.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Aller au premier non-lu

[Profession] Photographe de mariage - Jean-René Geoffrion

Article rédigé par Jeff., le 06/09/2007.Voir son profil

Jean-René Goeffrion est un photographe de mariage basé à Chicago, qui exerce depuis plus de 20 ans.

Sur son site, on peut voir son travail, qui diffère de celui de beaucoup de photographes de mariage notamment du fait du point de vue réaliste qu'il choisit :



Le site de Jean-René Geoffrion se visite ici.

Inscrit sur VirusPhoto, il a déjà eu la gentillesse de répondre à plusieurs de nos questions, et il nous offre aujourd'hui la possibilité d'en savoir un peu plus sur son parcours, sa démarche et son travail en répondant à une interview.


1°/ Peux-tu nous parler de ton activité ? En quoi consiste telle exactement ? Quel est le profil de tes clients ?

Je photographie exclusivement des mariages.

Nous avons trois petits enfants: Jacques-Charles, 5 ans, Natalie-Soleil, 3 ans et demi, et Pierre-André, qui a un an depuis quelques jours. Puisque les mariages sont typiquement la fin de semaine, cela me permet de travailler à la maison sur les images durant la semaine et de prendre soin de nos trois petits, c'est le boulot idéal pour le « papa à la maison ».

Contrairement à ce que bien des gens pensent en voyant mes images, je ne photographie pas vraiment des « mariages extrêmement dispendieux». Plutôt, mes clients sont passionnés par les possibilités d'avoir de superbes photos de mariage. Ils décident de dépenser plus que la « moyenne » sur les services de photographie.


2°/ Quel a été ton parcours photographique et professionnel ?

Un parcours plutôt « différent »

Mon père était représentant commercial pour Ilford. J'ai donc grandi dans une chambre noire et à un club photo local. J'ai acheté ma première « vraie » caméra (un Konica T4 usagé avec une 28mm, 50mm, et 200mm) quand j'avais dix ans. J'ai été publié dans le magazine québécois Photo Sélection quand j'avais onze ans. En compétition photo au club de la région, je suis passé de débutant, à intermédiaire, à avancé à l'âge douze ans.

Lorsqu'est venu le temps de choisir une profession, j'ai choisi l'ingénierie. À la suite de mon cours d'ingénieur, j'ai fait un MBA. Durant mes études, j'ai travaillé à l'université comme photographe. J'ai fait de la photographie de sport et pour des brochures publicitaires. J'ai aussi photographié le mariage de plusieurs de mes amis.

Après mes études, j'ai travaillé en finance, marketing, et comme consultant pour la firme française Gemini Consulting.

Lorsque nous avons décidé d'avoir un bébé, nous avons exploré les possibilités pour que mon épouse ou moi puisse travailler de la maison pour pouvoir passer plus de temps avec notre enfant. Je suis photographe professionnel depuis ce temps-là.


3°/ Comment s'établit le dialogue avec tes clients ? Préfères-tu rester discret et photographier "à leur insu" à la manière d'un reporter, ou au contraire les diriger ?

Le jour du mariage peut être très « stressant » pour le couple. De plus, je leur explique que la journée va se passer très vite et qu'ils auront de la difficulté à se souvenir des événements. Je leur recommande donc de tenter de jouir de la journée pleinement et qu'ils n'ont certainement pas besoin de « s'occuper » de moi puisque je suis un grand garçon.


4°/ Comment décrirais-tu le style de ton travail et ta démarche photographique ?

J'essaie de rendre en images le résultat de tous les efforts du couple à préparer cette journée dans les moindres détails. Je m'assure de la complicité du couple et demeure discret durant la journée.


5°/ Peux-tu nous en dire plus sur le traitement "truArt" que tu évoques sur ton site ?

Mon procédé truArt® couvre la prise de vue, le traitement du fichier et son optimisation. De plus, le procédé truArt® est partie philosophie, partie art, et partie science.

