.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Aller au premier non-lu

D'où vient la photographie ? Un peu d'histoire...

Article rédigé par Goffer, le 28/08/2007.Voir son profil

Quelques précisions tout d'abord. Loin de moi la prétention de vous faire la leçon, bien au contraire.

C'est plutot parce que je me posais des questions sur le sujet que j'ai souhaité parcourir la photographie et son histoire (sans y rentrer dans le détail). Et quitte à avoir lu quelques lignes, autant les partager.

Ce monde est si vaste qu'un article ne suffirait pas à traiter la Photographie, ses codes, ses courants, ses auteurs etc... D'ailleurs des ouvrages bien plus complets vous en apprendraient bien plus et de maniere plus explicite.
Il est certain que cet article sert en premier temps le néophyte (dont je fais partie), l'amateur éclairé restera certainement sur sa fin. Il s'agit ici plutot d'une invitation au 8eme art (toute polémique réservée).
Pour finir, si une erreur s'est glissée, ou si vous souhaitez apporter un complément n'hésitez pas, bien au contraire


XIXe siècle : Naissance de la Photographie

Nombreux sont ceux qui ont participé à l’élaboration de la Photographie. Faire une liste exhaustive de leurs noms, n’aurait guère d’intérêt, mais depuis Aristote, fort est de constater que chacun a porté sa croix a l’édifice. L’une des phases les plus difficiles est de conserver l’image sur support. L’honneur de réussir à fixer la première photographie revient au français Joseph Nicéphore Niepce. C’est en 1824 qu’il réalise la photographie d'un paysage, sur une plaque recouverte d’une émulsion dite de « bitume de Judée » via une chambre noire de type sténopé (sans objectif et sans diaphragme). Le temps de pose est alors de l’ordre de 5 jours… Les premières traces du mot « Photographie » datent de 1933.



www.niepce.com

Louis Jacques Mandé Daguerre, s’associant avec Niepce (décédé en 1833) profite des fruits de leur collaboration pour parfaire la technique. Ainsi, il présente en 1839 le (L'appareil photo le plus vieux au monde s'est vendu plus d'un demi-million d'euros)daguerréotype permettant d’obtenir un cliché dans l’ordre de la demi-heure… Rendant ainsi, le procédé plus accessible, le métier se professionnalise et sera le témoin d’une époque, d’une vie sociale notamment avec ses photo-cartes de visite (1850) et les cartes postales (1869) dans les années à venir.

Suite à l’engouement suscité par cette présentation, William Henry Fox Talbot brevette en 1841 le calotype qui permet de reproduire une même image, grâce au principe du négatif-positif. Par la suite, la solution ne cessa d’évoluer jusqu'à remplacer l’un des composants, l’albumine, par le collodion en 1851 par Scott Archer. La qualité du cliché est ainsi inégalée et sa manipulation plus aisée et plus brève, mais le processus demande de préparer et d’exposer l’image en suivant (plaque humide). Il est ensuite opposé au collodion sec, qui se prépare à l’avance mais est moins sensible et moins rapide.


www.museum.cornell.edu

Les recherches ne cessent de progresser. D’ailleurs dans les années 60’, le temps de pose avoisine les 1/50s. L'anglais Richard Leach Maddox atteint la barre des 1/100s, en suspendant la bromure dans de la gélatine (gélatino-bromure d’argent - 1871). En effet, sa technique permet de préparer à l’avance le négatif et de prendre des instantanés, tout en respectant le spectre. En parallèle, le matériel s’adapte aux inventions et les travaux effectués sur l’obturateur sont étroitement liés à cette réussite (obturateur multiples lames – 1887).

Les supports de négatifs continuent d’évoluer au fil des années, utilisant le verre, le papier ou encore le synthétique en 1888 par George Eastman (rouleau de celluloïd). Vers la fin des années 80’, les premiers négatifs sont en vente au grand public et les entreprises se multiplient. La mise en couleur est aussi le fruit d’un résultat collégial étalé sur plusieurs décennies. Louis Ducos du Hauron (1868), Gabriel Lippman (1891 - Prix Nobel) ou les frères Lumière, avec l’autochrome (1903), sont parmi les artisans de cette avancée technologique. Au milieu des années 1930, l’Agfacolor et le Kodachrome utilisent les tous derniers procédés, dont la superposition des trois couches RVB (Rouge, Vert, Bleu).


