.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Nouvelles et actualité de la photo » Actualité de la photo

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 06/09/2007, 14h44
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Arrow

Des photos à 35 000 mètres d'altitude, avec un ballon à l'hélium et un Coolpix


Un expérience originale a été menée par des amateurs, en utilisant un appareil photo compact Nikon Coolpix P2, fixé à un ballon rempli d'hélium.Cliquez ici pour lire l'article en entier

Dernière modification par Jeff. 06/09/2007 à 14h50.
Modifier/Supprimer le message Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #15  
non lus 06/09/2007, 23h04
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz
Citation:
Posté par Jeff Voir le message
On le suit grâce au système de positionnement intégré

Certes, mais bon, y'a plus d'eau que de terre sur notre bonne vieille planete.
Et puis si c'est à des milliers de Km de là, tu prends l'avion pour aller le chercher ???
Et enfin, la descente se fait-il lentement ou pas ?
Modifier/Supprimer le message Réponse avec citation
  #16  
non lus 06/09/2007, 23h33
magidev
 
Messages: n/a
Photiz
Citation:
Posté par dominik Voir le message
Certes, mais bon, y'a plus d'eau que de terre sur notre bonne vieille planete.
Et puis si c'est à des milliers de Km de là, tu prends l'avion pour aller le chercher ???
Et enfin, la descente se fait-il lentement ou pas ?

A une certaine altitude, sous l'effet de la pression, le ballon eclate ou se vide et la boite est parachutée. Le système de positionnement devrait fonctionner sur le même principe que pour localiser les animaux dans les recherches scientifiques, avec un signal radio

WIKI SOURCE

Il existe plusieurs types de ballons-sondes :

Les ballons-sondes standards gonflés à l'hélium pouvant emporter des charges importantes en haute altitude. Dans ce cas, le ballon est fermé et en composés élastiques, ce qui implique qu'il éclate aux environs de 30 km à cause de la pression très faible régnant à cette altitude ;
Les ballons ouverts : constitués d'une enveloppe légère, ils sont ouverts par le bas et permettent ainsi à l'hélium de sortir au fur et à mesure de la montée. Ils peuvent atteindre jusqu'à 45 km d'altitude et y rester jusqu'à 4 jours. Ce type de ballon-sonde représente la majorité des ballons lancés dans un cadre scientifique ;

Les ballons pressurisés gonflés à l'hélium. Ceux-ci sont constitués d'une enveloppe rigide les empêchant d'éclater. Ils peuvent ainsi rester des semaines dans l'atmosphère — entre 10 et 20 km — et permettent de réaliser des expériences de longue durée, pouvant survoler des terrains différents ;

Les ballons infrarouge : l'enveloppe est souvent aluminisée et permet l'entrée des rayons infrarouges du Soleil, ce qui permet de chauffer l'air contenu dans le ballon de manière continue et ce même à haute altitude. Le jour, le ballon monte à environ 28 km et descend la nuit vers 20 km. Le grand intérêt de ce type de ballon est leur très longue durée de vie ; des vols de plusieurs mois ont ainsi déjà été réalisés et permettent de faire plusieurs fois le tour du monde !

Les ballons sondes sont de formidables vecteurs pour les expériences. C'est pour cela que le CNES en partenariat avec Planête Sciences permet aux jeunes de créer eux même leur(s) expérience(s). Celles-ci seront alors accrochées dans une nacelle qu'un ballon en latex emmènera à 25-30kms d'altitude.

[coupure de l'article]

Ces expériences menées déjà dans de nombreuses écoles (~150 par an) permettent aux élèves d'étudier l'atmosphère, la pollution, de prendre des photos ou des films à des altitudes diverses...

"Un ballon pour l'école" (UBPE) est un moyen qui permet aux plus jeunes de mettre en oeuvre leurs propres expériences "en vrai".

Statistiquement et grâce à l'autocollant posé sur la nacelle on récupère 2 ballons sur 3.
Dans certaines régions, les radioamateurs sont mis à contribution pour la récupération du ballon. Un module GPS associé à un émetteur et à une interface APRS permet une localisation précise en temps réel de la nacelle pendant presque tout le vol. La recherche au sol s'effectue ensuite par radiogoniométrie classique. Le taux de récupération peut alors atteindre 100%. Les élèves peuvent suivre le déplacement du ballon sur un fond de carte grâce à un logiciel approprié.
Modifier/Supprimer le message Réponse avec citation
  #17  
non lus 07/09/2007, 13h43
Avatar de guilsurf
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: NIKON D70 18/200 TAMRON et 50mm f1.8 NIKON Flash SB-600
 
Messages: 44
310 Photiz
tout simplement excellent
Réponse avec citation
  #18  
non lus 07/09/2007, 15h42
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz
Merci Magidev. Très intéressant ce complément.
Mais même si je ne met pas en doute les infos, je demande à voir pour la récupération à 100%
Modifier/Supprimer le message Réponse avec citation
  #19  
non lus 09/09/2007, 00h24
Avatar de coolgraph
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon
 
Messages: 4 438
37953 Photiz
Merci pour ces infos ! je trouve ça excellent !
Réponse avec citation
  #20  
non lus 10/09/2007, 00h16
Avatar de Bigoode
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: on s'en fout !
 
Messages: 66
645 Photiz
c'est vraiment genial ca !!
Réponse avec citation
  #21  
non lus 10/09/2007, 02h37
Avatar de paparazzi Denis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5 D mkIII, 50 D, samsung EX1
 
Messages: 2 841
14945 Photiz
bravo pour cette expérience, perso j'aurais envoyé un jetable, on a moins les boulles en cas de perte de l'appareil
Réponse avec citation
  #22  
non lus 11/09/2007, 09h24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS
 
Messages: 1 883
14775 Photiz
les fous !
excellent...
Réponse avec citation
  #23  
non lus 11/09/2007, 10h02
Avatar de wandrille
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 4
45 Photiz
Vraiment excellent.
Si on en fait tous autant, on peut faire un virusphoto-earth ?
Réponse avec citation
  #24  
non lus 25/12/2007, 00h02
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 350D 18-55 +Canon 70-300 USM + Canon 50mm 1.4
 
Messages: 6
155 Photiz
un seul mot : énorme !
Réponse avec citation
  #25  
non lus 25/12/2007, 01h15
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon EOS 400D + USM 28-105mm et, compact Canon PowerShotA80
 
Messages: 4
70 Photiz
Tout simplement génial !
Ils ont réussi à concilier la photographie avec un rêve de gosse : voir la Terre aux limites de l'Espace !!

J'en aurais presque une larme à l'oeil !
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Nouvelles et actualité de la photo » Actualité de la photo

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« La découverte du jour : Will Pearson photographie Londres | Premiers tests de l'Olympus E-3 »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 1 votes - moyenne : 4,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.