.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 20/04/2010, 17h22
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don
Attention aussi à ne pas mélanger plusieurs choses - en audiophilie (plus généralement en musique), on s'intéresse aussi à la "couleur" du son, comme, en argentique, on choisissait sa pellicule...
En numérique, ce facteur est éliminé.

Le rendu (plus ou moins chaud ou froid) d'une optique est également devenu secondaire, puisque de toutes façons la balance des blancs est réglable (avant et après la prise de vue)

Reste donc entre deux objectifs, à focale, ouverture et taille de capteur identiques, le pouvoir séparateur, le fameux "piqué" - avec, certes, un avantage significatif pour les focales fixes et zooms pros, mais qu'on surestime souvent très largement :

- Parce que la différence est fortement atténuée dès qu'on diaphragme, par exemple à f/8
- Parce que la différence est beaucoup plus sensible en périphérie qu'au centre

Mais surtout, surtout, parce que, dans l'immense majorité des cas, on sous-échantillonne considérablement les images à la visualisation, et donc que les précieux petits détails qu'on a été chercher avec son optique pro de 1,5 kg et autant d'euros sont supprimés - un peu, en effet, comme d'écouter des mp3 avec un ampli haut de gamme.

Pour un affichage "écran", on va tourner, au mieux, sur du 1500x1000 pixels - on moyenne entre quatre pixels pour en produire un, donc, bon, on peut prendre le pire *** de bouteille, bien utilisé ça sera aussi bon qu'une optique pro.

Un tirage 10x15, même chose, en 300 dpi (ce qui est sensiblement au-dessus du niveau de détails que peut restituer une jet d'encre photo) on va être sur du 2 Mpix.

En A4, 8 Mpix en 300 dpi. On reste dans des exigences, en termes de résolution, qu'un honnête 18-200 peut tout à fait fournir sans rougir. En scrutant soigneusement, pour un oeil exercé, on doit peut-être pouvoir distinguer, pour un même photographe, utilisant les mêmes post-traitements, l'objectif utilisé.

C'est à partir du A3, ou en recadrant, qu'on peut voir une différence liée au "piqué", avant....


Ce qui n'empêche pas les optiques pros et les focales fixes d'avoir des atouts indéniables : plus de possibilités pour la gestion des courtes profondeurs de champs, grande ouverture - ce qui implique autofocus plus performant, visée plus confortable, et photos en faible lumière possibles...
Les avantages sont réels - mais le "piqué" n'est vraiment pas le plus important d'entre eux
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #17  
non lus 20/04/2010, 17h23
Avatar de damaki
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon F5, D700, Pentax 645N, trop de matos...
 
Messages: 555
3265 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par red Voir le message
Une oreille entraînée peut faire la différence entre deux amplis, de technologies différentes.
Je dis ça parce que je suis sur Hydrogenaudio depuis bien longtemps, la capitale des audiophiles raisonnés du web, blind tests à l'appui. Et des gens qui essaient de faire passer la pilule des câbles à 10 000 euros le mètre, on en voit régulièrement qui débarquent... dans la réalité de la vraie vie, il y a plus d'un test qui a prouvé que du câble électrique à un euro le mètre n'en est pas différenciable.


Pour la photo, on n'en est heureusement pas là parce que la plupart des différences se voient au moins sur les raws. Après, tout dépend de comment on les exploite...
Réponse avec citation
  #18  
non lus 20/04/2010, 17h32
Avatar de brunow
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D300
 
Messages: 523
3555 Photiz - Faire un don
PointFlou,

Ta démonstration est pertinente en ce qui concerne les performances en piqué des objectifs. Tu ne parles par contre pas des phénomènes de diffraction, de distorsion, d'aberrations qui là peuvent être mal maitrisés. Les boitiers optiques nécessitent également une qualité de verre particulière. D'anciennes optiques génèreront des phénomènes indésirables parfois sur les capteurs.
Après, quand tout ça est dit, on devient d'une exigence folle en terme de netteté alors que bons nombres de chefs-d'oeuvres photographiques étaient parfaitement flous et plein de grains...
Aujourd'hui, la recherche est vers le très net, le très contrasté, le très piqué, le très accentué, le très coloré, le très "tout"... et du coup, ça en devient très uniforme.

Dernière modification par brunow 20/04/2010 à 18h25.
Réponse avec citation
  #19  
non lus 20/04/2010, 17h58
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par brunow Voir le message
PointFlou,
Ta démonstration est pertinente en ce qui concerne les performances en piqué des objectifs. Tu ne parles par contre pas des phénomènes de diffraction, de distorsion, d'aberrations qui là peuvent être mal maitrisés.

C'est clair qu'il y a des limites à l'exercice. Faire de l'archi ou du sport avec un 18-200, serait plus que casse-gueule.
Mais bon, pour du reportage en général, et pour du mariage en particulier, qui est un exercice photographique pas franchement exigeant pour les optiques, et où on ne va en général pas recadrer, et pas tirer très grand... On fait du portrait, donc les coins sont très secondaires, les distorsions peu perceptible (c'est pas de l'archi), ça peut très bien convenir si on apprécie la polyvalence de ces objectifs (pour ma part, je suis comme une poule avec un couteau devant un tel range...)
J'en ai souvent vu au cou de photographes de mariage, mais aussi de news...

