VirusPhoto, apprendre la photo ensemble

VirusPhoto, apprendre la photo ensemble (http://www.virusphoto.com/forum-photo.php)
-   Actualité de la photo (http://www.virusphoto.com/actualite-de-la-photo/)
-   -   Face à la crise, les photographes en appellent à l’Etat (http://www.virusphoto.com/132486-face-a-la-crise-les-photographes-en-appellent-a-l-etat.html)

Frédéric 05/02/2010 10h28

Face à la crise, les photographes en appellent à l’Etat
 
L’Union des Photographes Créateurs (UPC), Freelens et la Société des auteurs de l’art visuel et de l’image fixe (SAIF) lancent un appel à l’Etat pour sauver la photographie et demander la tenue d’états généraux de la photographie.

Selon Frédéric Buxin, président de l’UPC, la situation d’aujourd’hui découle du passage il y a une douzaine d’années au tout numérique. Dans les colonnes de Libération, il déplore qu’il ne soit pas fait mention de la photographie dans le rapport de la mission "Création et Internet" remis au ministre de la culture le 6 janvier 2010.

Concours de circonstances ou non, cette action intervient au moment même où le tribunal de commerce de Paris donne un sursis de quelques semaines à Eyedea (agences Gamma, Rapho, Jacana, Keystone…), en cessation de paiement depuis fin janvier, pour trouver un repreneur.

La photographie n'est pas en crise, le photographe lui, oui ... Ils dénoncent les « utilisations massives de photographies dites « libres de droits », des photos signées « DR » (droits réservés), la remise en cause de la qualité originale des photographies, la banalisation de la photographie comme un bien de consommation, le pillage des droits d’auteurs via internet » – pour stopper l’usage massif des images prises en ligne et exploitées sans l’autorisation de leurs auteurs – et les rémunérations parfois indigentes de certains photographes.

Sources :
http://www.artclair.com
http://www.upc.fr/



Trashy 05/02/2010 10h52

mdr , mais c est libe qui m a justement pique une tof sans me demander lol
Mais on peut que etre d accord avec cela
Faudrait aussi qu il fasse quelque chose contre les microstocks ,sa detruit la photographie et toute son economie.
l exemple : http://photostock.xooit.fr/t71-La-co...de-dollars.htm

Alexismore 05/02/2010 11h02

ouais c'est triste..... reste la pub et le packshot yahourt...... :rolleyes:
(au moins ça paie !)

Clovis 05/02/2010 11h07

L'UPC n'est pas devenue l'UPP (Union des Photographes Professionnels) dernièrement ?

Davee 05/02/2010 12h25

C'est marrant, on a une société axée essentiellement sur le visuelle, l'image, les photos, les vidéos, et pourtant ceux qui les font ne peuvent pas en vivre. Qui c'est qui se gratte et qui prends tout le pognon?

En même temps la question est tellement vaste et il y a tellement de paramètres en jeu que c'est pas demain qu'ont va trouver la solution.

Interdire le pillage photo par le net ça reviendrait à dire pas de photos sur le net (impossible), en tout cas moi, je me refuse à retirer mes images sur le net que ce soit graphique ou photo.

faut trouver un autre moyen, j'ai pas la solution certe, mais vouloir rester dans la nostalgie c'est pas bon.

Oreille 05/02/2010 13h16

Citation:

Posté par trashy (Message 1270601)
mdr , mais c est libe qui m a justement pique une tof sans me demander lol
Mais on peut que etre d accord avec cela
Faudrait aussi qu il fasse quelque chose contre les microstocks ,sa detruit la photographie et toute son economie.
l exemple : http://photostock.xooit.fr/t71-La-co...de-dollars.htm


La discussion du forum américain résume bien un problème qui touche l'ensemble des créateurs d'images : le mec est content de n'avoir été payé que 28$ parce qu'après tout, ça lui fait de la pub. C'est un discours qu'on retrouve souvent ici (et ailleurs), "oui mais un amateur ne peut pas être payé autant qu'un pro", "oui mais je serai publié", "oui mais il va y avoir des retombées".
C'est la nouvelle technique des agences pour payer le moins cher possible, flatter l'égo des non-professionnels en leur promettant la lune.
Et les micro-stock, c'est encore pire, ils ne sont même pas payés au travail effectué, mais en micropourcentage d'éventuelles ventes. Mais on promet des revenus de fous si on met en ligne quelques bonnes photos... mouhahaha.