XXe siècle : Explosion de la Photographie

Les « détectives » font leurs apparitions dès la fin des années 80’ sous formes de boites dont le 1er Kodak de la Eastman Compagny en 1888 ou de boîtiers se dépliant (Folding de Kodak 1890). La réalisation de multiples poses avant développement y devient possible. Ses appareils favorisent la voie de l’amateurisme (aisé !) à la fibre artistique qui devient un public directement visé par les fabricants. Les artistes ne sont pas en reste, revendiquant une tendance, un courant, une vision personnelle de l’art (Pictorialisme, mouvement, symbolisme, modernisme, dadaïsme, surréaliste, conservatisme…), se voulant souvent parfois confidentiels voire expérimentaux. Le nombre d’association, de Société photographique, de clubs et même de lieu d’expositions explosent, poussent dans toutes les grandes villes de ce monde. L’industrie mais aussi la science sont directement touchées par cet élan. Adieu les dessins approximatifs et vive la fiabilité et le réalisme des clichés : Astronomie, études médicales, approches pédagogiques, tout est de nouveau répertorié, référencé. A noté l’apparition des photos à rayons X en 1895.

D’ailleurs, les progrès d’impression aidant, les revues et magasines s’arrachent les photos, n’hésitant pas à mettre en avant des doubles pages et les travaux d’un métier en pleine émergence, le photojournalisme. Parmi les filons pressentis par le demandeur d’ordre, le photoreporter de guerre a de l’avenir. En ce début de XXe siècle, les conflits armés font rages et apportent leur lot de sensationnel, avec en première ligne, la guerre mondiale. Les reportages a caractère social trouve aussi leurs voix, mais l’utilisation de l’image va évoluer après guerre, pour devenir un moyen de communication a part entière, encouragée (URSS), allant jusqu’ à servir de propagande (Italie). Outre cette pratique radicale, les années 20 sont l’apogée de la photographie de presse, et les années 30 de la photographie de guerre avec Robert Capa en tête de fil (guerre d’Espagne). Ainsi, Life voit le jour en 1936 aux Etats-Unis, faisant la part belle au 6ème art. Toujours plus perfectionnistes, les équipes et les associations de photographes se montent, s’extirpant du milieu amateur. Volontaires au point d’être parfois engagés, voire protectionnistes, ils n’hésitent pas à s’associer comme ont pu le faire l’équipe de l’agence Magnum en 1947.


www.leica-camera.it

Pour ce genre de photographie rien ne vaut un appareil particulièrement léger et précis. Les discrets et lumineux Ermanox (1924) et maniable Leica (1925) sont les deux têtes d’affiche du moment. Ce dernier a la particularité de reprendre la pellicule 35mm dédié au cinéma. Ce petit format 24x36, plus petit mais tout aussi qualitatif, obtient la faveur du milieu et deviendra le standard des prochains appareils. Cependant, les 6x9, 6x6 (Rolleiflex) et consorts gardent leurs aficionados, notamment avec les photos de mode et par extension la publicité, véritables viviers créatifs, remplaçant avantageusement les descriptifs.

Entre Grande Dépression (krach boursier - 1929) et seconde guerre mondiale, la photographie a apporté une vision réaliste et sans détour du désastre social et des atrocités du front. A peine la période passée, certains photographes n’hésitent pas à apporter une pointe d’humeur, telle une envie thérapeutique, d’immortaliser la vie, la rue, la famille, les sentiments. Pourtant déjà présent, ce courant humaniste est plus fort que jamais. On parle de réalisme poétique, expression usitée au cinéma. Un exemple connu de tous : Le baiser de l’hôtel de ville de 1950. En marge de cette ligne de conduite, la photo dite « subjective » (Fr) puis « creative » (US) souligne une volonté de rompre avec le style humaniste du moment ; photographie qui est sans rappeler la continuité expérimentale et personnelle des années 20. Mais si l’on goûte à la joie du cinéma en couleur, dans les années 50, le noir et blanc garde une importance de choix.


Dorothea Lange

Si le photomaton existe depuis les années 20, le polaroid apparaît en 1948 et sa version couleur en 1963. Du pur instantané, interprété différemment par les paparazzi à la même époque. Andy Warhol traitera à sa manière la photo, rendant Marilyne plus colorée que jamais en 1962. Kodak immortalise à sa manière l’événement planétaire de 1968. Une image de la terre depuis la lune. Encore plus sensationnel que « la terre vue du ciel ». Par ailleurs, les premiers reflex sortent cette même année. L’auto-focus, lui voit le jour sur un appareil de marque Konica en 1978. Le premier jetable (Fuji) sera commercialisé 8 ans plus tard. Si Kodak aura volé les couleurs, le premier numérique de 1990 lui volera dans les plumes. Commercial ou marketing, La voie des innovations technologiques est grande ouverte et est propice à la course au matériel ou plutôt à une course contre la montre. Rachats, fermetures, licenciements, le tableau n’est pourtant pas tout rose. Mais le consommateur est toujours au avant poste, plus passionné que jamais, comme l’étaient nos aïeuls il y a un siècle... Ce sont les revues spécialisées qui ont encore de beaux jours devant elles, Internet et leurs forums !

