.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les groupes des virusiens » Strobist

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 01/10/2010, 13h07
jebb54
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don

en quoi est-ce nouveau ?


Je vais sans doute ne pas me faire apprécier avec ma question (mais je viens juste de découvrir le concept strobist...) : qu'y a t il de réellement nouveau dans cette technique ?

http://strobist.blogspot.com/2006/02...-strobist.html

J'imagine que cela doit faire un demi-siècle au moins que les photographes pro utilisent des flash séparés de l'appareil, non ?
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 01/10/2010, 15h33
b_z b_z est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: NEX & Nokton 40/1.4, A550 et optiques
 
Messages: 21
155 Photiz - Faire un don
Les photographes "habituels" on souvent un certain mépris pour le flash, ne l'utilisent qu'en cas d'absolue nécessité, et essayent d'avoir avec lui un rendu "naturel".

Le strobism, c'est à mon avis ne plus considérer le flash comme un "mal nécessaire" en cas de manque de lumière, mais comme une véritable puissance créatrice au service de la photo, quitte à ce que la lumière ne soit plus naturelle.

Et non, ce n'est en effet pas nouveau, mais alors que ça n'était, je pense, réservé qu'aux professionnels en photo de mode/pub jusqu'il y a peu, ça ce développe maintenant même chez les photographes amateurs ou chez certains pros qui jadis ne se servaient des flash que comme d'un substitut à la lumière naturelle (photos de mariage, portrait...)
Réponse avec citation
  #3  
non lus 01/10/2010, 15h43
jebb54
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Merci pour cette précision !

Effectivement, les pros en photos de mode ou pub utilisent ça depuis des décennies je pense !

Si je comprends bien, ce qu'a apporté ce gars (qualifié comme inventeur du "strobisme") c'est le fait de généraliser l'usage du flash dans un but créatif, même dans un contexte "hors-studio" pro ?
Réponse avec citation
  #4  
non lus 01/10/2010, 15h51
b_z b_z est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: NEX & Nokton 40/1.4, A550 et optiques
 
Messages: 21
155 Photiz - Faire un don
Dans le propos de "ce gars" ( ) il y a aussi l'idée de "studio anywhere" en se servant de flash cobra déportés et non pas de flash studio. (les cobras déportés avant c'était par câble synchro, pas pratique pour travailler à 3 flash dans la nature...)

Plutôt qu'inventeur, je pense qu'on peut le considérer comme quelqu'un qui a essayé d'encourager les photographes à utiliser la lumière de cette manière créatrice et "libre" (flashs cobras sans fil, n'importe où), alors que c'était réservé à une élite de photographes pros mode/pub avec un semi-remorque de matériel auparavant.
Ca, en plus d'essayer de changer la vision négative du flash qu'ont beaucoup de photographes même pros (hors pub), je trouve que c'est très bien, personnellement.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 01/10/2010, 19h43
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D700 + 50mm 1.4
 
Messages: 1 221
16070 Photiz - Faire un don
Ce gars, comme tu dis, n'est pas l'inventeur de la technique en flash déporté mais l'inventeur du terme "strobism".



Strobist, c’est quoi ?

Et bien tout d’abord, le terme strobist désigne tout photographe qui utilise un ou plusieurs flashes de reportage (cobra) en mode déporté, c’est à dire que le flash ne doit pas se trouver sur la griffe porte-flash de l’appareil. Le flash sera donc déclenché à distance. Le terme en lui même a été créé par David Hobby pour son site (strobist.com), qui est un peu l’apôtre de ce nouveau courant. En français, on pourrait traduire le terme par flasheur éventuellement ; strobist faisant référence au verbe anglais to strobe qui signifie flasher de manière régulière et intensive (on pense au stroboscope). En fait, le strobisme (petite francisation) n’est pas réellement nouveau : les reporters l’utilisent depuis presque 20ans pour apporter un appoint d’éclairage en utilisant au mieux le flash cobra. La technique s’est étoffée au fil des années pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

Avec quel matériel faire du Strobist ?