Philosophie - l'essence de la philosophie truArt® est de capturer et traiter les fichiers électroniques issus du capteur (RAW) pour réaliser la qualité technique optimale d'image tout en éliminant toutes les variations de qualité d'une image à l'autre.

Science - Comment exposez-vous pour saisir le maximum d'information brute sur votre capteur. Dans quel ordre devriez-vous exécuter les différentes étapes du développement pour être efficace et atteindre la qualité d'image la plus élevée possible. Comment ajuster chaque étape pour maximiser l'impact sur la prochaine étape. Comment équilibrer la réduction de bruit tout en maintenant les détails fins. Comment maximiser la gamme dynamique et la gradation tonale.
La composante « science » du procédé truArt® procure les bases scientifiques pour maximiser la synergie entre ces différentes questions et bien d'autres.

Art - la manière de résoudre ces dilemmes est avec le dernier composant du truArt® : art. L'art (et l'expérience) vous aideront à faire ces choix difficiles.

Préface- Traitement par opposition à mise en valeur

Dans le monde du film, nous capturions une image, développions le négatif (ou le positif), et puis faisions des tirages. En d'autres termes, il y a une distinction claire entre développer le négatif et faire un tirage. Cette distinction est que pendant le développement du négatif, aucuns ajustements « locaux » ne peuvent être faits puisque nous n'avons pas accès aux parties du négatif, mais plutôt « au négatif » comme entité. Cependant, au moment du tirage, nous pouvons modifier des parties spécifiques de l'image séparément et différemment. L'exemple le plus simple de ceci dans le monde du film est de brûler le ciel dans une image de paysage pour créer un effet plus dramatique et mettre en évidence des détails tels que les nuages.

Dans le monde numérique, je considère le processus comme étant semblable - certains seront en désaccord avec moi sur ce sujet. Je vois le déroulement des opérations comme : prise de vue, le traitement du fichier et son optimisation. Dans ce déroulement des opérations numériques, je considère le traitement comme tous les ajustements qui sont appliqués « à l'image entière » pour que les pixels reflètent la réalité capturée. Ces ajustements incluent des réglages au niveau de la balance des blancs, de la gamme de tons, du contraste, de la saturation des couleurs, de la netteté et de la réduction de bruit. Cependant, ils n'incluraient pas des « perfectionnements » comme : adoucissement de la peau, réduction des yeux rouges, conversion en noir et blanc (celui-ci est discutable), la tonalité, ou n'importe quel changement de tonalité, de contraste, etc. qui serait appliqué à une partie de l'image (sélection spécifique). En outre, la partie mise en valeur 'perfectionnement' est très subjective, personnelle, et n'a plus nécessairement pour but de reproduire la réalité. Il convient de noter que dans Photoshop CS3, Adobe a ajouté des ajustements « locaux » tels que l'outil Correcteur de tons Directs au convertisseur Camera Raw : je considère un tel outil en tant qu'élément de « perfectionnement » dans le déroulement des opérations bien qu'il soit inclus dans le convertisseur Camera Raw.

Chacune des trois parties (capture, traitement, mise en valeur) s'appuie sur les précédentes. Dans la plupart des cas, une image incorrectement capturée ne pourra pas être traitée avec les mêmes résultats que des images correctement capturées. En d'autres termes, le traitement peut faire passer une image au prochain niveau mais ne peut pas nécessairement « corriger » la capture inexacte.

J'ai voulu préfacer mes commentaires avec ce qui précède, parce que, dans la plupart des cas, les images à qui il manque un « petit quelque chose » ont probablement un « petit quelque chose » qui manque dans la capture, le traitement et la mise en valeur. Malheureusement, ces « petits quelques choses » s'additionnent les uns aux autres.


6°/ Quel matériel photo et logiciels utilises-tu, et pourquoi ?