Si l’on peut leur mettre en commun l’amour pour la photographie d’un Edward Steichen ou d’un Man Ray, les photographes quels qu’ils soient, y laissent une partie de leur âme. Chacun véhicule sa vision de l’image, du sujet, de l’événement, bref son amour pour un art qui ne cessa de grandir, s’élargir, s’épanouir et de surprendre. Intellectuelle, structurée, artistique, intuitive, sincère, révolutionnaire, naïve, racoleuse, reproductive, objective, subjective et j’en passe, la Photographie est en mouvement perpétuelle!

10 noms :
Joseph Nicéphore Niepce (1765-1833), William Henry Fox Talbot (1799-1851), George Eastman (1854-1932), Nadar (1820-1910), Man Ray (1890-1976), Henri-Cartier Bresson (1908-2004), Robert Doisneau (1912-1994), Robert Capa (1913-1954), Helmut Newton (1920-2004), Yann Arthus-Bertrand (1946).

10 revues :
National Géographic (1888), Vogue (1892), Excelsior (1910), Life (1936), Elle (1945), Paris match (1949), Photo (1967), Chasseur d’images (1976), Géo (1979), Réponses photo (1992).

10 fabricants :
Zeiss (1846), Leica (1849), Agfa (1867), Ilford (1879), Kodak (1880), Nikon (1917), Pentax (1919), Rolleiflex (1920), Canon (1937), Zorki (1948).

10 slogans :
« You press the button, we do the rest. » (Kodak 1888)
« Clic ! Clac ! Merci Kodak ! » (Kodak 1963)
« Vite une photo… 15s après la voici » (Polaroid)
« Canon, you can. » (Canon 2007)
« Nikon, you …. » (Faux slogan 2007)
« Le reflex le plus rapide du monde est un autofocus. » (Nikon 1989)
« Le poids des mots, le choc des photos. » (Paris match 1979)
« What you can see, you can photograph. » (Ermanox 1926)
« Un présent qui dans le futur fera revivre le passé. » (Foca 1950)
« Chère la photo ? Non pas avec un Brillant. » (Voigtländer 1935)

10 liens Virus photo (en vrac):

Citations (Les plus belles citations sur la photo)
Clé USB
Technique photo
Trucs et astuces
Conseils d'Achats
Clubs VP
Devenir pro (Comment devenir photographe professionnel à son compte ? (AGESSA, etc...))
Faire soi-même (Fabriquer un appareil photo avec une boite d'allumettes)
M42 (Le M42 : retour vers le passé)
vieux appareils (Reflex, Télémétriques d'antant...)
References
la photographie l'époque moderne de 1880 à 1960 (Gallimard)
100 photos du siècle (Chene)
sites des marques (photo, pellicules...)
sites internet (www.niepce.com, Soviet Camera.com...)
magasines
...
Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 29/08/2007, 16h55
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz
Merci à toi pour avoir pris le temps de nous faire ce résumé.

+200 Photiz
Réponse avec citation
  #3  
non lus 29/08/2007, 17h51
Avatar de mouzhik
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 40D + 5D, objectifs Canon + Tamron
 
Messages: 1 681
25505 Photiz
Merci pour l'article, il est très intéressant!

Je me permets juste une remarque : perso, j'aime bien les photos d'Yann Arthus-Bertrand, mais tout de même, mettre son nom dans le "all-time-photography-top-ten" à côté de Doisneau, Capa et tous les autres (qui ne sont plus là, par alleurs, contrairement à lui) relève, à mon sens, d'une légère exagération...

Nous manquons de recul pour pouvoir le faire maintenant.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 29/08/2007, 18h04
Avatar de francois40
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon EOS 450D- Canon 500D-Tamron 18-270 Vc
 
Messages: 2 341
34290 Photiz
Lire tout ca m'a rafraichi la mémoire!!!!
Ayant commencé la photo professionnelle en 1957 jusqu'à fin 1999 , j'ai pû au fil des ans utiliser les nouvelles techniques au fur et à mesure de leur création.
Il est loin le temps de la photo au colodion !!!!
Réponse avec citation
  #5  
non lus 29/08/2007, 18h31
Avatar de Goffer
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 958
16245 Photiz
Citation:
Posté par mouzhik Voir le message
mettre son nom dans le "all-time-photography-top-ten"

je comprend ta réaction ,mais ma volonté n'a pas été de faire un top ten. et, je n'ai pas non plus suffisament de recul pour le faire. Je voulais juste mettre des photographes tres connus et populaires à differentes périodes (c'est sur que pour la "premiere génération", c'est pas tres connu). Je voulais mettre un "jeune" et c'est l'un de ceux que tous le monde connait. Le comparer aux autres de la liste serait inadapté. Et j'avoue été pris de court pour en chercher plus adequate. Mais si il n'y a que ca.........
Réponse avec citation
  #6  
non lus 29/08/2007, 20h02
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz
Citation:
Posté par francis40 Voir le message
Lire tout ca m'a rafraichi la mémoire!!!!
Ayant commencé la photo professionnelle en 1957 jusqu'à fin 1999 , j'ai pû au fil des ans utiliser les nouvelles techniques au fur et à mesure de leur création.
Il est loin le temps de la photo au colodion !!!!

