.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Aller au premier non-lu

Interview Denis Rouvre

Article rédigé par rozenn, le 15/02/2010.Voir son profil

Photographe professionnel, Denis Rouvre présente un portfolio des plus divers. Célébrités, lutteurs, rugbymen... ses portraits reflètent son intérêt pour l'humain. Ses photographies sont régulièrement publiées dans la presse nationale, internationale ainsi que sur des pochettes de disque. Nous l'avons rencontrer lors du vernissage d'un exposition à Fréjus et a accepté de répondre à quelques questions.

Vous présentez jusqu'à mars «*Automaton*», un travail datant 2005, à la Villa Aurélienne, à Fréjus. D'où vous est venue l'idée de cette série ?

Au départ, l'idée était de couvrir le Festival de Cannes pour le magazine Première, d'une manière différente de ce qui se faisait habituellement. D'années en années, il était de plus en plus difficile d'arriver à faire des photos originales dans la mesure où on concentrait les photographes toujours au même endroit, leur laissait très peu de temps et les personnalités étaient toujours très entourées... Je voulais mettre un petit coup de pied dans cette taupinière et changer la façon de faire. Étant donnée que les gens essaient de contrôler leur image, je me suis demandé pourquoi ne pas leur déléguer l'acte photographique jusqu'au bout et leur proposer eux-même de se photographier. D'où l'idée de construire la boîte, de les briefer et de les enfermer à l'intérieur. Du coup, ils se retrouvent tout seuls, sortis de cette ambiance où ils sont très assistés.


Denis Rouvre (à droite) en compagnie de Georges Lautner lors du vernissage de son exposition "Automaton" à la villa Aurélienne. ©Michel Johner


Des célébrités ont-elles refusé de se faire photographier ?

A part deux cas, tout le monde a vraiment joué le jeu. Généralement, ils étaient très enthousiastes mais certains étaient un peu angoissés. En fait, la plupart ont trouvé le concept très ludique donc c'était plutôt un moment de plaisir pour eux. La photo n'était plus une contrainte mais un jeu. J'ai remarqué aussi que les Américains ont été plus sensibles à ce travail. C'est eux qui ont le plus adorés, qui sont le plus rentrés dedans. Peut-être aussi parce que, chez eux, la photo est plus formatée, encadrée... C'était un vrai espace de liberté que je leur proposais.


Morgan Freeman. © Denis Rouvre


Continuez-vous à aller photographier les célébrités ?


Je l'ai refait pour un numéro spéciale pour Madame Figaro, il y a quelques mois. Mais, c'est une série qui est un peu loin maintenant même si elle reste toujours un travail d'actualité. Aujourd'hui, ce n'est plus moi le moteur de cette série. On est dans le processus inverse : si on me le propose, j'accepterai bien sûr tout de suite. Ce système marche sur le volume : plus il y en a, plus cela devient intéressant et ainsi la série se complétera de manière naturelle.


Tom Hanks. © Denis Rouvre

Sur les photos, on voit que certaines personnalités y ont pris du plaisir...

Oui, il y en a qui se lâchent, d'autres pas. Certains font aussi des grimaces. Ce qui est intéressant, c'est qu'il y a de tout. Par exemple, Michaël Moore, lui, varie juste un peu la position des yeux, des pupilles. Pour moi, c'est aussi intéressant que quelqu'un qui saute en l'air ou fait des grimaces.


Marion Cotillard. © Denis Rouvre

« Eden » est un de vos travaux récents où l'on voit des personnages nus profitant du jardin légendaire. Pourquoi avoir initié une telle série ?

Pour moi, être photographe, c'est être légitime de s'intéresser à tous les sujets. Chacun a ses propres fantasmes, interrogations et frustrations. Cela fait des années que je regarde cette problématique sur la sexualité et la pornographie. On assimile souvent le sexe à la pornographie et je voulais justement montrer ce même sexe traité différent de façon à ce que cela devienne joli, élégant et pas du tout glauque dans un système de domination où l'homme est sur la femme... De là est venue l'idée de raconter une comptine qui dirait : « Avant dans le jardin d'Eden, il y avait Adam, Eve et leurs copains qui n'avaient rien à faire. Ils s'amusaient avec ce qu'ils avaient : leurs corps. Sans savoir où était le bien et le mal, ils le faisaient dans un esprit de plaisir et de jouissance.»


© Denis Rouvre


© Denis Rouvre

Pourquoi avoir pris les photos dans un cube en verre ?

J'adore les boîtes ! Mais, c'était aussi pour restreindre l'espace de façon à se concentrer plus à l'intérieur. L'idée de la boîte, c'est aussi d'avoir le même format pour tous, d'avoir un décor qu'on ne sente pas et de recréer la situation d'un paradis artificiel où les murs sont la lumière. C'était un choix esthétique et de fonctionnement.


© Denis Rouvre

En 2006, vous avez travaillé sur une série appelée “Sortie de Match” où vous avez photographiez des rugbymen. Pouvez-vous nous en parler ?