Beaucoup de couples posent cette question lorsqu'ils « interview » un photographe pour leur mariage. Le problème est que, bien souvent, ils ont lus dans un magazine qu'ils devaient poser la question mais, malheureusement, ne savent pas quelle est la « bonne réponse » à cette question. Du point de vue du couple, l'important est que le photographe ait assez d'équipement pour photographier le mariage même si une ou deux pièces tombent en panne et qu'il sache tirer la quintessence de tout cet équipement.

D'un point de vue purement photographique, j'ai fait d'aussi belles photos avec mes Nikon D1x, D2x, Canon 1D mk II, 1Ds , 1Ds mk II, et Leica DMR.

Chacune des marques précitées offre des avantages et des limitations spécifiques. Ma méthode de travail varie donc selon le matériel employé afin de contourner ses limitations pour en tirer le maximum d'un point de vue technique.

Ma philosophie durant le mariage : varier mes prises de vue et avoir un coup d'oeil neuf à chaque fois. J'utilise donc des objectifs « inspirants » plutôt très « longs » ou très « larges ». L'année dernière j'ai fait beaucoup d'images avec le Leica 180mm f/2 sur un Leica DMR (me donnant l'équivalent d'un 240mm sur film/plein format). Cette année, je trouve le 300mm f/2.8 IS sur le Canon 5D très sympa.

Ma philosophie est la même en ce qui concerne l'éclairage. Je m'assure qu'il ne vient JAMAIS de la caméra. Le câble pour tenir le flash éloigné est fantastique ainsi que sont les Pocket Wizards .

Comme je fais aussi de la consultation pour des fabricants de logiciels photographiques, je me dois d'être familier avec les différentes options offertes par chacun. J'utilise donc les outils de développement les mieux appropriés selon le matériel de prise de vue.

Présentement, j'utilise principalement les logiciels suivants dans mon processus de développement : Capture One Pro, Photoshop CS3, Microsoft Expression Media, DxO ainsi que mes actions Photoshop truArt


7°/ Quels conseils donnerais-tu à un couple pour choisir le photographe dont ils ont besoin pour leur mariage ?


Très simple. Demandez de voir au moins cinq mariages complets et récents photographiés par chacun des photographes que vous considérez.

Dans mon cas, je présente environ 30 mariages complets et récents à tous mes clients potentiels. De cette façon, il n'y a pas d'ambiguïté sur les expectations, mon style photographique, ce que je photographie et sur ce que je ne photographie pas.

Après avoir vu plus de 30 mariages complets, les clients potentiels typiquement n'ont plus aucune question, ils aiment ou n'aiment pas.


8°/ Quels conseils donnerais-tu à un photographe qui se lance dans la photographie de mariage ? (autant du point de vue artistique que commercial).

Parlez à des pro car c'est 95% « business » et 5% photographie.


9°/ Comment vois-tu l'avenir de ta profession ?

Comme toutes les professions, la photographie change constamment. Les possibilités changent, les exigences des clients changent : il faut donc constamment remettre en question son travail et ses offres.


Un grand merci à Jean-René pour cette interview.

Son site est visible à cette adresse.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 06/09/2007, 14h20
Avatar de Goffer
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 958
16245 Photiz
je ne me lasse pas de voir ses photos (deja présentées sur VP), merci pour ses "confidences"
Réponse avec citation
  #3  
non lus 06/09/2007, 14h23
Blackboulé
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Sony DSLR α100 + 18/70 + 75/300 + 50mm-f/1.7
 
Messages: 4 042
26326 Photiz
impressionant son truc de truArt....je vous invite à lire les fichier pdf sur son site expliquant son concept au niveau du wrokflow (dans la section "for photographer") ....cet en anglais, mais c'est tres détaillé...de plus il a une façon originale et fort visuelle de montrer la différence en des phoots sans et avec truArt....

Réponse avec citation
  #4  
non lus 06/09/2007, 14h49
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz
Citation:
Posté par n1ko Voir le message
impressionant son truc de truArt....je vous invite à lire les fichier pdf sur son site expliquant son concept au niveau du wrokflow (dans la section "for photographer") ....cet en anglais, mais c'est tres détaillé...de plus il a une façon originale et fort visuelle de montrer la différence en des phoots sans et avec truArt....


