VirusPhoto, apprendre la photo ensemble

VirusPhoto, apprendre la photo ensemble (http://www.virusphoto.com/forum-photo.php)
-   Le café VirusPhoto (http://www.virusphoto.com/le-cafe-virusphoto/)
-   -   Le musé veut garder mes photos (http://www.virusphoto.com/129519-le-muse-veut-garder-mes-photos.html)

cleo7 16/01/2010 21h44

Le musé veut garder mes photos
 
Bonsoir à tous, voilà, je viens vers vous car je suis en plein dileme, je suis entrain de preparer une exposition de photo dans le musé principale de la ville ou j'habite, au depart, cette expo etait axée sur un autre sujet, mais finalement, le directeur des musés, veut exposer 40 photos destinées à mon livre.
Le fait important à dire, est qu'une partie de ces photos, sont exceptionnelles du fait que les maisons et necroples se sont écroulées, que personne n'avait pris le soin de repertoriertout cela, et que je suis la seule (pratiquement je pense) à avoir cette memoire visuelle; c'est d'autant plus important que, j'ai decouvert dans ces maisons d'autres grottes et nécopoles que presque seuls les propriétaires connaissent.
Bref, Le directeur des musés paie les tirages, et à décidé de faire les textes qui seront joint à l'exposition, il veut garder les photos au musé comme archives. Et tout ceci gratuitement.
Alors, je suis partagée, entre le fait que pour moi, ce sera un tres beau moyen de me faire connaitre et une premiere étape pour le livre, et l'autre, est que cela m'a demandé une année de travail au quotidien dans des conditions vraiment tres difficile, et que quelque part, je me sens un peu prise "in giro" comme l'on dit ici, je pense meriter mieux ne serai se que pour m'acheter d'autres objo serie L
L'autre chose qaui me chagrine, est qu'ici, voler les idée d'un autre et les realiser vite vite, est presque un art de vivre.....et que j'ai peur que cette personne profite de mon travail pour derrriere se faire le plaisir d'un livre de plus avec sa signture (il est historien et moi je ne le suis pas, puis ce n'est pas ma langue natale)
Alors que faire, ne pas montrer tout et garder le plus important pour moi???
Merci de me dire ce que vous pensé de tout cela

el.justino 16/01/2010 21h50

toute peine mérite salaire..le musée doit raquer..:D

muXe 16/01/2010 21h57

www.upc.fr
Rien à ajouter, c'est désolant.
Bon courage.
+

cleo7 16/01/2010 22h04

Merci à tout deux de vos retour, le probleme est que je suis en Sicile.......

>dacom 16/01/2010 22h09

+1 avec les précédents commentaires. C'est ton travail et même si cela te permet d'être connue, tu possède les droits sur tes photos.
Il faut les négocier pour une utilisation commerciale (un livre par exemple) tout en sachant qu'il n'existe pas de cession de droit à vie (on cède les droits pour une utilisation donnée, pour une période donnée, mais jamais définitive).

http://www.upc.fr/ pour plus d'infos

el.justino 16/01/2010 22h10

Citation:

Posté par cleo7 (Message 1240801)
le probleme est que je suis en Sicile.......


oups..:eek:
tu fais ce qu'on te dit et tu la ramènes pas,alors.. :laughing:

YannCo 16/01/2010 22h19

Pousse le d'en haut de la falaise !

Ma mère est dans une situation similaire, pas le même travail mais tout aussi difficile, long, pénible ... et on lui vole petit à petit sans rien avoir en retour, c'est même pire que ça mais bon ...

Tu ne peux pas éditer ton livre avant l'exposition ?

cleo7 16/01/2010 22h19

Cela je ne savais pas,merci Dacom.
Le directeur des musés me dit que je garde les droits d'auteur......pour faire passer la pillule; le probleme est que le peu que je connaisse du droit Italien est que rien n'est tres clair dans ce domaine.
Vraiment, je suis partagée, entre faire cette expo et accepter tout, et me retirer...

cleo7 16/01/2010 22h25

Non, je ne peux editer le livre avant l'expo, je pense qu'il sortira fin d'année, et je n'ai pas encore fini le travail, je veux faire encore une centaines de photos, pour avoir quelque chose (qui ne sera pas complet) mais qui sera une reference.
Bon mais pour avoir une centaines de photos à editer, il faut tant marcher seule dans les campagnes et shooter un maximum.....
Parce que ce genre de travail, demande d'arriver sur place au moment de la bonne lumiere etc.. et ce n'est vraiment pas evident parfois je retourne 4 ou 5 fois au meme endroit..parce que le temps d'arriver (à pieds )sur les lieux op, la lumiere n'est plus bonne
Bon, efin vous comprenez..