Après, il faut aussi se dire que le numérique ce n'est pas seulement l'arrivée des amateurs mais également une plus grande productivité, et donc moins de places.

Davee 05/02/2010 13h29

d'accord avec Oreille aussi.

c'est mon grand-père disait: En ce moment c'est la m**de, mais il y a pas besoin d'avoir peur, il suffit de serrer les fesses et ça va passer tout seul.

Non, trève de trolleries.

ça va faire comme le graphisme tout le monde va croire que la photo c'est facile et faire n'importe quoi et quand les gens voudront de la qualité les meilleurs vont rester. Pis c'est tout.
Si vous aimez votre boulot vous le faites bien, et les gens vous aimerons pour ça.

Clovis 05/02/2010 14h13

Le problème actuel proviens de l'ignorance des «amateurs» qui sont de plus en plus nombreux à s'offrir des APN dont la qualité brute des images produite est de plus en plus bluffante, et qui sont mal informés du marché actuel. Cette arrivage d'auteurs frais cache aussi très peu de vrai valeurs visuelles qui sont noyés par la masses de tous ces fichiers numériques. Le problème n'existait pas au temps de l'argentique, ou la précédure de traitement d'une image était plus longue et plus onéreuse…
Si l'UPC édite régulièrement un barème de tarifications des droits d'exploitation des images dites d'illustration, c'est pour sensibiliser les nouveaux photographes aux lois du marché actuelle…

Le danger viens surtout des microstock et des licences libre de droits ou assimilé. Il faut savoir utiliser avec parcimonie les licences tels que les Creatives Commons, qui sont proposé par des grands portails tels que Flickr ou DeviantArt par défaut…
Une image en CC BY est parfaitement récupérable et adaptable sans que l'auteur original n'ai été rémunéré ni même informé de son exploitation, ce qui, en droit français, et en vertu des droits d'auteur, est parfaitement illégale (à lire : http://www.agessa.org/getpage_-Notio...,26,15,,1.html sur le site de l'AGESSA en passant)
Si vous souhaitez néanmoins utiliser une licence Creative COmmons, je vous conseil fortement de penser à rajouter la mentions NC (Non Commercial) qui vous garantie la non-exploitation de vos images par un organisme de presse ou autre peu scrupuleux… Celà n'empêchera toute de même pas la diffusion de votre image sur des supports non-commerciaux, asso, etc…
Enfin, personnellement, je préfère annoncer un copyright ce qui pousse les distributeurs à me contacter pour exploiter la photo, ce qui me permet une traçabilité de mes images. Bien, sûr ça me ferme des portes, puisque je ne suis pas attirant sur le point monétaire, mais je préfère encore ça plutôt que voir mon travail se balader librement, aux côté de slogan tels que «Like a Virgin»*

Clovis 05/02/2010 14h28

L'autre problème majeur, viens de l'utilisation abusive de la mention DR…
DR veux dire Droits Réservés, ce qui permet à un éditeur ou distributeur d'exploiter une image rapidement dans le cas où l'auteur du cliché n'est pas définis. L'auteur pourra alors à loisir demander sa rémunération s'il découvre la publication de son image, où si l'éditeur remet la mains sur l'auteur après la publication…
Malheureusement, on utilise maintenant la mention DR de manière abusive, quand on ne souhaite pas rétribuer un auteur, alors qu'il est parfaitement connus.
C'est pour ça qu'il est important de toujours imposer la diffusions de ses images accompagné du «crédit légal» («© auteur» ou «Photographie : auteur») et de bien renseigner le nom de l'auteur dans les EXIF et IPTC du fichier numérique que vous transmettez accompagné d'un contrat de cession de droit limitant le champ d'exploitation d'une image.
Et si une image dont vous êtes l'auteur est exploité de cette manière, n'hésite pas à aller réclamer vos droits… ;)

Caramel 05/02/2010 14h47

pis si au passage, l'Urssaf pouvait envoyer quelques inspecteurs dans les mariages et autres manifestations... ouaiii je sais c'est s.a.l.o , ... j'assume

YannCo 05/02/2010 14h48

Difficile, je pense que les amateurs s'imaginent un eldorado facile d'accès et c'est vrai que c'est tentant. Mais combien vont réellement y parvenir ?
Tout le monde cherche à faire des économies, dans tous les secteurs et on fait miroiter des plans de carrières.
Quant je vois les tarifs des photographes et la vitesse à laquelle va disparaitre et s'entasser dans la masse ce dont pourquoi on les paie, je me demande qui peut encore faire appel à eux.
Je ne dis pas qu'ils sont trop chers comparés au travail que ça représente mais comparé aux besoins actuels qui sont éphémères.