+1

Et très heureux de découvrir cet interview qui me permet de mieux cerner le travail d'un photographe hyper talentueux et que j'admire (parmi d'autres ).

M'étant essayé à la chose le week-end dernier (et étant toujours en train de traiter mes tofs ), je comprend beaucoup mieux les contraintes et difficultés que l'on rencontre en de telles circonstances et suis encore plus époustouflé par la qualité finale obtenue par des grands comme Jean-René Geoffrion

D'ailleurs, Jean-René, la veille, je me suis pris une surdose de ton site pour bien enregistrer certains cadrages. Une sorte de conditionnement. Donc merci à toi
Réponse avec citation
  #5  
non lus 06/09/2007, 18h01
---Over[Cult]
 
Messages: n/a
Photiz
Assez scotché par la technique TruArt ... Et belle interview !
Réponse avec citation
  #6  
non lus 06/09/2007, 19h50
Avatar de sv34
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: pentax k10Det K20D+18/55 et 50/200 pent
 
Messages: 194
1700 Photiz
un interview très intéressant et instructif.......et à propos du travail réalisé: c''est superbe, peu de photos posées et beaucoup de photos spontanées........j'adoooooore!
Réponse avec citation
  #7  
non lus 06/09/2007, 22h22
Avatar de Pi Production
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5D Mark II
 
Messages: 4 591
39354 Photiz
Impossible de voir son site , problème d'affichage ;o
Réponse avec citation
  #8  
non lus 06/09/2007, 23h12
Avatar de sv34
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: pentax k10Det K20D+18/55 et 50/200 pent
 
Messages: 194
1700 Photiz
il faut cliquer sur le lien en dessous de l'image en début d'article, celui qui est à la fin de l'article ne fonctionne pas!
Réponse avec citation
  #9  
non lus 06/09/2007, 23h20
Avatar de Poupadi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Olympus E500
 
Messages: 492
1035 Photiz
Super boulot, j'ai dévoré le site web ! Ca me donne des idées pour mon mariage dans 15 jours !
Réponse avec citation
  #10  
non lus 06/09/2007, 23h28
Avatar de Pi Production
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5D Mark II
 
Messages: 4 591
39354 Photiz
Merci sv34, mais aucun des 2 ne fonctionne
Voici une capture d'écran :

Réponse avec citation
  #11  
non lus 07/09/2007, 07h44
Avatar de sv34
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: pentax k10Det K20D+18/55 et 50/200 pent
 
Messages: 194
1700 Photiz
Pi production : tu dois avoir un pb de fai ou une cochonneté qui passe....
Réponse avec citation
  #12  
non lus 07/09/2007, 07h56
Avatar de Pi Production
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5D Mark II
 
Messages: 4 591
39354 Photiz
Je viens de réessayer et miracle, ça marche
Réponse avec citation
  #13  
non lus 22/09/2007, 20h59
Avatar de sebastien.fichot
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 63
425 Photiz
Très interessante cette interview, il semble être un homme qui a beaucoup d'égard face à sa profession. Un exemple que certains feraient bien de suivre ...
Réponse avec citation
  #14  
non lus 19/05/2008, 00h15
Avatar de Esalys
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 400D, Obj. EF-S 18-55 mm f/3,5-5,6 II ; Ixus 430
 
Messages: 46
595 Photiz
Je suis très impressionné par son travail, par l'originalité de sa démarche et par l'évidence de son professionnalisme.

Et tout ça avec humilité, c'est vraiment respectable.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 25/04/2012, 21h07
Avatar de KarKouk
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: nikon
 
Messages: 579
5105 Photiz
Une grand merci pour cette interview!!
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« [Exposition] : J.S. Cantero | Reporter : Jean François Vibert »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 2 votes - moyenne : 5,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.