.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Techniques photo » Photo de nuit et concert

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 03/03/2011, 12h30
Avatar de Tchi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: X-PRO 1, X100, M6
 
Messages: 2 780
15622 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Clovis Voir le message
Genre… Je l'ai ai connus plus cool que ça les Moriarty… :/

Oué moi aussi il y'a 2-3 ans
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #32  
non lus 03/03/2011, 12h34
Avatar de Tchi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: X-PRO 1, X100, M6
 
Messages: 2 780
15622 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par toine64 Voir le message
Dans le genre conditions originales, je viens de recevoir cet accord des Ogres de Barback:

"Préambule

Nous ne sommes pas contre les photographies de concert.
Néanmoins… nous sommes devenus, à la longue, réticents à cause du travail d'une grande majorité
de photographes qui restent collés en devant de scène tout le show et nous livrent ensuite 4 000
portraits d'Ogres mais aucun plan large de la scène, du groupe et de la scénographie. Or, les Ogres
n'étant absolument pas narcissiques, nous avons sur les bras ces milliers de portraits qui ne nous sont
pas de la moindre utilité.
Ainsi, désormais, nous n'acceptons que les photographes qui s'engagent à nous fournir ces fameux
plans larges tant attendus et jamais obtenus. En plus des engagements habituels de discrétion [tant
pour les Ogres que pour le public], de non-mercantilisme... détaillés ci-dessous"


Pas le droit de vendre les photos? Haha j'adore Ca me fait plaisir, y'a pas qu'à moi que ça arrive lol
Réponse avec citation
  #33  
non lus 03/03/2011, 12h34
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz - Faire un don
ouais pareil, 2 et 3 ans… comme quoi les mentalités changent avec la notoriété… (et encore y a deux ans, j'ai eu l'accred full, j'arrive sur place on me dit 3ers morceaux, je râle comme quoi j'ai fait de la route, que si on m'avait prévenu pour les 3ers morceaux je serai resté au chaud, on m'a dit "ok, mais tu ne change pas de place du concert"… n'importe quoi… bien entendu, entre chaque morceau je changeais de place, non mais) :/

Sinon, je me rend compte que j'ai quand même upé un sujet démarré en decembre dernier, je serai bien curieux de savoir comment çà s'est fini pour seaone62…

Dernière modification par Clovis 03/03/2011 à 12h36.
Réponse avec citation
  #34  
non lus 03/03/2011, 12h40
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz - Faire un don
Les Ogres, des conditions pareilles ? woah ! en effet, les mentalités changent… :/
(on peux connaître les clauses "ci-dessous" ?)
Réponse avec citation
  #35  
non lus 03/03/2011, 12h42
Avatar de Tchi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: X-PRO 1, X100, M6
 
Messages: 2 780
15622 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Clovis Voir le message
Les Ogres, des conditions pareilles ? woah ! en effet, les mentalités changent… :/
(on peux connaître les clauses "ci-dessous" ?)

Pour les clauses en-dessous je parierai pour la gratuité des photos pour les groupe et la prod et que toine s'engage à ne pas faire d'utilisation commerciale de ses photos
Réponse avec citation
  #36  
non lus 03/03/2011, 12h45
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz - Faire un don
bah c'est pas grave, tant que c'est de la session de droits d'exploitation ou de la vente de tirages d'art, c'est pas des utilisations commerciales (dixit la case de ma déclaration de revenus intitulé "revenus artistiques non commerciaux")…
Réponse avec citation
  #37  
non lus 03/03/2011, 13h28
Avatar de toine64
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Du Nikon et des Lentilles
 
Messages: 1 908
11450 Photiz - Faire un don
je ne pense pas que ce soit très légal de divulger ce genre de contrat, mais voici la suite:

"D’une part, le photographe s’engage à :

-

Effectuer les prises de vues le plus discrètement possible, en veillant à ne pas
gêner les artistes lors de leur prestation, ni le public.

Les prises de vues effectuées ne pourront en aucun cas faire l’objet de transaction
lucrative entre le photographe et un tiers.

-

-

Les prises de vues pourront cependant être utilisées à des fins promotionnelles,
sur les supports suivants : site Internet du photographe et portfolio. Le portfolio
étant un recueil de prises de vues et de créations photographiques diverses
modulable, sur un support papier adapté à ce genre d’exercice.

-

Transmettre gracieusement une copie [sur CD-ROM ou par mail] des prises
de vues au groupe, lui permettant de les utiliser sous quelque forme non
commerciale que ce soit [promotion, reportage, diffusion Internet…] à condition
de ne pas altérer la prise de vue originale sans l’accord express du photographe."

