.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Le marché de la photo

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 22/10/2007, 18h07
Avatar de Coelio
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 20
260 Photiz - Faire un don

Portraitiste pour comédien : artisan ou Agessa


Bonjour à tous,

Je ne vais pas tarder à démarrer une activité de portraitiste pour comédiens. Mais j'ai encore un petit doute sur la qualification de mon activité :
- soit je me déclare en artisan et à ce moment là je passe par la chambre des métiers, URSAFF...
- soit je me déclare en tant qu'auteur et donc c'est l'Agessa.

La question a son importance quand on sait que le montant des charges n'est pas du tout le même pour chaque cas. L'artisan se retrouvant avec une quantité de charges assez écrasantes surtout pour le début de l'activité. Je sais que normalement la photo sociale destinée à des particuliers rentre dans le cadre de l'activité artisanale (tout comme le mariage, photos de classe...) mais il y a un cas particuliers et un peu étrange défini par l'Agessa : "Sous réserve d’une étude du dossier, sont affiliables à l’AGESSA les auteurs d’épreuves photographiques de portrait social (photographies originales numérotées et limitées à 30 exemplaires à l’exclusion des photographies scolaires, de groupes, d’identité)."

Donc mon activité pourrait-elle s'appliquer à ce cas ?
En même temps j'ai vu qu'à l'Agessa, c'est celui qui achète les photos qui reverse les contributions sociales et je me vois mal demander aux comédiens d'envoyer de la paperrasse et des chèques à l'Agessa.

J'aimerais bien glaner quelques conseils avant de prendre ma décision finale. Si certains on été confrontés à cette situation, si certains d'entre vous pratiquent déjà la photo de comédiens. J'aimerais bien en discuter avec vous.

Merci

Coelio
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 22/10/2007, 19h31
Avatar de cocofreddo
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon eos 300D et Fujifilm f10
 
Messages: 440
3055 Photiz - Faire un don
salut benvenue à toi

Mais au fait une question me vient à l'esprit:
Tu comptes réaliser des book pour comédiens et artistes débutants ou tu comptes te lancer et dire:

Hep Depardieu , viens je vais te tirer le portrait !!!

????????
Réponse avec citation
  #3  
non lus 22/10/2007, 19h40
Avatar de cocofreddo
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon eos 300D et Fujifilm f10
 
Messages: 440
3055 Photiz - Faire un don
ah , je viens d'avoir la réponse en visitant ton site
j'aime bcp tes portraits, chouette site , Bravo
Réponse avec citation
  #4  
non lus 22/10/2007, 20h17
Avatar de Coelio
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 20
260 Photiz - Faire un don
Merci !
J'ai fait moi aussi une petite visite sur ton site et j'aime beaucoup ton style. La série du mémorial m'a fait pensé à une série que j'ai faite dans le cimetière à côté de chez moi. Les croix c'est très photogénique je trouve (quand ça ne tombe pas dans le morbide bien sûr).
Pour la réponse à ta question, ce sont des séances pour tous types de comédiens, des élèves de cours aux artistes confirmés et bien sûr si Gérard veut une séance c'est quand il veut ! (Même si à mon avis il ne doit pas être facile à diriger en séance)
Réponse avec citation
  #5  
non lus 23/10/2007, 01h23
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Hello,

A mon sens ton activité relève plutôt du statut d'artisan-photographe.
Sache également que l'on peut exercer sous les deux statuts. Conqéquence : tu cotises aux deux caisses, Urssaf et Agessa !!

Pour confirmer ce que je te dis tu devrais peut être prendre conseil avec les associations professionnelles : le GNPP pour les artisans et l'UPC pour les auteurs.

Un ordre d'idée pour les cotisations Urssaf de la 1ere année : +/- 5000 euros qu'il faudra acquitter coûte que coûte. 1er appel de charges, généralement, 2 à 3 mois, après le début d'activité. Contrepartie, le statut d'artisan te permet un grand choix de domaines d'action en matière de shoots. L'auteur photographe est, d'après les textes, beaucoup plus limité.

Si tu glanes des infos complémentaires ou contradictoires à celles-ci, ce serait sympa d'en faire profiter tout le monde.

Un dernier point : ai fait un court passage sur ton site. Superbe interface. Sobre, élégante. Trés pro.

A+

Gil
Réponse avec citation
  #6  
non lus 23/10/2007, 01h37
Avatar de aldamir
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Leica / Canon
 
Messages: 376
3365 Photiz - Faire un don
auteur photographe est effectivement plus limité...

pour ton cas ca releve de l'URSSAF...tant mieux et tant pis à la fois
tu pourras faire pluss en payant pluss, c'est un choix professionnel.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 23/10/2007, 10h40
Avatar de Coelio
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 20
260 Photiz - Faire un don
Merci pour vos réactions,
Quand je suis allé à la chambre des métiers et de l'artisanat, on m'a dit environ 3500 euros de charges la première année. Comme je garde une activité salariée à mi temps pour le moment, je ne vais pas payer de charges la première année (hormis CSG, CRDS) car je rentre dans le cadre de la loi Dutreil.