Je ne suis pas certain d'avoir su expliquer ce que je pense ... on verra bien :p

Trashy 05/02/2010 16h01

Oui tu sembles bien fataliste

ugophoto 05/02/2010 16h13

"les amateurs", "les amateurs".
je ne veux pas troller, mais entendre pas mal de gens se considérer ici (ou ailleurs) comme des "pros" et parler "des amateurs" en les dénigrant, ça me fait doucement rire...

la question n'est pas tant amateur ou professionnel, que vraiment savoir se faire respecter et faire respecter son travail.
un véritable amateur, amoureux de la photographie, comprendra qu'il tue sa passion en laissant faire, ne vendant rien et donnant à tout va.

le gros problème, c'est que les gens qui ont l'argent et qui ne veulent pas le dépenser ont très bien compris qu'ils pouvaient faire des économies. et ils ne se privent pas pour jouer la dessus.
"tu ne veux pas baisser les prix ? je trouverais quelqu'un d'autre".

je le vois par exemple dans la photo de concert (qui n'est qu'un petit exemple noyé parmi des millions d'autres).
passer du statut "d'amateur éclairé qui accepte de prendre les photos gratos" à "pro qui veut qu'on lui lâche des sous", bah ça fait tomber une paire d'accréditations, et de places de "photographe officiel" dans un maximum de concerts, festivals, etc...

J'ai même fini sur un festival où on s'est retrouvé à DIX "photographes officiels".
Va négocier un salaire après avec ça.

Mais entièrement d'accord pour dire, de toute manière, que les meilleurs resteront au détriment de beaucoup d'autres...

Caramel 05/02/2010 16h32

Si quelqu'un a parlé des amateurs, surtout en mal, ce n'est pas moi...

ceci étant... qu'un amateur fasse le maraige de la copine d'un tonton éloigné... ce sont des choses qui arrivent... qu'un amateur fasse un site internet en ventant ses produits et ses tarifs tres bas (je ne parle pas de qualité) pour faire 15 mariages par an... alors oui, vive les contrôles URSSAF...

Quand à la photo de concerts, c'est un domaine qui es mort.... j'en ai vécu pendant 10 ans... avant que certains pros 'eux mêmes" tue le marché... et je suis passé a autre chose...

comme je l'ai écrit un temps "un amateur fait des photos avec son argent, un pro fait de l'argent avec ses photos..... c'est a peu pres la seule différence...


Quand à l'adage qui veut nous faire croire que "seul les meilleurs resteront", j'aimerais y croire... mais malheureusement, l'actualité nous montre le contraire...

ceci dit, faudrait pas croire que je sois déprimé, bien au contraire... si les photographe d'avant gagnaient leur vie en attendant le client dans des boutiques, aujourd'hui c'est un metier ou il faut être tres tres dynamique.... et moi ca me plait bien comme ça, j'aime ce qui bouge...
.
.

allez, si y'a pas un troll ou deux qui viennent pourrir le débat, il devrait être interessant...

Davee 05/02/2010 18h16

Citation:

Posté par Caramel (Message 1271044)
Quand à l'adage qui veut nous faire croire que "seul les meilleurs resteront", j'aimerais y croire... mais malheureusement, l'actualité nous montre le contraire...


@Caramel: je suis d'accord avec toi sur ton topic au-dessus.
Cependant parmis les meilleurs (ceux qui resteront, ceux qui aiment leur métier) il y aura des bons et des mauvais, mais moins mauvais que ceux qui ont sombrés. C'est comme si tu prenait une ficèle et que tu en coupe un bout, il y aura toujours deux extrémités.

La qualité aura montée d'un cran, faut être patient et surtout résistant,
et toujours se battre pour faire valoir cette belle profession parce que il y en a qui sont bien content d'avoir de belles photos.

EDIT: mais c'est bien domage que de bon photographes aussi, soit malheureusement touché par cette crise de la photo. je le concède.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h38.

Editeur : VirusPhoto SRL. Plateforme : Jelsoft Enterprises Ltd.

GARS 2.1.4 édité par The vB Geek
Copyright 2005-2006
Version française par Cédric Claerhout


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.