.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Aller au premier non-lu

Week-end en Corrèze autour de l'accordéon

Article rédigé par Gaetan, le 21/09/2010.Voir son profil

VirusPhoto et d’autres blogueurs ont été invité par le Comité Départemental du Tourisme en Corrèze, durant tout un week-end sur le thème de l’accordéon. Nouveau séjour après le week-end gastronomie (Week end photo en Corrèze) de Frédéric, c’est donc un nouvel envoyé spécial qui s’est dirigé en terre corrézienne.



Départ donné d’Austerlitz un peu avant 14h. Les autres blogueurs et moi-même ne savons pas trop dans quoi nous nous embarquons.
A dire vrai, l’accordéon me renvoit instinctivement à la figure d’Yvette Horner. Toutefois, la programmation du Festival des Nuits de nacre
de Tulle s’affiche suffisamment éclectique pour casser l’image ringarde dont souffre le «piano du pauvre».
Avec de la chance, on mangera peut-être une tête de veau en compagnie de Jacques Chirac .. ?

«C’est beau mais c’est loin»

Arrivé en gare de Brive-la-gaillarde aux alentours de 18h. La star locale du tourisme, Régine nous accueille pour nous conduire
directement à Tulle où à lieu le festival musical des Nuits de nacre. Le nacre fait référence aux boutons des accordéons qui en sont décorés.



Après un repas sur la place de Tulle, nous nous dirigeons sous le chapiteau principal où se produit la tête d’affiche inmanquable de la
soirée : le zoulou blanc Johny Clegg (à (re)découvrir, Asimbonanga). Hélas, les photos n’étaient pas permises — Ohmybloogness en a fait
quelques unes ici — mais l’assistance était conquise par le rythme du groupe. De même qu’un certain François Hollande,
ancien maire de Tulle.



La soirée se termine et nous regagnons nos chambres d’hôtes respectives. Pour ma part, je suis logé dans le village d’Argentat, au bord
de la Dordogne. Les Meyrandiers se composent de deux vieilles demeures de charme, l’une de 1701 et l’autre de 1819.





Elles témoignent du passé fluviale de la région, puisque la Dordogne était emprunté par des gabarres, embarcations à fond plat transportant
du bois destiné à l’activité des tonnelleries en aval de la rivière. C’est ce que rappelle les quais de l’autre côté de la rive auquel on a vu depuis
les chambres :



Le lendemain matin, après un petit-déjeuner copieux, nous nous rendons à la fabrique d’accordéon Maugein, située à Tulle. La fabrication
de cet instrument nécessite, en plus d’un savoir-faire unique, de nombreuses étapes et de nombreux matériaux.



Une des premières étapes de fabrication consiste à assembler les différentes parties en bois de l’instrument. Différentes essences de bois
peuvent être utilisées.



L’accordéon est un instrument conçu sur mesure pour le musicien qui va l’acquérir. Selon sa façon de jouer, on laissera plus ou moins
d’espaces entre les anches — les lamelles en acier qui en vibrant, produisent les notes (photo ci-haut à gauche).



Chaque anche produit une note différente. Avant d’être fixé sur son support, la sonorité produite par la anche est vérifié avec un
accordeur électronique (photo ci-haut à droite).



Le principe de fonctionnement de l’accordéon est proche de l’harmonica. On peut d’ailleurs soufler sur une plaquette de hanche pour
produire des notes. Une fois fixé dans l’accordéon, les anches sont de nouveau accordé. Ce travail, réalisé par un accordeur
(photo ci-haut à droite), peut prendre entre une demi-journée à deux jours pour un simple accordéon.



Chaque année sort environ 500 accordéons de la fabrique Maugein. Il y a aujourd’hui une vingtaine d’ouvriers qui y travaille, avec passion.



Mary est l’une des employés. Elle s’occupe de confectionner et réinventer les couleurs et motifs qui sont proposés pour les accordéons.

Arrive bientôt midi, l’heure pour nous d’aller déjeuner au bord d’un lac et sous le soleil, un délicieux confit de canard. Du 100% Made In Corrèze



L’occasion de vous présenter Elise et Osmany (à gauche), les autres blogeurs ainsi que Guillaume d’AdRider (à droite).



Sans oublier nos deux guides corréziens, Nicolas et Régine.



Après ces instants de gourmandise, nous sommes allés à Gimel les cascades, pour faire une ballade (à moitié randonnée... ).
La visite des trois cascades est payante puisque ce situant dans une propriété privée. La plus importante chute d’eau fait 60 mètres
et se jette dans ce que l’on appelle l’Inferno, visible sur la photo de gauche. Pas très impressionnant mais les paysages et le village
en lui-même mérite que l’on s’y arrête.