Même si je ne suis pas un grand amateur de rugby, j'ai toujours été impressionné par cette faculté des joueurs d'aller au charbon, de se prendre des coups et d'en rester beaux. On est alors aux antipodes de l'esthétique de l'homme fin à la Yves Saint-Laurent. Je voulais montrer que ces hommes gros, musclés mais dès fois aussi gras dégageaient aussi un charme, une beauté particulière. Je les ai photographiés 5 minutes après leurs engagements sportifs de sorte que dans un même temps, on ait l'homme mais aussi l'homme dans son combat. A ce moment-là, il est encore sur le terrain et ne peut pas prendre un autre personnage de ce qu'il était pendant ces 90 minutes de match.


Thierry Dusautoir. © Denis Rouvre

Comment est née cette passion pour la photographie ?

Très simplement ! Je faisais des prises de vue de mes copains quand j'avais 15 ans. J'adorais les prendre en photos, faire de petites mises en scène, des montages. J'ai commencé aussi à cette période-là à faire du laboratoire et je trouvais cela magique en partant de rien de construire un cliché qui venait de moi. A 18 ans, j'ai vraiment été séduit par Henri Cartier-Bresson. Ensuite, le processus a été long et il a fallu y aller étape par étape.


Denis Rouvre à l'hôtel Kyriad, à Fréjus



Franck Alazet. © Denis Rouvre

Votre travail est essentiellement centré sur les portraits. Qu'est-ce qui vous attire dans ce genre de photographies ?

C'est déjà l'homme dans son côté plus général. J'adore la rencontre et échanger avec les personnes. J'ai toujours été paniqué de photographier les personnes à leur insu. C'est pourquoi je préfère les prendre en photo de leur plein gré. Mon travail s'est ensuite construit sur ce fil-là.


Jean Bouilhou. © Denis Rouvre

Lorsque vous faites un portrait, comment se déroule la séance avec le modèle ?

Avant de photographier, je cale la lumière, le décor puis je ne bouge plus. Je fais alors déplacer le modèle à l'intérieur du décor. Au début, je me creusais la tête pour trouver des idées de mises en scène en rapport avec le personnage. Petit à petit, j'ai évacué ce genre de choses. Maintenant une fois que la lumière et le décor sont fixés, je ne cherche même plus à penser à la photo. Il y a un peu un côté d'instantanéité, une sorte de rencontre fugitive avec le modèle. Cela se passe comme une joute : je rentre un peu dedans, je le bouscule, lui il réagit... C'est un travail de séduction vers le modèle. Il faut être deux pour faire la prise de vue mais si le modèle ne veut pas jouer le jeu, celui-ci va s'arrêter très vite. Ce sera l'image que la personne veut donner d'elle-même mais il manquera quelque chose dans la photo... ce que j'aurai pu apporter.

Des projets ?

Oui, mais je ne préfère rien dévoiler.

Pour plus d'informations : www.rouvre.com

Merci à Denis Rouvre de nous avoir accordé de son temps à l'hôtel Kyriad, à Fréjus.


Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 15/02/2010, 00h17
Avatar de dachery
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D7D- Alpha 100 -550-700 -900.
 
Messages: 6 876
22630 Photiz
Excellent travail .
Bons commentaires.
Bonnes illustrations .
Réponse avec citation
  #3  
non lus 15/02/2010, 00h37
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz
Question à la c** : c'est moi où la BDB des trois premières photos (après celle de Denis Rouvre) est légèrement bleue ?
Réponse avec citation
  #4  
non lus 15/02/2010, 00h42
Avatar de Frédéric
Co-fondateur
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Fuji
 
Messages: 14 055
154906 Photiz
Citation:
Posté par Clovis Voir le message
Question à la c** : c'est moi où la BDB des trois premières photos (après celle de Denis Rouvre) est légèrement bleue ?

Toute la série est comme ça
__________________
Me suivre sur : Instagram | Twitter
Réponse avec citation
  #5  
non lus 15/02/2010, 00h42
Avatar de dachery
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D7D- Alpha 100 -550-700 -900.
 
Messages: 6 876
22630 Photiz
Sur Mr Morgan FREEMAN , reflet bleuté , évident , mais voulu .? .
Pour les autres prises une dominante bleue d'environnement , donc ce serait volontaire .
Voir des avis différents ou concordants .

