.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Tutoriels sur la technique photo

Aller au premier non-lu

Le Light painting en détail

Article rédigé par autisticXkid, le 22/10/2007.Voir son profil

Le Light Painting, beaucoup d’entre nous l’on déjà expérimenté, pour écrire des petits mots, faire des gribouillis, c’est amusant, mais rarement original. Cirius nous avez déjà proposé un tuto à ce sujet, mais j’avais envie de le développer un peu. (http://www.virusphoto.com/820-faire-...-painting.html (Faire du Light Painting))

Sans aucune prétention, je vais essayer de vous expliquer comment j’utilise la lumière de mes lampes torches pour créer des images aux allures presque irréelles. On m’a souvent demandé mes « petits trucs » lorsque je présentai mes clichés à la critique, alors en voici quelques uns :


Bon, pour ceux qui n’ont toujours pas compris de quoi il s’agit, voici un exemple rapide de light painting (encore appelé space drawing) :


Comment ça marche ?


Pour commencer, il est préférable de placer l’appareil sur un trépied, ou au moins trouver un endroit stable. Ensuite, il faut être dans un environnement le plus sombre possible. La méthode est simple, on déclenche avec un long temps de pose, et en orientant la source de lumière en direction de l’appareil, on trace des lignes de lumières. Pour ce genre d’exercice d’écriture, le temps de pose n’est pas nécessairement très long, mais l’idéal est d’avoir un mode Manuel, afin de pouvoir optimiser les réglages.


Sensibilité iso : la plus faible possible.

F/ :
autour de f/7.1 , pour avoir un piqué convenable, une pdc moyenne, et avoir une luminosité relativement forte.

Vitesse : Elle dépend du temps qu’il vous faut pour écrire, ou faire votre « dessin », mais plus le temps de pose sera long, plus votre image sera bruitée.

Focal : ici encore, a vous de juger, et de prendre des repères pour écrire dans le cadre.


Voilà qui poses les bases, mais on peut aussi utiliser le light painting dans un autre but.
Faire ressortir un élément d’une photo nocturne.


Comment ça marche ?




Ici il ne faut plus diriger la source de lumière vers l’appareil, mais au contraire vers la partie de notre photo que l’on veut illuminer. Puis on déplace notre faisceau sur l’objet afin de rendre homogène la lumière sur celui-ci ( comme avec un pinceau, pour étaler de la peinture à l’eau ), et ainsi éviter de cramer une zone, et d’en laisser une autre sombre.
Sur ce schéma le peintre se trouve devant l’appareil, mais attention de bien vous placer entre la source de lumière et l’appareil, sans quoi, vous risquez de voir apparaître les fameuses lignes vue précédemment. Il faut aussi penser à ne pas s’auto éclairer, sinon vous serez présent, plus ou moins en transparence sur la photo, selon la durée de votre exposition à la lumière. Libre à vous de combiner les deux méthodes. Il est bien entendu possible de se placer hors du cadre pour éclairer votre sujet, mais dans ce cas il faut penser à vous déplacer d’un coté et de l’autre de l’objet pour ne pas créer d’ombres fortes.

Et la couleur dans tout ça ?

Il est relativement simple de colorer sa lumière, on a tous vue en grande surface de petites lampes torches/porte clef à LED blanche, bleu, rouge, … Rarement de fortes puissances, mais permettant de faire des lignes lumineuses fantaisies. Pour illuminer de gros sujet, j’utilise un phare halogène, fonctionnant sur batterie (que l’on trouve en magasin de bricolage).
De ce type :


Et pour la couleur, je place devant cette lampe des « gélatines ». Ce sont des feuilles plastiques transparentes existant dans de multiples couleurs. On peut en acheter chez les vendeurs Hi-Fi/spectacle pour quelques Euros. Mais cela fonctionne aussi avec des intercalaires plastiques. Enfin dernier petit truc, j’utilise ce que les techniciens du spectacle appel un diffuseur, cela se présente aussi sous forme d’une feuille plastique, qui a comme propriété, comme son nom l’indique, de diffuser la lumière, et ainsi d’étaler le point chaud d’une lampe, ce qui rend encore plus homogène la lumière.


Voici quelques unes de mes réalisations, mêlant ces procédés.





Pour terminer, une petite anecdote sur le light painting .
Voici le célèbre Pablo Picasso, dessinant un Centaure sur une photo prise par Gjon Mili. Picasso aurait expérimenté cette technique dès 1924…
(comment fait il pour être immobile alors qu’il a forcement bougé pour tracé son dessin. Un coup de flash une fois le tracé effectué, et c’est dans la poche, hum… Mili travaillait déjà à la photo au flash et au stroboscope.)


liens:

-Les anglais devenu célèbre grâce a leur vidéo-montage: MySpace.com - LICHTFAKTOR - 99 - Male - Köln, Nordrhein-Westfalen - www.myspace.com/lichtfaktor
-Un groupe Flickr de light-painters francophones, avec de nombreux membres de virus photo: Flickr: Peinture Lumière.


Voilà voila… à vous !
Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 22/10/2007, 07h14
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz
Merci pour le tuto autisticXkid.

+ 200 Photiz
Réponse avec citation
  #3  
non lus 22/10/2007, 10h52
Avatar de buzsu4ever
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 22
145 Photiz
Merci!

