.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » La communauté » Hors-sujet

Noter la discussion : Ciné coup de coeur: Invictus de Clint Eastwood.

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 25/01/2010, 20h40
Avatar de zem
zem zem est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: canon eos 1000d
 
Messages: 33
745 Photiz - Faire un don

Ciné coup de coeur: Invictus de Clint Eastwood.


Le grand Nelson vu par le grand Clint....

Pour son trentième film en tant que réalisateur, Clint Eastwood s’est une nouvelle fois inspiré d’un livre : "Playing the Enemy: Nelson Mandela and the Game that Made a Nation" de John Carlin qui relate l’extraordinaire « aventure » qu’a vécu l’équipe de rugby Sud-africaine pendant la coupe du monde 1995 en Afrique du Sud et du rôle majeur qu’à joué Nelson Mandela à cette occasion.

C’est une véritable page d’histoire que le grand Clint nous raconte là, ou comment le premier « jeune » président noir de ce pays, nouvellement élu après 27 ans passés derrières les barreaux pour cause d’apartheid, choisit de s'appuyer sur le rugby, pour réunifier son peuple. « Un épisode si beau, que, s'il n'était pas vrai, il serait incroyable ! » lisait-on dans la presse de l’époque.

Libéré seulement depuis cinq ans, le chef de l'African National Congress (ANC) n’a toujours pas réussi à aplanir les profondes divisions entre blancs et noirs. Il doit faire face à une sévère opposition dans son propre camp d’abord, principalement composé de « Zoulous » alors que lui fait partie de l’ethnie « Xhosa » et gagner un semblant de confiance de la part de la population blanche persuadée que ce nouveau gouvernement fera tout pour leurs ôter l’ensemble de leurs privilèges.

Situation hautement explosive car après quarante ans d’apartheid absolu, les « blancs » sont toujours à la tête de l’armée et surtout du tissu économique. Nelson Mandela, malgré toute sa bonne volonté, n’a toujours pas réussi à réunir un peuple qui a grandi dans la haine, à rassembler des camps irréconciliables après des années d’antipathies et de méfiances réciproques, et arriver à donner un sens au mot « union » là où règnent l’injustice et la misère pour les uns et le droit et le confort pour les autres !

Et c’est là, que Nelson Mandela vas avoir une idée de génie, qui allait malgré tout, à l’encontre du désir de l’immense majorité de ceux qui l’avaient élu : se servir du Sport pour essayer d’unifier son pays blessé et tenter d’aplanir les inégalités économiques et les fissures ethniques. Il veut réunir son peuple, briser les rivalités, oublier le passé ! Mais "encourager" Les Springbocks qui était l’équipe nationale de rugby, à l’occasion de la prochaine coupe du monde, relevait, aux yeux du plus grand nombre, de l'inconcevable.

Le rugby, « sport d’élite par excellence des Blancs », était, bien évidemment, exécré des Noirs qui eux, se concentraient uniquement sur le football ! Pire, le maillot vert et or des Springboks, aux couleurs des Afrikaners, agissait à leurs yeux comme l’emblème de l’oppression. Mais contre l’avis de tous (blancs et noirs confondus), il vas se rapprocher du capitaine de l’équipe, François Pienaar et arriver à le convaincre qu’une victoire en Coupe du Monde serait comme un ciment capable d'unifier tout le pays et que c’était une chance unique de pouvoir « rassembler » plutôt que « diviser »...

Invictus est une fable politique très fine, ponctuée de comédie. Clint Eastwood s’est surtout habilement focalisé sur certaines tactiques politiques (un subtil travail de communication de la part du président qui vas œuvrer sans relâche à ce que toute la nation se retrouve dans cette équipe des Springboks), et fondées avant tout sur l’utilisation des symboles dans l’imaginaire des Hommes (Mandela arborera les couleurs de l’équipe pendant toute la durée de la coupe du Monde et son capitaine deviendra le symbole blanc du pardon et de l’avenir), mais aussi mêlées à une admiration sincère pour la personnalité de Nelson Mandela, à sa grandeur d'âme et à sa ruse, mais aussi à sa capacité à pardonner à ses « geôliers ».

