.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie argentique

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 16/06/2010, 20h43
Avatar de Ille
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Sigma SD10 + SD14 + Kiev88 + Ricoh XR-2s
 
Messages: 455
2971 Photiz - Faire un don
Je ne crois pas que l'idée soit de développer un film couleur en N&B, mais plutôt de le tirer en N&B.

1€ la photo, c'est toujours moins cher que d'acheter tout le matériel + les chimies (on peut même se passer du révélo en utilisant du café en poudre, des cristaux de soude et de la vitamine C), ce qui revient grosso modo à 50€. Si on se rend compte que l'appareil est inutilisable (genre lentille rayée, champignons, déclencheur capricieux, que sais-je encore) ou que l'argentique ne plaît pas...
Pour une première pelloche et une première approche de l'argentique, je trouve que ça vaut le coup. Ensuite, on accroche ou pas, si oui, il est toujours temps d'investir. D'autant que si on rajoute le prix de l'agrandisseur, et de tout le matériel de labo, ajouté à celui du papier (test, bandes d'essais, tirages finaux), la photo revient beaucoup plus cher (je dirais environ 3/4 € par photo - mais je ne fais que des tirages en 24x30, et en général 3 ou 5 tirages, donc à mettre en comparaison avec le prix d'un agrandissement dans un labo).
Personnellement, j'adopte 2 solutions, en fonction:
- soit je demande un dev seul, négatif non coupé (pour pouvoir les couper par bandes de 6), dans un labo pro (genre Négatif+), ainsi je suis sûr que ma pelloche isolée est traitée rapidement dans des bains frais, cela moins de 5€.
- soit je sais que je vais shooter plusieurs pelloches dans la semaine (4/5 en 24x36) ou que je vais faire du 6x6 (mais de toute façons, les pelloches 120 partent très vite, il n'est pas rare d'en faire 5/6 rouleaux dans la journée), ou encore j'ai des besoins très spécifiques sur le révélo à utiliser, auxquel cas, je prépare mes bains et je me fais une nuit de développement.
Ensuite scan (ça me remplace très avantageusement la planche contact, car on peut déjà retravailler la correction d'expo par zones).
Puis sélection des meilleures, et encore quelques nuits blanches dans la chambre noire pour faire les tirages.

Mais c'est vrai que quand on devient passionné, il est difficile de se passer d'avoir un vrai labo photo avec un agrand, une bonne optique, des papiers très cher, des solution de virage sélénium ou platine, etc. On se ruine de toute façon vite en argentique...
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie argentique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Nikon FA et sa pellicule | Quelques explications sur les films photo? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 5,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.