.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Forum photo débutant » Conseils d'achat

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 18/03/2010, 12h28
Avatar de achdeuzo
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 50D, cailloux, flashes
 
Messages: 23
420 Photiz - Faire un don

Lentilles / groupes?


Hello les virusiens!

Sur la quasi-totalité des descriptifs d'objectifs, on rencontre la mention du nombre de lentilles et du nombre de groupes en lesquels elles sont réparties.
Hormis le fait de justifier un prix (plus il y a de verre, plus c'est cher), cela a-t'il réellement une incidence sur la qualité des photos? Y a t'il une combinaison lentilles/groupes à préférer?
Ou n'est-ce qu'argument commercial?
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 18/03/2010, 12h45
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Citation:
cela a-t'il réellement une incidence sur la qualité des photos?
Bin forcément sur le plan optique. Mais ce n'est que des compromis car LA lentille ou le groupe de lentilles parfait n'existe pas.
Citation:
Y a t'il une combinaison lentilles/groupes à préférer?
Oui, mais ça c'est pas à notre niveau, c'est le fabriquant qui fait son meilleur choix suivant le résulat voulu.
Citation:
Ou n'est-ce qu'argument commercial?
Du tout ! Puisque des fois ils vont même jusqu'à faire l'éloge d'objectifs tout pourris !
Réponse avec citation
  #3  
non lus 18/03/2010, 13h33
Avatar de jeanmau
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Un appareil qui correspond à mes besoins...
 
Messages: 2 638
20705 Photiz - Faire un don
Je pense qu'on appelle groupe des combinaisons de lentilles qui se déplacent en même temps.
Le plus important est la qualité du verre, parfois il est précisé XX lentilles en verre ED, et également les lentilles "asphériques", qui corrigent mieux les diverse aberrations mais plus compliquées donc plus chères à fabriquer...
Réponse avec citation
  #4  
non lus 18/03/2010, 15h03
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Citation:
les lentilles "asphériques", qui corrigent mieux les diverse aberrations
Oui, pas tout à fait. Quand on prend une lentille convergente (qui forme une image), elle est arrondie et elle projette donc une image arrondie. Il faudrait que le film ou le capteur ait cette forme. Or il est plat. Il faut donc corriger cette image sphérique pour quelle soit la plus plate possible (et donc net aussi bien au centre qu'aux bords) d'où assemblage de lentilles convergentes, divergentes etc...

Et les lentilles ne se déplacent que dans les zoom, pas dans les focales fixes.

D'où son nom. CCa ne corrige pas les autres aberrations.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lentille_asph%C3%A9rique
Réponse avec citation
  #5  
non lus 18/03/2010, 15h40
Avatar de jeanmau
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Un appareil qui correspond à mes besoins...
 
Messages: 2 638
20705 Photiz - Faire un don
Merci professeur Dolphin...
Réponse avec citation
  #6  
non lus 18/03/2010, 17h16
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D610 - Nikkor(20+85+300) - Sigma(35+50+150)
 
Messages: 5 713
82190 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dolphin Voir le message

Et les lentilles ne se déplacent que dans les zoom, pas dans les focales fixes.


Non, dans les objectifs macro à focus interne, les lentilles bougent... Alors oui, la focale varie, mais on les appelle tout de même focale fixe.

Et je pense que c'est valable pour tous les objectifs à mise au point interne.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 18/03/2010, 18h18
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Citation:
dans les objectifs macro à focus interne, les lentilles bougent...
Une optique macro c'est pas une optique "classique".

Citation:
Alors oui, la focale varie, mais on les appelle tout de même focale fixe.
Tu confonds focale et tirage optique. La focale sur un macro (ou un fixe) ne change JAMAIS, c'est son tirage optique qui change (ce qui sert à faire le point) en théorie mécanique - tout l'ensemble - , et il peut y avoir modification de positionnement de lentilles pour une question de qualité optique, mais ce n'est pas tous.

Ce sont quand même des optiques spéciales, je parlais de la majorité des focale fixes standards.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 18/03/2010, 19h09
Avatar de achdeuzo
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 50D, cailloux, flashes
 
Messages: 23
420 Photiz - Faire un don
Merci pour ces explications, Dolphin! Je m'endormirais moins c*n ce soir!
Et en plus j'ai appris la notion de tirage, moi qui me demandais pourquoi mon 50/1.4 s'allongeait pendant la MAP.... maintenant je le sais!
Réponse avec citation
  #9  
non lus 18/03/2010, 21h57
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D610 - Nikkor(20+85+300) - Sigma(35+50+150)
 
Messages: 5 713
82190 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dolphin Voir le message
Une optique macro c'est pas une optique "classique".


Tu confonds focale et tirage optique. La focale sur un macro (ou un fixe) ne change JAMAIS, c'est son tirage optique qui change (ce qui sert à faire le point) en théorie mécanique - tout l'ensemble - , et il peut y avoir modification de positionnement de lentilles pour une question de qualité optique, mais ce n'est pas tous.