Le statut artisan me permet de faire beaucoup de choses mais perso je n'ai pas vraiment envie de faire du mariage. Mais c'est évident qu'il va falloir se diversifier pour survivre.

L'avantage du statut artisan c'est une bonne couverture sociale et la possibilité d'accéder à des formations prises en charges.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 23/10/2007, 11h17
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Coelio Voir le message
.....

L'avantage du statut artisan c'est une bonne couverture sociale et la possibilité d'accéder à des formations prises en charges.

Exact. Ce à quoi les auteurs photographes n'ont pas accès.

Pense que tu seras assujetti à la taxe professionnelle en revanche.

A+

G
Réponse avec citation
  #9  
non lus 23/10/2007, 11h31
Avatar de francois40
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon EOS 450D- Canon 500D-Tamron 18-270 Vc
 
Messages: 2 341
34290 Photiz - Faire un don
Lorsque je photographiais des comédiens de théatre ou de cinéma à Paris, j'étais établi artisan. Pour pouvoir se déclarer en tant qu'artisan il faut avoir son CAP.
La premiére année les charges sont au minimum et c'est déjà difficile, les choses sérieuses commencent les années suivantes.
Les comédiens, acteurs qui ont le plus besoin de photos sont les débutants donc fauchés!!!!
Retard d'un réglement à l'URSSAF = +10%, etc etc....
Réponse avec citation
  #10  
non lus 23/10/2007, 11h42
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Francis,

Je ne suis pas certain que le CAP soit toujours obligatoire. Coelio pourra peut être nous le dire..?

A+

Gil
Réponse avec citation
  #11  
non lus 23/10/2007, 12h04
Avatar de Coelio
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 20
260 Photiz - Faire un don
Oui, effectivement ça n'est plus demandé. En fait on peut s'inscrire à la chambre des métiers en tant que photographe pro et pour avoir le "label" artisan, il faut soit un diplôme soit 5 ans de pratique.

C'est vrai que les charges me font un peu peur mais je n'ai pas vraiment d'autres alternatives, j'ai des partenariats avec des écoles de théâtre qui sont en train d'arriver et je n'ai pas l'intention de bosser au noir.

Mais est ce que je peux me retrouver à payer plus de charges que ce que je gagne ???
Réponse avec citation
  #12  
non lus 23/10/2007, 12h10
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Coelio Voir le message

Mais est ce que je peux me retrouver à payer plus de charges que ce que je gagne ???

Je te le garantis, hélas..!

G
Réponse avec citation
  #13  
non lus 23/10/2007, 12h27
Avatar de francois40
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon EOS 450D- Canon 500D-Tamron 18-270 Vc
 
Messages: 2 341
34290 Photiz - Faire un don
Ok, mais quoi comme pratique? de salarié photographe????
Pour un artisan il y a plusieurs régimes d'impositions possibles: Le forfait, la micro entreprise, et au chifftre d'affaire réel qui nécéssite obligatoirement de passer par un comptable et ce n'est pas donné!!!!

Dernière modification par francois40 23/10/2007 à 12h31. Motif: N QU
Réponse avec citation
  #14  
non lus 23/10/2007, 12h32
Avatar de Coelio
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 20
260 Photiz - Faire un don
Je suis complètement ok sur le fait qu'il faille payer des charges mais plus que ce que l'on gagne, ça frôle l'abérration non ?

Gil, toi en tant qu'auteur photographe à l'Agessa tu rencontres les mêmes problèmes ?

Francis, je n'ai pas compris la question dans ton dernier message.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 23/10/2007, 15h41
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Oui c'est aberrant. J'ignore si c'est une spécificité française...

Quand tu te mets à ton compte ou que tu crées une entreprise, l'Etat considère que tu as du fric ou que tu vas trés vite en brasser.

Je crois bien que les deux premières années les charges sociales sont assises sur une estimation forfaitaire de tes bénéfices.

Le statut d'auteur photographe colle à ce que je voulais faire en créeant le collectif Photodurable : de la photo d'illustration et du reportage. Le système est différent, moins contraignant, mais la couverture sociale offerte par les Agessa est beaucoup plus sommaire aussi. Je ne parle même pas de la retraite : dérisoire.

Un montage possible dans ton cas (là faut se faire conseiller) : créer une SARL avec au moins un autre associé et exercer ton activité en tant que gérant minoritaire. Ca te permet d'être salarié et d'avoir une bonne couverture sociale (sauf chômage).
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Le marché de la photo

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Avoir un agent | Marché de la photo en Amérique. »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 1,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.