Et, pire, ces photographes font du jpeg

Et pourtant, leurs photos sont impeccables !

Citation:
Après, quand tout ça est dit, on devient d'une exigence folle en terme de netteté alors que bons nombres de chefs d'oeuvre photographique étaient parfaitement flous et pleins de grains...
Aujourd'hui, la recherche est vers le très net, le très contrasté, le très piqué, le très accentué, le très coloré, le très "tout"... et du coup, ça en devient très uniforme.

C'était un peu aussi mon point. D'autant que, en effet, une image pas franchement piquée, mais fortement (et bien) accentuée va donner l'impression d'avoir plus de détails qu'une image riche en détails, mais plutôt douce...
Réponse avec citation
  #20  
non lus 20/04/2010, 18h45
Avatar de myrddin13
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: voir signature & +Flash SB800+SB24+transmetteurs radio TTL
 
Messages: 8 417
51610 Photiz - Faire un don
re-bonjour Pointflou,
Tu fais référence aux mariages pour justifier ton 18-200. Moi j'ai vu des photographes (pro.) utiliser des fuji S3 ou S5 ainsi que des moyens formats (Rolleiflex ou Mamiya) .Comparativement ,même en format 13x18 ou 18x24 on voit la différence d'avec un Canon 350D placé à coté prenant des vues identiques. (il n'y a pas photo Ah!Ah!) Et je ne parle pas de moi avec mon bridge F18 ! C' est vrai qu'il y a l'expérience du professionnel mais le point de vue et l'éclairage était identique pour tout le monde.
cordialement
myrddin13
Réponse avec citation
  #21  
non lus 20/04/2010, 20h36
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 16
215 Photiz - Faire un don
Débat éternel !
Dans les années trente, Gisèle Freund, photographe allemande fuyant le nazisme cherchait du boulot à Paris. Elle obtient une commande de reportage à la Bibiothèque Nationale. Elle arrive avec son Leica et se fait jeter par le directeur: qu'est-ce que c'est que cet appareil d'amateur ? A l'époque, les "pros" travaillaient à la chambre ou au minimum au 6x6 Rolleiflex. Elle revient avec une bonne grosse chambre. Rassuré, le directeur la laisse travailler. Elle installe la chambre dans un coin et fait tranquillement toutes ses photos au Leica, 24x36, format minuscule dans ces années-là. Le directeur a beaucoup apprécié ses photos. S'il a lu les Mémoires de Gisèle Freund, il a du avoir une sacrée surprise en apprenant, que celles-ci avaient été faites avec cet appareil d'"amateur" !
Réponse avec citation
  #22  
non lus 20/04/2010, 20h53
Avatar de flower
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Un cailloux sur la tête et et bim, j'ai ouvert les yeux.
 
Messages: 534
2605 Photiz - Faire un don
La photo n'est pas qu'une question de matériel !
Un appareil peu importe son prix ne sert à rien sans la personne derrière !
Si on a l'œil et le sens du cadrage alors même avec un entré de gamme on peut faire de super trucs !
Un bon appareil a l'avantage pour le photographe de tirer ses photos en plus grands formats et plusieurs autres petites choses telles qu'une cadence plus élevée...etc... Plus on monte dans le prix plus on s'offre le confort et la facilité
Réponse avec citation
  #23  
non lus 21/04/2010, 00h45
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par myrddin13 Voir le message
re-bonjour Pointflou,
Tu fais référence aux mariages pour justifier ton 18-200.
Ah, ce n'est pas "mon" 18-200". Je n'utilise pas de 18-200.
Pour autant, je suis toujours amusé qu'on reproche à ces optiques des défauts qui ne correspondent à rien dans la réalité... Quitte à passer à côté de leurs vrais handicaps

Citation:
Moi j'ai vu des photographes (pro.) utiliser des fuji S3 ou S5 ainsi que des moyens formats (Rolleiflex ou Mamiya) .Comparativement ,même en format 13x18 ou 18x24 on voit la différence d'avec un Canon 350D placé à coté prenant des vues identiques.
Là, tu parles boîtiers, pas objectifs...
Réponse avec citation
  #24  
non lus 21/04/2010, 01h24
Avatar de dross
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5D
 
Messages: 652
6455 Photiz - Faire un don
Perso je comprends mieux pourquoi il n'y a pratiquement pas un photographe pro "de quartier" qui ai grâce à mes yeux... J'ai tjs trouvé leurs photos pas terrible. Et de manière générale, sur la toile, il y a bien plus de portfolio d'amateur que de pro que j'estime.