Morgan Freeman dans le rôle de Nelson Mandela EST Mandela. Absolument ! Sa prestation est magique et habitée. Il investit totalement l'espace, attitude et visage paisible d’un vieux lion qui a tout vu. L'acteur nous restitue à merveille toutes les douleurs d'un homme qui a fait la paix avec le passé et qui sollicite de son peuple de faire de même, pour pouvoir avancer sur la voie du pardon et donc de la reconstruction. On sent toute l’émotion de l’acteur à interpréter cette icône contemporaine, et c’est en grande partie ce qui donne vie à ce film.

Matt Damon est lui un peu moins convaincant dans le rôle du capitaine des Sprinbocks, à côté de la prestation époustouflante de Freeman, il peine à exister mais on sent qu’il fait de son mieux pour incarner François Pienaar.

Invictus est le récit de la souffrance de tout un peuple, de l’espoir de fraternité de toute une génération, et de la joie éphémère de toute une nation, car la victoire finale des Sprinbocks n’a pas changé grand-chose dans l’Afrique du Sud d’aujourd’hui, mais elle fut un moment inoubliable de dépassement de soi et de ses préjugés. Elle fut, l’espace d’un instant, le symbole vivant, que tous les Hommes sont capables, s’ils le veulent vraiment, d’abolir les barrières de la haine et du ressentiment et malgré ses quelques défauts (clichés un peu faciles, bons sentiments à la pelle...), Invictus rappelle avec regret l’époque où les Sud-Africains croyaient encore à la réconciliation et au pardon.

En 2010, les tribunes de rugby du Cap ou de Johannesbourg sont toujours aussi désespérément blanches et le rêve de nation « Arc en ciel » de Nelson Mandela est parti avec lui.

Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 26/01/2010, 18h10
Avatar de Maxou31
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon EOS 40D
 
Messages: 40
525 Photiz - Faire un don
J'ai également adoré, morgan freeman exceptionnel!
Réponse avec citation
  #3  
non lus 29/01/2010, 14h35
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5D² - 20mm 2.8 - 50mm f1.8 - 135mm f2 - 100-400mm IS
 
Messages: 21
455 Photiz - Faire un don
J'ai de loin préféré Gran Torino.
Malgré qu'il soit très bien, j'ai été un peu déçu par Invictus.
Trop de scènes sans grand intérêt et une bande son pas toujours en accord avec l'image (ex: la scène où Mandela arrive en hélico sur le stade d'entrainnement des joueurs, la musique ne colle pas du tout je trouve).
Bref, un bon film, mais un peu en retrait par rapport à Gran Torino et Million Dollar Baby.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 13/02/2010, 11h33
Avatar de derek-30
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: canon 50D, Grip, 50mm, 17-85mm, flash 580EX
 
Messages: 56
500 Photiz - Faire un don
moi j'ai beaucoup aimé Invictus mais j'avoue que Grand torino ou Million dollard Baby sont aussi de TRES TRES beau film !

en tout cas j'ai trouver dans invictus qui reflété beaucoup d'émotions un peu dans le genre de million dollard baby !

pour ce que Mugen je suis d'accord beaucoup de scène "en trop" dommage parfois c'est meme long voir ennuyant

mais concernant les acteurs j'ai eu la chance de le voir en VO est le rendu est exceptionnel Freeman toujours aussi fort !
Réponse avec citation
  #5  
non lus 20/02/2010, 17h58
Avatar de cind3rella
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Olympus E-410 + Zuiko 14-42 et 40-150 + Flash FL-36
 
Messages: 16
150 Photiz - Faire un don
J'ai vraiment adoré ce film, je n'ai pas vu le temps passer. Et, franchement, je trouve qu'on en a pour nos 9€

Morgan Freeman est un un acteur fantastique, et on a plus rien à dire sur le talent de Clint Eastwood
Réponse avec citation
  #6  
non lus 21/02/2010, 01h34
Avatar de le_sablais
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Sony alpha 100 18-75 mm; 75-300 mm
 
Messages: 45
935 Photiz - Faire un don
J'ai été le voir en VO, très bon film, bien que j'ai préféré Gran Torino. Morgan Freeman est un excellent acteur, si vous l'avez vu en VO vous remarquerez le travail au niveau de l'accent Sud-Africain.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 28/02/2010, 14h24
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 5
75 Photiz - Faire un don
Le film est très bien c'est vrai. Par contre le trouve la VF plutôt moyenne, j'espère pouvoir voir le VO sous peu.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » La communauté » Hors-sujet

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Concert Renaud-Garcia Fons | une question :) »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.