Je suis interessé par ce que tu dis clovis...
La vente de tirage d'art n'est pas comprise dans l'utilisation commerciale?
Réponse avec citation
  #38  
non lus 03/03/2011, 14h03
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz - Faire un don
Je vais te faire un tit topo sur les possibles enregistrements de photographes :
  • Photographe auteur : avec un SIRET mais limité à des activités artistiques (vente de tirage d'art, location de droits d'exploitation), peux avoir la TVA ou non au choix, peux faire des travaux de commande uniquement pour les structure (pas de particulier donc exit les mariages), non assujettis à la taxe professionnelle.
  • Photographe en situation d'entreprise (artisan, AE, SARL…) : avec un SIRET/SIREN, peux faire des ventes commerciales comme des tirages non limités ou des reportages aux particuliers comme aux entreprises, développement photo pour des clients, de la formation, etc…
Et le status d'Auteur peux très bien se cumuler avec une autre activité en tant qu'activité secondaire (tu peux faire tes reportages de mariages avec ton commerce, et vendre des tirages d'art ou des droits d'exploitations sur des œuvres existantes sous ton statut d'Auteur (tant que tu te plante pas dans la compta).

Pour la clause de non-vente, tu peux prendre le temps de leur expliquer que tu es pro, que c'est ton gagne pain, et qu'au même titre qu'ils prennent plaisir à jouer devant du public, tu prends plaisir à faire des photos de concert, vous êtes tous là pour gagner un minimum votre vie.
Alors si tu dois leur donner les photos (j'aime beaucoup le mot-clé "pas d'utilisation commerciale" soit dit en passant), et que tu n'as pas non plus le droit de les vendre, quel est ton intérêt ?
De plus, encore une fois, on te demande de céder des photos à titre gracieux ce qui est un non respect des droits patrimoniaux (celui qui dit que tu dois obligatoirement toucher rémunération proportionnelle aux recettes générés, soit au prorata, soit forfaitairement), mais tu peux vous mettre dans l'illégalité en rédigeant un contrat de cession de droit global, alors que tu devrais faire des contrat au cas par cas, avec les détails de l'exploitation…
Denier point : "La cession globale des œuvres futures est nulle." (Article L.131-1 du CPI) ce qui rend le contrat qu'il te propose illégale encore une fois.
Par contre, oui, tu peux leur fournir des images au format écran (600px/72DPI) pour archives privés, mais en précisant que toute (chaque) utilisation devra faire l'objet d'un contrat distinct, comme il est prévu par la loi…

D'un côté je comprend, à part des exceptions, je croise beaucoup trop de portrait serrés dans les photos de concert… Il faut en faire aussi, mais il faut savoir varier pour ne pas avoir l'impression de regarder toujours les même images… D'un autre côté, je trouve qu'il va un peu fort de généraliser sur les photographes de concert… est-ce qu'au moins il a vu ton portfolio avant d'incister aussi lourdement sur ce point ?

Étrangement, je les ais couvert il y a deux ans à Musicalarue (le fameux festoshs où je me suis fait volé mon matos, disque dur inclus, donc exit les images), et il n'y avait pas tout ce foin…

Dernière modification par Clovis 03/03/2011 à 14h15.
Réponse avec citation
  #39  
non lus 03/03/2011, 14h30
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz - Faire un don
Tiens dans le même ordre d'idée, Asterios (la boite qui s'occupe de Renan Luce et Olivia Ruiz entre autre), c'est même pas la peine de bosser avec eux : ils te font signer un contrat où ils exigent un droit de regard sur les photos : ils doivent te valider les photos que tu as fait, et pour chaque publication revalider ! Déjà c'est une atteinte à la liberté d'expression de l'artiste, mais aussi je ne pense pas que même si je préviens Dalle de demander confirmation à Asterios avant de vendre une photo de OR ou RL, ils aient que ça à foutre non plus (en plus de çà, si le mag à besoin de la photo en urgence, tu peux perdre une vente)… Par contre, comme j'ai à chaque fois refusé de signer le contrat, je ne me souviens plus s'il y avait une clause de cession gracieuse…
Est-ce que je demande, moi, à Renan Luce l'autorisation d'écouter son CD, à chaque fois que je veux l'écouter ? O_o
Réponse avec citation
  #40  
non lus 03/03/2011, 14h35
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Clovis Voir le message
Oui d'ailleurs, techniquement une accréditation n'est pas une autorisation de prise de vue, mais une autorisation de pénétré dans la salle avec ton appareil…

(quand à la règle des 3ers morceaux, d'après mon interprétation de la liberté d'expression, voir de la liberté de la presse, elle est illégale… à confirmer)

Ayant un peu tâté des deux côtés de la barrière (sur scène, et comme photographe), il y a quand même pas mal d'élements à ne pas négliger et qui viennent modérer un peu les choses :

- Premier point, un concert se produit dans un lieu privé et, même si, smartphones obligent, il y a une tolérance qui s'est créée, il n'en reste pas moins, et c'est écrit sur le billet, que toute captation (sonore, visuelle, etc...) du spectacle est interdite. Donc, s'ils veulent faire retirer les photos, ils en ont amplement le droit :
Et, du même point de vue, la limitation à trois morceaux est, elle aussi, incontestable sur le plan légal ; on rentre largement, avec 3 morceaux, dans le cadre d'un extrait de l'oeuvre à des fins d'information ou de citation, rien n'oblige à autoriser plus.