C'est clair


Et bravo pour cet article !
Réponse avec citation
  #7  
non lus 29/08/2007, 20h26
Avatar de LaTulipe
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 40D
 
Messages: 224
2770 Photiz
une petite précision qui n'est malheureusement pas sur a 100%, l'homme qui a inventé la photo n'est autre que Leonard de Vinci a son époque avec des jaunes d'oeuf et d'autres produit dont je ne pourait pas vous dire les noms. J'essaie de retrouver cette info sur le net, mais j'avais vu ca au journal televisé.

bravo quand meme pour le resumé
Réponse avec citation
  #8  
non lus 29/08/2007, 21h55
Avatar de Goffer
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 958
16245 Photiz
merci

@LaTulipe : effectivement rien n'est sur, car tout depend de ce que l'on entend par photographie. une simple boite avec un orifice peut projeter une image (renversée). c'est le principe du sténopé appliqué par Aristote. La camera obscura a été aussi étudié par ce bon vieux léonard. Mais en fouilllant je suis sur que l'on peut trouver d'autres noms (que je vous encourage à faire si vous le souhaitez). d'ou une intro plutot évasive sur le listing des noms
Réponse avec citation
  #9  
non lus 29/08/2007, 22h31
Avatar de mistur
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DmarkII, 24-70 f/2.8 L, 70-200 f/2.8 IS L, 50 f/1.4, 430 EX
 
Messages: 46
475 Photiz
c'est "un peu" vieux (29 mai 2007), mais ça mérite d'être rappelé :

Découverte du plus vieux laboratoire photo au monde



Yoann
Réponse avec citation
  #10  
non lus 29/08/2007, 23h22
Avatar de Artaek
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: EOS 400D
 
Messages: 189
1380 Photiz
Vraiment intéressant, surtout la première photo
Réponse avec citation
  #11  
non lus 30/08/2007, 10h23
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: D700 / 14-24f2.8G / 24-70f2.8G / 50f1.4G / SB900
 
Messages: 485
4435 Photiz
mdr le faux slogan nikon
Réponse avec citation
  #12  
non lus 30/08/2007, 10h26
Avatar de LaTulipe
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 40D
 
Messages: 224
2770 Photiz
Citation:
Posté par Goffer Voir le message
merci

@LaTulipe : effectivement rien n'est sur, car tout depend de ce que l'on entend par photographie. une simple boite avec un orifice peut projeter une image (renversée). c'est le principe du sténopé appliqué par Aristote. La camera obscura a été aussi étudié par ce bon vieux léonard. Mais en fouilllant je suis sur que l'on peut trouver d'autres noms (que je vous encourage à faire si vous le souhaitez). d'ou une intro plutot évasive sur le listing des noms
apparament il aurait reussi a prendre une photo sur un drap blanc, mais j'arrive pas a retrouver la news
Réponse avec citation
  #13  
non lus 30/08/2007, 10h38
Avatar de Trancept
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 350D + Tamron 17-50 + Canon 70-200
 
Messages: 540
4530 Photiz
Beau travail !

@Mistur : Info Virus : http://www.virusphoto.com/8238-decou...-au-monde.html (Découverte du plus vieux labo photo au monde)

Il y a aussi un article qui explique comment on aurait pu avoir des photos de l'antiquité : http://www.virusphoto.com/2914-exper...ule-photo.html (Expérience : utiliser une feuille de géranium comme pellicule photo)

Pour info, le Réponses Photos de ce mois-ci contient un long article sur Daguerre et Niepce...
Réponse avec citation
  #14  
non lus 30/08/2007, 12h17
Avatar de Pi Production
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5D Mark II
 
Messages: 4 591
39354 Photiz
Merci pour ce moment d'histoire
Réponse avec citation
  #15  
non lus 30/08/2007, 14h10
Avatar de Catherine_Valais
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Sony Alpha 100, Sony 75-300mm, Minolta 35-70mm
 
Messages: 26
325 Photiz
Merci beaucoup pour cet historique, Goffer, c'est tellement génial de voir l'évolution de la photo, surtout ces dernières années.

Perso, j'aime beaucoup voir des photos anciennes, de voir l'habillement des gens, leur expression, leur façon de vivre en ce temps-là. Mais celles qui me touchent le plus, sont celles de la guerre 14-18, allez savoir pourquoi, histoire de réincarnation peut-être...
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Des méthodes simples pour tester un objectif | 4 raisons pour ne plus effacer vos photos ratées »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 3 votes - moyenne : 2,33.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.