabricants veillent à améliorer le traitement de l'image pour que la photo reste bonne même si le bruit d'image augmente dans un capteur. Mais selon Jeff Keller, qui n'hésite d'ailleurs pas à conseiller sur son site des modèles 8 Megapixels au détriment des 10 Megapixels, l'augmentation de la pixellisation finirait souvent par brouiller les traiteurs de bruits d'image intégrés aux appareils mêmes.

Les fabricants de capteurs viseraient donc actuellement à réduire ce bruit en réduisant la taille des composants électroniques de sorte qu'une plus grande place dans les capteurs puisse être accordée à la captation de lumière.


La faute aux consommateurs ?

Si les industriels ne se sont pas d'abord attaqués au problème avant de chercher à augmenter la capacité de pixellisation, c'est avant tout pour se concentrer sur l'effet magique que le terme engendra dans l'esprit des consommateurs. Mais c'est peut être aussi la faute aux industriels, nous direz-vous, qui jouent le jeu en profitant bien du fait que la plupart des acheteurs, à défaut d'avoir une connaissance experte de la photographie, prennent les megapixels pour mesure de qualité, comme le nombre de megahertz pour les micro-processeurs.

Certains fabricants ont pourtant bien tenté d'améliorer la qualité de leurs appareils, non pas en augmentant le nombre de pixels, mais le nombre de capteurs par pixels. C'est le cas de Fujifilm qui lança sur le marché des appareils où deux capteurs étaient affectés par pixel. Cette opération passa complètement inaperçue, c'est pour dire le poids que possède la pixellisation dans la conscience collective. C'est ce qui pousse d'ailleurs Richard Campbell, le vice président de cette entreprise, à espérer une meilleure compréhension du consommateur à l'avenir, qui se détacherait de plus en plus de la capacité de pixellisation, même si celle-ci reste néanmoins un critère valide de choix, pour s'attacher plus aux options que proposeraient les appareils. "Les consommateurs se rendent compte que la qualité de l'objectif, du processeur, et les technologies de stabilisation d'image sont au moins aussi importantes que le nombre de pixels pour la qualité d'image."

Il ne faut pourtant pas croire que la course aux pixels s'arrêtera pour autant. Crotty, un analyste d'iSuppli prévoit que si la moyenne de pixellisation des appareils numériques était de 5,7 megapixels en 2006, elle passera à 6,5 cette année et à 9,2 en 2010.

Source: Ratiatum.com sous Licence Creative Commons by-nc-sa
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 21/02/2007, 01h10
Avatar de Kikit
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 405
2370 Photiz - Faire un don
Je suis content de lire cet article qui confirme ce que je pensais intuitivement. C'est une des raisons pour laquelle je ne me soucie guère des remarques sur mon 30D qui "ne fait que" 8.2M. Je n'ai pas encore dépassé la taille A4 pour mes impressions. Je ris souvent sous cape quand je vois des gens s'exatisier sur leurs APN avec des petits capteurs qui font 8M...

Je pense qu'il faut diffuser ce genre d'article le plus largement possible pour que les amateurs sérieux fassent leur choix en toute connaissance de cause. Le dernier numéro de CI (nr 291 Mars 2007) publie à ce sujet un dossier assez bien documenté.

Merci.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 21/02/2007, 10h13
Avatar de Jphi2a
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 40 D grippé + Powershot A80
 
Messages: 51
395 Photiz - Faire un don
Je savais déjà que le nombre de MP sur un appareil ne faisait pas tout...
L'exemple le plus flagrant est celui des bridges Minolta serie Z...

Mon frère possède un Z1 fait des photos d'une rare qualité sans bruit et avec des couleurs exceptionnelles mais son capteur ne fait que 3.2 Mp.
A un moment , j'ai eu un Z3 de 4 Mp avec un objectif identique , un stabilisateur et là, des photos bruitées dès 200 Iso et une qualité , un piqué bien moindre.

Autre exemple, un ami a troqué son 350 D pour le nouveau 400 d , il regrette d'avoir perdu de l'argent pour cela car les différences sont minimes voire pas toujours en faveur de la nouveauté.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 21/02/2007, 10h29
Avatar de Cléms
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Pentax K10D - 16-45 Pentax - 70-300 Tamron
 
Messages: 724
5495 Photiz - Faire un don
j'avais aussi entendu parler de cela..par un vendeur FNA....(euh!!)..et ca m'arrange car vu mon budget pour un prochain reflex, je tape dans les 6M pixels..oufs!
Réponse avec citation
  #5  
non lus 21/02/2007, 11h19
Avatar de shima
Membre
Matériel: Nikon D50 + Nikkon 18-55
 
Messages: 565
4640 Photiz - Faire un don
On commence à dire ce qu'il en est vraiment. C'est bon!!!
Réponse avec citation
  #6  
non lus 21/02/2007, 12h26
Avatar de Andeton
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D300 - 18/50 2.8 - 70/300 4-5,6 - 50 1,4 - 85 1,8
 
Messages: 444
3419 Photiz - Faire un don
M'en parler pas ! avec mon Pana FZ 50 à 10mpix avec un capteur qui devrai normalement gerer du 6mpix je suis abonné au photographes bruité !

Une question au passage si on a un capteur pousser dans ces retranchement ca serai pas mieux du coup de baisser la resolution de la photo quand on shoote?? genre prendre des photos à 6mpix avec un appareil 10mpix... j'ai fait le test avec le mien mais pas de grosses differences.

Mais je ne veux pas aussi me fier a ma seul experience.

qu'en dites vous?
Réponse avec citation
  #7  
non lus 21/02/2007, 12h52
Avatar de Kikit
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 405
2370 Photiz - Faire un don
Ce qui fera la différence c'est de ne pas monter trop haut dans la sensibilité (100 ISO). Pour le reste, je ne pense pas qu'on puisse changer grand chose (la qualité du capteur et l'électronique pour traiter l'image sont ce qu'ils sont). Si vraiment le bruit est trop gênant, il faut faire du post-traitement en utilisant des softs pour réduire le bruit (Picture Cooler par exemple qui est un freeware).
Réponse avec citation
  #9  
non lus 21/02/2007, 14h44
Avatar de Tomtom
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Nikon D40 +18-55, 55-200, 50-f1.8 / Fuji Finepix S5600
 
Messages: 129
895 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Andeton Voir le message
M'en parler pas ! avec mon Pana FZ 50 à 10mpix avec un capteur qui devrai normalement gerer du 6mpix je suis abonné au photographes bruité !

Pour ce que j'en sais, le Pana FZ50 est un excellent APN, sauf qu'il a effectivement des gros soucis avec le bruit dès qu'on dépasse le 200 ISO.
Je ne peux que te conseiller de "bloquer" ton appareil a 200 voire 100 ISO, ca risque de te compliquer un peu la vie mais ca devrait limiter les soucis de ce côté...

Si tu lis l'anglais, je te conseille de jeter un oeil sur le test de dpreview.com, qui est très complet et aborde largement le problème.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Labo photo » Panne et entretien

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Le Canon EOS 40D pour bientôt ? | Matériel compatible ! »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.