- Deuxième point à ne surtout pas négliger, quand on photographie un spectacle, on est franchement à la limite entre deux domaines :
* un pied dans la création artistique - on peut considérer qu'on fait oeuvre d'auteur, créant une oeuvre nouvelle, en photographiant un concert. Et donc, en gros, on fait ce qu'on veut.

* un pied dans la reproduction / captation d'une oeuvre existante : les éclairages, la scénographie, le jeu de scène des artistes constituent des oeuvres de l'esprit, protégée donc par les droits d'auteurs, et que notre photographie peut très bien être considérée non comme une oeuvre nouvelle mais comme une reproduction du spectacle...


Suivant les contextes, la photographie peut tomber dans le champ des moyens de reproduction comme dans celui des moyens de création...

Dernière modification par PointFlou 03/03/2011 à 14h41.
Réponse avec citation
  #41  
non lus 03/03/2011, 14h47
Avatar de gloubi
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 148
3015 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par PointFlou Voir le message
Suivant les contextes, la photographie peut tomber dans le champ des moyens de reproduction comme dans celui des moyens de création...
la jurisprudence récente en la matière a montré que le "droit à l'image" non seulement vise principalement et uniquement à protéger la vie privée ainsi que la dignité de la personne, mais que ce droit cédait devant le droit à l'information, et même devant la liberté dite de création artistique.
Réponse avec citation
  #42  
non lus 03/03/2011, 14h58
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par gloubi Voir le message
la jurisprudence récente en la matière a montré que le "droit à l'image" non seulement vise principalement et uniquement à protéger la vie privée ainsi que la dignité de la personne, mais que ce droit cédait devant le droit à l'information, et même devant la liberté dite de création artistique.

Il n'est pas question ici de "droit à l'image", en effet, mais de droit d'auteur : un spectacle est une oeuvre de l'esprit.
Réponse avec citation
  #43  
non lus 03/03/2011, 15h04
Avatar de toine64
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Du Nikon et des Lentilles
 
Messages: 1 908
11450 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Clovis Voir le message

D'un côté je comprend, à part des exceptions, je croise beaucoup trop de portrait serrés dans les photos de concert… Il faut en faire aussi, mais il faut savoir varier pour ne pas avoir l'impression de regarder toujours les même images… D'un autre côté, je trouve qu'il va un peu fort de généraliser sur les photographes de concert… est-ce qu'au moins il a vu ton portfolio avant d'incister aussi lourdement sur ce point ?

Je comprends leur point de vue sur les portraits serrés.
A raison de deux ou trois photographes par concert, les groupes en possèdent à la pelle

Maintenant, je rejoins ce que tu as dit et vais préciser une cession des images pour utilisation web et en format réduit.

C'est ce que je fais généralement, en précisant qu'ils pourront me contacter s'ils souhaitent utiliser telle ou telle photo dans un autre but.
Réponse avec citation
  #44  
non lus 03/03/2011, 15h23
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par PointFlou Voir le message
Ayant un peu tâté des deux côtés de la barrière (sur scène, et comme photographe), il y a quand même pas mal d'élements à ne pas négliger et qui viennent modérer un peu les choses :

- Premier point, un concert se produit dans un lieu privé et, même si, smartphones obligent, il y a une tolérance qui s'est créée, il n'en reste pas moins, et c'est écrit sur le billet, que toute captation (sonore, visuelle, etc...) du spectacle est interdite. Donc, s'ils veulent faire retirer les photos, ils en ont amplement le droit :
Et, du même point de vue, la limitation à trois morceaux est, elle aussi, incontestable sur le plan légal ; on rentre largement, avec 3 morceaux, dans le cadre d'un extrait de l'oeuvre à des fins d'information ou de citation, rien n'oblige à autoriser plus.

- Deuxième point à ne surtout pas négliger, quand on photographie un spectacle, on est franchement à la limite entre deux domaines :
* un pied dans la création artistique - on peut considérer qu'on fait oeuvre d'auteur, créant une oeuvre nouvelle, en photographiant un concert. Et donc, en gros, on fait ce qu'on veut.

* un pied dans la reproduction / captation d'une oeuvre existante : les éclairages, la scénographie, le jeu de scène des artistes constituent des oeuvres de l'esprit, protégée donc par les droits d'auteurs, et que notre photographie peut très bien être considérée non comme une oeuvre nouvelle mais comme une reproduction du spectacle...