C'est extraordinaire!
Réponse avec citation
  #4  
non lus 22/10/2007, 11h31
--
 
Messages: n/a
Photiz
Merci très bien foutu.
Cela étant, je préfère le Body painting
Réponse avec citation
  #5  
non lus 22/10/2007, 11h33
Avatar de Pi Production
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5D Mark II
 
Messages: 4 591
39354 Photiz
A essayer, merci Xavier pour ce tuto
Réponse avec citation
  #6  
non lus 22/10/2007, 12h06
tywak
 
Messages: n/a
Photiz
Merci c'est à tester !
Réponse avec citation
  #7  
non lus 22/10/2007, 13h00
Avatar de Tchi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: X-PRO 1, X100, M6
 
Messages: 2 780
15622 Photiz
Surtout ne pas hésiter à tester différente source lumineuse. Je m'explique une ampoule normale ne donnera pas le même rendu qu'une ampoule au xenon qui elle même ne donnera pas le même rendu qu'une diode de couleur par exemple

Ne pas hésiter non plus à inventer de nouveaux "pinceaux" comme un tube à néon scotcher sur un rouleau de peinture, qui vous permettra, en fonction de son inclinaison, de donner différents effets de reliefs

Au niveau des règlages (après ceci doit varier en fonction de l'apn etc) je me met en ISO 100, à F5.6, je fais la map sur l'endroit ou se trouve le peintre (hey, éclaire toi la figure 30 secondes!). Pour l'exposition, pause B, et je garde ouvert le temps que le peintre est finit. Le bruit n'est pas forcément énorme, même sur des pauses de 3-4 minutes.

Ah et surtout, comme toutes photos de nuit, n'oubliez pas vos papiers d'identité, les agents de la force publique n'ayant pas l'habitude de voir des petits groupes agités des lampe torche à 2h du mat en pleine ville ou en pleine campagne
Réponse avec citation
  #8  
non lus 22/10/2007, 18h38
Avatar de autisticXkid
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon
 
Messages: 772
6280 Photiz
effectivement, il est préférable d'avoir une pièce d'identité...
Pour la petite histoire, j'ai deja fais fuir une voiture en pleine nuit, avec mon phare halogéne, le conducteur m'a sans doute, de loin, confondu avec nos très cher forces de l'ordre.

Sinon, oui, de très longues poses sont parfois nécessaire... et pour éviter le bruit, ne pas oublier d'activer le micro logiciel de votre appareil s'il en est pourvu ( mon 400D en possède un plutôt efficace ), et éviter de mettre une source de lumière fixe et puissante, type réverbère, lune,... dans le cadre.

Et comme Tchi le dis, à vous de tester toutes sortes de lampes, ou objets permettant de diffuser la lumière d'une autre façon.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 22/10/2007, 18h42
Avatar de jorislaloutre
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 6D
 
Messages: 831
9895 Photiz
c'est fais ehehe

voila le résultat! oui je sais vraiment moyen
Réponse avec citation
  #10  
non lus 22/10/2007, 18h55
Avatar de autisticXkid
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon
 
Messages: 772
6280 Photiz
héhé, le problème viens principalement de la mise au point.. il faut la faire à l'endroit où tu écrira dans l'espace... pas toujours simple.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 22/10/2007, 19h22
Avatar de jorislaloutre
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 6D
 
Messages: 831
9895 Photiz
vau mieu pas utilisé un laser?les laser sur les stylo?
Réponse avec citation
  #12  
non lus 22/10/2007, 19h26
Avatar de autisticXkid
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon
 
Messages: 772
6280 Photiz
cela fonctionne oui... moi je n'en ai encore pas utilisé, mais j'ai des idées en reserve pour le jour où j'aurais les moyens pour un lazer vert...
Réponse avec citation
  #13  
non lus 22/10/2007, 20h25
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS
 
Messages: 1 883
14775 Photiz
houlà... le laser c'est un coup à flinguer le capteur en exposition longue je crois... et en plus il faudrait arriver à toujours viser l'objectif, sinon on verra pas grand chose...

à part ça, chapi chapo le tuto

Pour réduire le bruit, ptet qu'on peut utiliser une technique qui existe déjà en astro qui est de superposer (en post-traitement) les photos réalisées une à une (par exemple une pour chaque lettre si vous écrivez un truc) plutôt que laisser une pose super longue. Le bruit est beaucoup plus faible. C'est cette technique qu'utilise le mec qui photographie la voie lactée à partir du désert de l'atacama.

Pour la mise en oeuvre, pour ne pas perdre ses repères, il doit falloir plutôt être deux du coup (un derrière l'APN et l'autre devant. Sinon bonjour la galère. Mais ça doit pas trop mal marcher.
Réponse avec citation
  #14  
non lus 22/10/2007, 20h28
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS
 
Messages: 1 883
14775 Photiz
Je viens de retrouver ça... Serge Brunier. la voie lactée 5 fois une minute. superposition en post-traitement.
Son site perso
Réponse avec citation
  #15  
non lus 22/10/2007, 20h41
Avatar de autisticXkid
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon
 
Messages: 772
6280 Photiz
Euh, le laser sur le capteur, je ne sais pas, peut être... mais je voyais plutot la chose inverse, c'est à dire, tracer les lignes sur un sujet quelconque, pour lui restituer sa forme, et son relief. je ne suis peut être pas très clair, mais bon, je ferais un essai avec mon vieux laser rouge, si je trouve des piles.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Tutoriels sur la technique photo

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Changer la couleur des yeux avec photoshop | S'initier à la photo en 35 tutoriaux ! »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 5 votes - moyenne : 4,60.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.