Ce sont quand même des optiques spéciales, je parlais de la majorité des focale fixes standards.

Dans les focales fixes IF, pas forcément macro, le groupe arrière bouge.

Non je ne confonds pas avec le tirage... Pour pouvoir augmenter le tirage, il faut déplacer le centre optique de l'objectif vers l'avant, ce qui a pour conséquence une réduction de la focale. Vérifie par les calculs, un 105mm Micro VR a une focale réelle de 75mm à la map mini (38cm)
Réponse avec citation
  #10  
non lus 18/03/2010, 23h38
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Reflex, télémétrique, moyen format, chambre
 
Messages: 895
5310 Photiz - Faire un don
Le nombre de lentilles/groupes est une caractéristique essentielle d'une optique.

Globalement on peut dire que les optiques possédant peu de lentilles vont être plus contrastées (le contraste, c'est plus important que le piqué). En effet il y a moins d'interfaces verre/air ou verre/verre, donc moins de réflexions internes dans l'objo. L'objo en est souvent très peu sensible au flare. Le Tessar (1902, 4 lentilles) était par exemple plus contrasté et moins sensible au flare que le Planar (1896, 6 lentilles). Aujourd'hui encore les objos les plus performants ont souvent assez peu de lentilles (les objos pour chambre par exemple sont relativement simples au niveau de leur formule, mais sont très performants), ou les objos tournant autour de la focale standard (c'est-à-dire, toute la clique des 50mm f/1,8 qui sont dans leur quasi intégralité des objos dont la conception a 30, voir 40 ans).

D'un autre côté augmenter le nombre de lentilles a également ses avantages. Cela permet de corriger certains défauts (mais cela en crée d'autres bien sûr). Cela permet des objos à focale variable (autrement dit des zooms). Cela permet de modifier la taille de l'objectif. En effet, "normalement" un objectif a son centre optique situé à la distance focale de la surface sensible. Cependant tout un chacun peut constater que c'est en fait rarement le cas. Par exemple les longues focales sont plus courtes que leur distance focale (un exemple flagrant, le 1200mm de Canon - le monstre - ne mesure pas 1,20m mais environ 80cm - ce qui est déjà gros, on est d'accord). Cela est rendu possible par l'emploi de formule téléobjectif. Attention, un téléobjectif n'est pas un objectif dont la focale est supérieure à la focale standard (i.e. ~75mm en 24×36) mais un objectif dont la formule permet de réduire le tirage mécanique, et donc la taille de l'objo (c'est un abus de langage de parler de téléobjectif pour les longues focales). De même à l'autre extrémité, les grands angles sont généralement beaucoup plus longs que leur focale sur les réflexes. Bah, oui il faut laisser la place au miroir qui monte et qui descend, ce qui impose une grosse contrainte au niveau de la lentille arrière (certains anciens objo ultra grand angle Nikon bloquaient le miroir en position haute pour pouvoir avoir la lentille arrière plus proche du film). On utilise dans ce cas des formules à rétro-focus (en fait un téléobjectif inversé) qui permettent des rendre les objectifs moins compactes. Les formules à rétro-focus permettent aussi de réduire le vignetage sur les capteurs. C'est pour cela que même Leica s'y met pour ses grands angles dans sa gamme M, alors qu'il n'y a dans ce cas pas de souci de miroir (car, rappelons-le, un M n'est pas un réflex).

Au propos de la mise-au-point, aujourd'hui énormément d'objectifs possèdent une mise-au-point interne ou arrière (et donc au moins un groupe de lentilles supplémentaires). Bien qu'il soit possible sur un objo de faire la mise-au-point en déplaçant l'intégralité du bloc optique, cela présente de nombreux inconvénients. Parmis les plus connus, l'objo change de taille (ce qui est gênant en macro) ou la lentille frontale tourne (assez anecdotique car il est possible de faire des fûts de tel sorte que la lentille frontale ne tourne pas même avec une mise-au-point par déplacement du bloc optique). Mais cela est également très important pour l'autofocus (d'ailleurs les objos à mise-au-point interne ou arrière se sont beaucoup développés avec l'arrivée des premiers AF). En effet avec une mise-au-point par déplacement du bloc optique, il faut déplacer l'intégralité du bloc optique (normal) soit toutes les lentilles. Sur une longue focale avec plusieurs kilos de verres, il faut un moteur énorme pour les déplacer et les arrêter, et donc une mise-au-point très lente. Sans compter qu'à partir d'un certain poids, c'est le boitier qui va se déplacer plutôt que l'objo (sympa de se prendre le boitier dans la gueule quand on fait la mise-au-point). Avec une mise-au-point interne, il y a juste un petit bloc optique très léger à déplacer d'ou un AF beaucoup plus performant, et moins gourmand en énergie (et plus de boitier dans la gueule quand on fait sa MAP).
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Forum photo débutant » Conseils d'achat

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Remplacer le 50mm f/1.8 par le 85mm f1.8 ? | Quel type de PC portable choisir ? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 2,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.