Suivant les contextes, la photographie peut tomber dans le champ des moyens de reproduction comme dans celui des moyens de création...


Oui, en effet tu soulèves un point important… Néanmoins ayant été moi aussi des deux côtés de la barrière, mais plutôt côté éclairagiste et régisseur général, je sais à quoi ressemble un contrat de diffusion, et je sais ce qu'est juridiquement une ERP (Établissement Recevant du Public)…

Déjà, il ne faut pas faire l'amalgame du lieu public/privé, et de la vie publique/privée. Ce sont deux choses différentes. À partir du moment où tu te montre en public, tu sors du cadre de la vie privée.
Tant que tu ne photographie pas des personnes dans des situations dégradantes, il n'y a pas atteinte à l'intégrité de ces personnes.

Une salle de spectacle est une propriété privée, mais néanmoins un lieu public étant donnée que ce n'est pas un logement et que des personnes travaillent dans ce lieu, ouverte au tout public le temps de la représentation (du moment où n'importe qui peux se pointer et qu'il peux entrer dans la salle, moyennent frais d'accès ou non, il ne s'agit pas d'un événement privé, mais d'un événement publique). Pour exemple, il est interdit de fumer dans les lieu public, bar, restaurant mais aussi salle de spectacle…

Pour ce qui est de faire retirer la photo, grave erreur ! L'œuvre est considérée comme telle à partir du moment où on presse le déclencheur. À partir de ce moment là, l'auteur est le seul à décider de comment sera diffusé ses photos. Alors un retrait sur la décision arbitraire d'un groupe, non. Car ça deviens trop souvent un moyen de pression pour donner les photos.
De plus, je tiens à rappeler que si on est là, c'est qu'on a été accrédité, donc qu'on a reçu l'autorisation de faire des prises de vues, que ce soit directement des artistes, ou d'un de ses représentant, soit de la salle, organisatrice et propriétaire du lieu. Donc on a bien légitimité pour faire les photos.

Pour ce qui est des conditions sur les billets, elles ne sont pas toujours inscrites dessus. Mais encore une fois, si on fait une demande d'accréditation c'est pour avoir une autorisation exceptionnel.

Les 3 premiers morceaux, c'est ultra batard légalement parlant…

Enfin pour ce qui est de la captation / reproduction d'une œuvres (qui ce soit scénographique, lumières, etc…) à partir du moment où c'est pour informer, on a le droit…

Je dévelloppe ces derniers points en rentrant, je dois aller bosser/shooter…

Citation:
Posté par toine64 Voir le message
Maintenant, je rejoins ce que tu as dit et vais préciser une cession des images pour utilisation web et en format réduit.
Mais même pas pour usage web ! Le net est un support de diffusion au même titre que le papier… Au barème UPP, une photo 1an sur un MySpace, c'est 33€HT, ca va pas les tuer, mais toi çà peux t'aider à bouffer.

Dernière modification par Clovis 08/03/2011 à 12h03.
Réponse avec citation
  #45  
non lus 03/03/2011, 15h46
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Clovis Voir le message
De plus, je tiens à rappeler que si on est là, c'est qu'on a été accrédité, donc qu'on a reçu l'autorisation de faire des prises de vues, que ce soit directement des artistes, ou d'un de ses représentant, soit de la salle, organisatrice et propriétaire du lieu. Donc on a bien légitimité pour faire les photos.
Dans le cas présenté par seaone, il n'y avait pas d'accréditation, donc pas d'autorisation de photographier - et donc une position plus précaire pour lui.

En revanche, il est évident, dès lors qu'il y accréditation, qu'il y a contrat (parfois implicite, le plus souvent explicite), définissant les conditions auxquelles nous sommes autorisés à effectuer une captation. Chacun étant ensuite tenu d'en respecter les clauses, certains artistes et/ou producteurs étant particulièrement, euh, exigeants, d'autres moins.


Citation:
Enfin pour ce qui est de la captation / reproduction d'une œuvres (qui ce soit scénographique, lumières, etc…) à partir du moment où c'est pour informer, on a le droit…
Il y a une exception de citation, qui est extrêmement restreinte, et ne s'applique pas à la captation. Tu peux très bien définir un diffuseur (et/ou un réalisateur) exclusif pour un spectacle (qu'il soit sportif ou artistique, mais c'est assez systématique par exemple sur les évènements sportifs), ensuite les médias ont effectivement un droit de (courte) citation, même lorsque les droits de diffusion sont exclusifs (quoique je ne suis pas sûr que ce droit soit réellement formalisé légalement en dehors du semaine du sport)
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Techniques photo » Photo de nuit et concert

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« A l'ombre d'une bougie | Aidez moi SVP merci »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 4,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.