Les possibilités sont quasi infinies ! On peut faire du strobisme avec un appareil, un flash cobra et un câble de synchro pour déporter le flash. C’est la configuration minimale en quelque sorte. De l’autre côté, on trouve les super équipés qui ont à leur disposition une multitude de flashes, des possibilités de déclenchement filaires, sans fil, optique, etc …, des accessoires de modification de la lumière (ce que nous nommerons light modifiers ou plus brièvement modifiers), aussi bien pour modeler la forme du faisceau de lumière provenant du flash que sa couleur.

Lorsque le strobisme est lancé aux Etats-Unis, il y a maintenant 5 à 6 ans, les industriels n’avaient pas encore mis la main dessus et les modifiers se faisaient de façon artisanale, chacun y allant de sa petite technique pour créer ses accessoires avec quelques bouts de carton, un morceau de tissu, un paquet de paille et du ruban adhésif … C’est ainsi qu’on trouve moult tutoriels sur le net à propos de ces modifiers. Mais aujourd’hui, certains constructeurs ont flairé le filon commercial et proposent les mêmes accessoires à la vente dédiés aux flashes cobra (vendu très souvent bien au delà de ce que ça vaut réellement et qui s’inspire pour la plupart de ce qu’ont pu faire les amateurs !). Bien souvent il s’agit d’une adaptation aux petits flashes de reportage des accessoires provenant du monde du studio et donc créer pour des gros flashes de studio.

Mais pour faire quoi du Strobist ?

Le strobisme permet d’explorer un large panel photographique. De par leur maniabilité et leur alimentation autonome les flashes de reportage peuvent s’installer en quelques minutes en extérieur ou dans des lieux improbables permettant la mise en place rapide d’un studio en décor naturel, ce qui s’avère relativement original par rapport à ce qui se faisait avant !



Mais les flashes cobra vont trouver également leur place dans des configuration de studio intérieur. Grâce à des accessoires similaires à ceux dédiés aux flashes de studio, leur petits frères peuvent tout à fait prendre leur place. Évidemment, dans ce cas, les flashes studio restent supérieurs aux flashes cobra pour des raisons d’autonomie et de puissance : les flashes de studio sont reliés au réseau électrique et ne souffrent pas d’une autonomie réduite et possèdent par conséquent un temps de rechargement rapide !

Cette première approche tient donc compte de la localisation de l’équipement, mais on peut distinguer deux autres approches parallèles qui concernent la façon de se servir de ces flashes. Que l’on soit en intérieur ou en extérieur, on est confronté à un choix : imiter la lumière naturelle pour un rendu tout aussi naturel dans lequel le flash se fera très discret ou au contraire, jouer sur la couleur, la forme du faisceau du flash pour créer une ambiance, un environnement surréaliste en utilisant parfois un traitement particulier en post-processing.

Le strobisme ne se limite pas à la photographie de portrait ! On peut tout à fait obtenir de très bon résultats sur des natures mortes.

Voilà pour notre petit tour d’horizon ! Le strobisme offre des possibilités très étendues, bien au delà de ce que je présente dans ce court article.

Dernière modification par Backstar 01/10/2010 à 20h39.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 01/10/2010, 20h56
Avatar de Cendres
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5d mkII, 135 L, 50mm 1.4, 85mm 1.8, 17 40L
 
Messages: 139
1270 Photiz - Faire un don
C'est pas super neuf, Joe McNally l'utilise depuis 20ans, et David Hobby (Mr. Strobist) aussi depuis un bail. Mais c'est ce dernier qui a eu l'idée de démocratiser l'idée en tenant ce blog (commencé il y a 4ans).

La vraie innovation du strobist, c'est d'utiliser des flash cobras, et pas des flashs de studio qui sont bien plus lourds et très chers.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 08/10/2010, 23h15
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Alpha 700 et quelques petits accessoires
 
Messages: 50
365 Photiz - Faire un don
de plus le strobist permet des photos dans des endroits mouillés

pas de risque d'electrocution
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les groupes des virusiens » Strobist

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« [materiel] Les Triggers | Forum français traitant de la technique strobist? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.