Back 16/01/2010 22h25

ne lui refile rien
il vaut mieux cacher..........................
ou alors, solution intermediaire, fait en sorte que ton livre paraisse avant de lui refiler les photos, au moins tu pourras prouvez que tu es le proprietaire des photos..

cleo7 16/01/2010 22h31

Tu as raison Back, maintenant je shoote en raw, mais l'an dernier non, et si j'ai bonne memoire, por prouver que tu es l'auteur de tes images ils faut montrer des Raw; Je me trompe??
L'autre probleme est que je suis dejà engager dans cette expo, et qu il est vrai que cela fera reference et m'ouvrira d'autres portes

>dacom 16/01/2010 22h34

Après il faut voir 2 choses :
- il y a le droit italien (dans lequel tu t'inscrit)
- il y a le droit européen (dans lequel s'inscrit l'Italie)
c'est un peu compliqué ta situation.

De plus il faut voir comment tu t'inscrit dans le rôle actuel. Est tu employée ? Dans ce cas il est probable que les clichés appartiennent à ton employeur. Si tu est là en freelance, et que ce n'est pas spécifié dans ton contrat "cession des droits" tu dois (je pense) rester propriétaire de tes photos.

Pour en revenir à la cession de droit, il faut aussi voir que tu cède des droits aussi en fonction du nombre d'exemplaires. Le coût de la cession de droit sera plus élevé pour un livre à 50000 exemplaires, qu'un livre à 1000 exemplaires.

Le mieux est d'aller sur le site de l'UPC pour te renseigner.
Mais aussi de trouver un arrangement avec le musée.
Bonne chance

cleo7 16/01/2010 22h43

%erci, je n'avais pas penser au droit Europeen, je vais aller sur le site que tu propose

Agnostos 16/01/2010 22h49

Une solution c'est de déposer tes oeuvres, ce qui permet de prouver l'antériorité (on considère que l'auteur d'une oeuvre est le premier qui le revendique).

Le mieux c'est de faire un dépôt devant un huissier, mais ça coûte cher. Tu peux aussi déposer dans une société d'auteurs (pour la musique il y a la SACEM par exemple) mais si c'est une preuve d'antériorité, elle n'est pas indiscutable.

Une autre solution c'est le dépôt légal : En France, si tu fais éditer un livre, l'éditeur est obligé d'en déposer des copies à la bibliothèque nationale, et ce dépôt fait foi (en plus c'est un dépôt national donc apriori as de souci de crédibilité). Je ne sais pas si on peut faire un dépôt spontané à la bibliothèque nationale, mais ce que tu peux faire s'il faut vraiment éditer un livre, c'est d'en faire une édition à tout petit tirage, que tu peux réaliser en numérique à faible coût.

Je donne juste des pistes, je ne suis pas un professionnel du juridique.

Cyrco 17/01/2010 02h20

Je ne connais rien dans ce domaine, mais juste un avis comme ça :

Effectivement à ta place je déposerai tes oeuvres, même sans penser spécialement au musée, si ces photos sont si importantes, autant le faire de toute façon ;)

Pour le musée, si leur but c'est juste le stockage, et éventuellement permettre leur consultation (pour des recherches), surtout si il s'agit de photos "mémoires" de site détruits, ça ne me choque pas spécialement je trouve ça même plutôt bien. Mais effectivement ça échapperait à ton contrôle.
Peut-être est-ce une pratique habituel des musées ? Stocker ce genre de choses potentiellement utiles pour la recherche ? (je ne connais pas ce milieu ^^)


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 02h18.

Editeur : VirusPhoto SRL. Plateforme : Jelsoft Enterprises Ltd.


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.