Cordialement .
Réponse avec citation
  #6  
non lus 15/02/2010, 00h46
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz
Ouf, ça me rassure, je viens de régler mon écran et j'ai eu peur de l'avoir raté…
Réponse avec citation
  #7  
non lus 15/02/2010, 01h56
Avatar de Frédéric
Co-fondateur
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Fuji
 
Messages: 14 055
154906 Photiz
Je confirme bien que c'est voulu.
__________________
Me suivre sur : Instagram | Twitter
Réponse avec citation
  #8  
non lus 15/02/2010, 03h29
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz
Je me doute que c'est voulu, vu son niveau, c'est pas une erreur de débutant…
Réponse avec citation
  #9  
non lus 15/02/2010, 18h02
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 1Dmark III et 5D mark II - 17-40: 4/24-70: 2,8/70-200: 2,8
 
Messages: 58
335 Photiz
ce qui me gène dans ce genre de travail, c'est que la plupart du temps on s'y intéresse uniquement car les personnes photographiés sont des célébrités. Je ne dis pas que c'est mauvais loin de la, mais c'est vrai qu'il y a une certaine monotonie et redondance dans certains portraits, et je suis certain que si c'était des anonymes devant l'objectif, ce travail ne sortirai pas du lot.
Après je ne jète pas la pierre, mon boulot c'est aussi de photographier des musiciens plus ou moins médiatisés, et du coup je suis bien placé pour savoir que avec 2 min de shoot on n'a pas forcement le temps de faire dans l'original.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 15/02/2010, 19h57
Avatar de Rgs_
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: EOS 550D + EF-S18-135mm + EF50mm f/1.8 II + Tokina 11-16mm
 
Messages: 552
9395 Photiz
Dans sortie de match, c'est quand même de sacrées pièces. Ce qui m'impressionne le plus ce sont leur cou, et leurs oreilles chiffonnées. A l'inverse, les catcheurs vont vachement propre sur eux
Réponse avec citation
  #11  
non lus 16/02/2010, 16h18
Maxime S
 
Messages: n/a
Photiz
Citation:
Posté par koliaworld Voir le message
ce qui me gène dans ce genre de travail, c'est que la plupart du temps on s'y intéresse uniquement car les personnes photographiés sont des célébrités. Je ne dis pas que c'est mauvais loin de la, mais c'est vrai qu'il y a une certaine monotonie et redondance dans certains portraits, et je suis certain que si c'était des anonymes devant l'objectif, ce travail ne sortirai pas du lot.
Après je ne jète pas la pierre, mon boulot c'est aussi de photographier des musiciens plus ou moins médiatisés, et du coup je suis bien placé pour savoir que avec 2 min de shoot on n'a pas forcement le temps de faire dans l'original.

C'est le soucis actuel du travail de portraitiste. Si tu ne photographies pas de star ou si tu ne fais pas des reportages sur des cas particuliers, tu restera dans l'ombre, très souvent. Si tu veux être plus connu du grand public : c'est dans de la mode qu'il faut taper. Seuls les initiés connaissent le boulot des portraitistes.
Néanmoins, il a un travail superbe et efficace ce Mr.Rouvre, et comme tu le dis, il n'a bien souvent que deux minutes pour le faire, les gens qui jouent le jeu en 2 minutes sont pas si courant.
Toi & moi en savons quelque chose.

Dernière modification par Maxime S 16/02/2010 à 16h23. Motif: rajout
Réponse avec citation
  #12  
non lus 16/02/2010, 16h27
Avatar de Clovis
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Oeil gauche + index droit + reflex
 
Messages: 2 207
19355 Photiz
D'un côté, j'ai vu beaucoup de «photographes de Star» qui posaient avec des stars, le reflex autour du coup, mais j'ai jamais vu leur boulot… ><
Réponse avec citation
  #13  
non lus 16/02/2010, 16h49
Avatar de Vicky
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Du 6x6 à l' APS-C
 
Messages: 220
1340 Photiz
Citation:
Posté par koliaworld Voir le message
ce qui me gène dans ce genre de travail, c'est que la plupart du temps on s'y intéresse uniquement car les personnes photographiés sont des célébrités. Je ne dis pas que c'est mauvais loin de la, mais c'est vrai qu'il y a une certaine monotonie et redondance dans certains portraits, et je suis certain que si c'était des anonymes devant l'objectif, ce travail ne sortirai pas du lot.
Après je ne jète pas la pierre, mon boulot c'est aussi de photographier des musiciens plus ou moins médiatisés, et du coup je suis bien placé pour savoir que avec 2 min de shoot on n'a pas forcement le temps de faire dans l'original.

moi justement je trouve qu'il fait dans l'originale , les photos sont signé il y a un style .

puis quand on regarde des série "Adict", "Eden" , ou "Beauté" . moi je trouve ça excellent c'est créatif originale , bien structuré , parfois j'ai envie de dire "Sale" , "angoissant" ... enfin je ressent vraiment quelque chose en regardant ses photo !

il y a une truc qui passe et moi ça me plai, je trouve que c'est de l'art accessible sans être un grand penseur intellectuelle .
Réponse avec citation
  #14  
non lus 18/02/2010, 16h23
Avatar de Aldito
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 1Dx + objectifs L
 
Messages: 412
3535 Photiz
Ouaouh !!!!
Quelle claque
Réponse avec citation
  #15  
non lus 20/02/2010, 13h22
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 263
2440 Photiz
Il est vraiment bon... J'adore sa série addict...
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Dossier : La photo de concert | Olivier Maurin, de passionné à professionnel »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 2 votes - moyenne : 5,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.