(et pour l'histoire de piqué, faisant tirer régulièrement mes photos, je peux vous assurer que dès le 20*30 (je ne tire jamais en dessous) entre mon 85mm 1.8 et mon ex-17-85 IS il y a plus qu'un monde)
Réponse avec citation
  #25  
non lus 21/04/2010, 03h14
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don

Sur la différence de piqué sur un 20x30, c'est une bête question physique, pas une appréciation subjective - les détails supplémentaires que peut capturer ton 85/1,8 ne sont pas imprimables. Ils ne sont pas sur le tirage...
Réponse avec citation
  #26  
non lus 21/04/2010, 15h29
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don
Et une illustration, pour le coup, avec ce petit triptyque : une image réalisée au 50/1,8, une au 28-75/2,8 Tamron , et la dernière avec un ignominieux Sigma 28-80/3,5-5,6 vendu en kit avec un F65 il y a bien longtemps..

C'est du 100%, shooté à f/8, non retouché, non accentué, sur le centre de l'image :

Laquelle a été faite avec quoi ?



Et entre ces deux images réduite à 800px, laquelle a été faite avec quoi (bon, certes, là, j'ai triché ...) :
1)

2)



Certes, il va sans dire que, dès f/5,6, le Sigma s'effondre littéralement comparé à ses petits camarades...
Réponse avec citation
  #27  
non lus 21/04/2010, 15h50
Avatar de tabata
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5D + 17-40 f4 + 50f1.4 +135f2 + 430exII + S90
 
Messages: 1 827
10937 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dross Voir le message
Perso je comprends mieux pourquoi il n'y a pratiquement pas un photographe pro "de quartier" qui ai grâce à mes yeux... J'ai tjs trouvé leurs photos pas terrible. Et de manière générale, sur la toile, il y a bien plus de portfolio d'amateur que de pro que j'estime.

(et pour l'histoire de piqué, faisant tirer régulièrement mes photos, je peux vous assurer que dès le 20*30 (je ne tire jamais en dessous) entre mon 85mm 1.8 et mon ex-17-85 IS il y a plus qu'un monde)

ouais mais tu compares le mieux avec le pire ....

le 17-85 est un des zoom les nazes de l'histoire de canon ...
Réponse avec citation
  #28  
non lus 21/04/2010, 16h11
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 16
215 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par flower Voir le message
La photo n'est pas qu'une question de matériel !
Un appareil peu importe son prix ne sert à rien sans la personne derrière !
Si on a l'œil et le sens du cadrage alors même avec un entrée de gamme on peut faire des super trucs !
Un bon appareil a l'avantage pour le photographe de tirer ses photos en plus grands formats et plusieurs autres petites choses telles qu'une cadence plus élevée...etc... Plus on monte dans le prix plus on s'offre le confort et la facilité

C'est exactement ça !
Le reste n'est que querelle picrocholine !
Réponse avec citation
  #29  
non lus 21/04/2010, 16h26
Avatar de brunow
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D300
 
Messages: 523
3555 Photiz - Faire un don
Pointflou,
Ta démonstration apporte donc bien que le matériel peut avoir son importance. Alors que la netteté ne soit pas au rendez-vous pour faire des photos de mariage, donc de portrait, ce n'est finalement pas si rédhibitoire que ça. Cela a au moins l'avantage de lisser les défauts de la peau...
Sur les optiques vraiment bas de gamme, le problème surtout se voit par son manque d'homogénéité sur toute la surface. Donc au final, je ne m'aventurerais tout de même pas à faire un mariage avec un 18-200 n'ouvrant qu'à 3.5-6.5.
Et puis ces objectifs dans des conditions optimales (bonne lumière) sont ok, mais peuvent être très vite pris en défaut dès que ces conditions s'aggravent comme cela peut être le cas en reportage de mariage (église, intérieur, flash...).
Réponse avec citation
  #30  
non lus 21/04/2010, 18h20
Avatar de dross
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5D
 
Messages: 652
6455 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par PointFlou Voir le message
Et une illustration, pour le coup, avec ce petit triptyque : une image réalisée au 50/1,8, une au 28-75/2,8 Tamron , et la dernière avec un ignominieux Sigma 28-80/3,5-5,6 vendu en kit avec un F65 il y a bien longtemps..

C'est du 100%, shooté à f/8, non retouché, non accentué, sur le centre de l'image :

Laquelle a été faite avec quoi ?

F8-F11 c'est justement la plage où la différence de piqué entre une bonne optique et une mauvaise optique est la moins forte, pour ne pas dire équivalent.
La différence entre un *** de bouteille et une bonne optique, c'est que le *** de bouteille n'est bon qu'au centre de la plage, alors que l'optique au verre pro lui est bon sur toute la plage.

Donc forcément, ya très peu de différence visible (d'ailleurs je m'étonne de voir une si grande différence entre les deux exemples redimensionnés).

Et tu dis toi même que dès F5.6 la différence deviens très importante. F5.6 ce n'est pas très ouvert encore.


Citation:
Posté par tabata Voir le message
ouais mais tu compares le mieux avec le pire ....

le 17-85 est un des zoom les nazes de l'histoire de canon ...

On est en train de comparer 18-200 avec des optiques pros... Même combat.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Coins arrondi sur les photos | Nikon, Canon, Pentax, Olympus... »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 5,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.