D’autres paysages pris à Gimmel et à droite, le lac au bord duquel nous avons déjeuné.

La fin de l’après-midi approche, nous sommes retournés à Tulle et avons fait un tour au Pole Accordéons de la ville où est «entreposé»
la boutique Cayla.



Martin Cayla. — Remerciements au Pole Accordéons de Tulle pour leur aimable autorisation.

Cette boutique à une histoire particulière puisque elle était situé, jusque dans les années 2000, à Paris au 33 faubourg Saint Martin.
Menacé d’être détruite au début des années 2000, la mobilisation des passionnés à fait que la boutique, tant sa devanture que son
contenu, ont été rapatrié à Tulle et la boutique a été reconstitué à l’identique !



A l'intérieur de la boutique ... Yvette ! — Remerciements au Pole Accordéons de Tulle pour leur aimable autorisation.



Nous terminons cette soirée dans les rues de Tulle où plusieurs dizaines de groupes se produisent sous les chapiteaux ou dans les bars.
Rock 'N' Roll musette, swing manouche ou punk musette, il faut dire qu’il y en a pour tous les goûts. Notre choix s’est arrêté sur Yoanna
et ses chansons drôles et entrainantes.

La nuit commence à filer et nous rentrons tous dormir. Demain, dimanche est prévu une ballade sur le marché local puis un déjeuner
à Tulle, avant de repartir par le train à Paris.

Remerciements à Régine et Nicolas du CDT Corrèze pour le formidable accueil qu’ils nous ont fait. Vous pouvez découvrir la Corrèze
d’une autre façon, avec les regards de Osmany et Elise.

Crédit Photo : © Gaëtan Bourdais. Tous droits réservés.
Équipement : Nikon D90 et Nikkor 50mm f/1.8 ont été utilisé. Photo de paysages réalisé avec le Sigma 10-20mm.


Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 02/10/2010, 10h30
Avatar de jerome.c
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5D + G11 + cailloux + accessoires
 
Messages: 833
8170 Photiz
Merci, super reportage et photos!
Réponse avec citation
  #3  
non lus 02/10/2010, 14h06
Avatar de competencephoto
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 89
785 Photiz
Belle ambiance
Réponse avec citation
  #4  
non lus 05/10/2010, 11h45
Avatar de Gaetan
Magister populi
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 3 778
999967154 Photiz
Merci
Réponse avec citation
  #5  
non lus 05/10/2010, 20h27
Avatar de tilou
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: eos 350D ixus500
 
Messages: 453
5665 Photiz
Super

j'aime beaucoup ce genre de reportage, qui résume vraiment bien et qui donne envie d'y aller faire un tour!
Félicitations et continues à nous en faire beaucoup
Réponse avec citation
  #6  
non lus 07/10/2010, 23h34
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 2
110 Photiz
Sympa ce reportage sur Tulle, ça me fait plaisir de revoir ma Corrèze
Réponse avec citation
  #7  
non lus 09/10/2010, 09h43
Chassphoto
 
Messages: n/a
Photiz
Mon pays est magnifique donc tu n'a pas trop de mèrite a avoir pris de si belles photos....
Bien sur, je plaisante, elles sont superbes ! ^^
Réponse avec citation
  #8  
non lus 12/10/2010, 12h52
Avatar de TonTof
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: canon eos 50d
 
Messages: 79
505 Photiz
Yeaaaah!

TRop bien ce reportage, par contre je rejoins Chassphoto..... 19 power. La Corrèze c'est trop de la balle et c'est malheureusement bien loin de Paris pour nous pauvres travailleurs exhilés.

Je rève depuis toujours d'aller visiter la fabrique Maugein pour aller y prendre quelques clichés.
Un grand merci à toi.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 22/03/2011, 07h15
Avatar de Scual
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: canon eos 5d,28x75 2.8,70x200 2.8
 
Messages: 42
0 Photiz
D'un Corrézien

Bonjour,
Entre autre sujet pour notre maison d'éditions, les accordéons Maugein, un livre sur les 90 ans du dernier fabricant français : http://www.facebook.com/album.php?ai...id=81700869303
Et pour ma part un reportage aux nuits de nacre : http://www.facebook.com/album.php?id...319&aid=335905
Bonne journée et bienvenue en Corrèze
Pascal
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Interview Marc Montmeat | Dossier : La photo de concert »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 4 votes - moyenne : 3,50.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.