.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Techniques photo » Noir et blanc

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 05/11/2009, 17h47
Avatar de photoff
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Numérique & Argentique
 
Messages: 2 966
26670 Photiz - Faire un don
Dans ce cas, tes deux phares sur deux photosites différents ne vont pas apparaitre sur un seul pixel mais chacun sur 4 pixels (si on revient sur ton histoire d'espace) dont 2x sur le même.
La fameuse perte de résolution dont tu parle ne se trouve donc que dans les photosite en extrémité de capteur... Car un photo site est utilisé pas 4 pixels qui est divisé lui même en 4 photosites. Donc, on a quasiment autant de photosites que de pixels.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #17  
non lus 05/11/2009, 18h01
Avatar de pm77g
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: un esprit derrière 2 yeux
 
Messages: 499
4020 Photiz - Faire un don
ah je crois que je vois ce que tu veux dire.
Bon si je prends comme le fait si bien grumot la matrice de photosites :

G B G B G B G B G
R G R G R G R G R
G B G b G b G B G
R G R G R G R G R
G B G B G B G B G

J'imagine qu'aucun photosite ne reçoit de lumière, à part ceux qui sont en minuscule ok?
j'aurais donc : (0 = noir; 1 = blanc)

0 0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 0 1 0 1 0 0 0
0 0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 0 0 0 0 0 0 0

Là je vois mes 2 phares.
Si maintenant je fais l'interpolation je vais avoir (0 = noir, 1 = blanc)

0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 1 1 1 1 0 0
0 0 1 1 1 1 0 0
0 0 0 0 0 0 0 0

Là je vois une grosse patate blanche

Dernière modification par pm77g 05/11/2009 à 18h18.
Réponse avec citation
  #18  
non lus 06/11/2009, 13h53
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS
 
Messages: 1 883
14775 Photiz - Faire un don
Tiens, pour compléter, si on prend par exemple le sony alpha 900 en full frame, donc capteur de 24000 microns par 36000 microns à la louche. Il est annoncé avec 6048x4032 pixels (24,6Mp).
on a un pitch de 6 microns, ce qui veut dire que les pixels ne sont pas démultipliés, sinon on aurait 6048x2 photosites selon l'horizontale, et 4032x2 photosites selon la verticale, soit un pitch de 3 microns.
Bref, il y aurait quelque chose qui cloche...
Voilà voilà... Bref, pas con le bayer. Il arrive à simuler trois fois plus d'information. Bon, en réalité, il y a de la perte, mais le truc qui est bon, c'est que personne ne s'en rend compte.
Tu m'étonnes qu'on n'ait jamais développé de tri-ccd sur les appareils photo...
Réponse avec citation
  #19  
non lus 06/11/2009, 14h21
Avatar de pm77g
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: un esprit derrière 2 yeux
 
Messages: 499
4020 Photiz - Faire un don
Tu peux réexpliquer, je n'ai rien compris
Réponse avec citation
  #20  
non lus 06/11/2009, 15h26
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS
 
Messages: 1 883
14775 Photiz - Faire un don

excuse j'étais dans le truc, je me suis un peu emporté

Pour voir si un photosite ne participe qu'à un pixel ou plusieurs, j'ai relevé l'exemple d'un capteur existant, celui du sony.
Si un photosite ne participe qu'à un seul pixel, ça veut dire qu'on devrait avoir comme tu le disais deux fois plus de photosites que de pixels dans chaque direction (horizontal/vertical)
Or, on sait que le pitch du sony est de 6 microns (entre centres de photosites donc). Mais on connaît également la taille du capteur et aussi le nombre de pixels final.
Bref, on voit que le nombre de photosites correspond au nombre de pixels, donc un photosite est forcément utilisé 4 fois s'il s'agit bien d'une matrice de bayer classique.

Bon, je ne sais pas si c'est plus clair...
Réponse avec citation
  #21  
non lus 06/11/2009, 15h32
Avatar de pm77g
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: un esprit derrière 2 yeux
 
Messages: 499
4020 Photiz - Faire un don
oui c'est clair j'ai compris.
Ce que tu dis est vrai, on a autant de photosites que de pixels. Mais l'interpolation entraine un lissage qui fait qu'on perd en résolution. (cf mon explication avec tes tableaux GRB)
Réponse avec citation
  #22  
non lus 06/11/2009, 16h03
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 564
10275 Photiz - Faire un don
A l'exception des capteurs Sigma (qui sont tri-couches), en effet, on perd un peu en route par la faute de la matrice de Bayer, même si les algorithmes de dématriçage sont quand même redoutables et très très très rarement pris en défaut dans des situations courantes (en astrophoto, j'avoue ne pas savoir, mais les astrophotographes ont bien souvent des problèmes spécifiques).
Les premiers APN reflex Kodak (bricolés sur des bases EOS1 ou Nikon F5) ont, un temps, existé avec capteur n&b (sans matrice de Bayer, donc) ou capteur couleur.

Si, en théorie, on pourrait imaginer un dématriçage du raw directement en n&b pour éviter les interpolations (après tout, ça n'est que du soft, et je ne serais d'ailleurs pas étonné qu'un savant fou propose ça quelque part sur le web), je reste dubitatif sur les résultats car le filtre de Bayer physique, lui, restera présent.

Mais là aussi, je ne serais pas surpris qu'on trouve, sur internet, des tutoriels pour faire péter le filtre de Bayer comme on en trouve pour faire sauter le filtre IR..
Réponse avec citation
  #23  
non lus 06/11/2009, 16h13
Avatar de pm77g
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: un esprit derrière 2 yeux
 
Messages: 499
4020 Photiz - Faire un don
en effet, pour certains objets astro la couleur importe peu, du coup matrice ou pas on s'en fiche.

Pour les algorithmes de dématriçage, ça reste de la déconvolution et donc l'information perdue... est perdue.
Réponse avec citation
  #24  
non lus 06/11/2009, 17h18
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Reflex, télémétrique, moyen format, chambre
 
Messages: 895
5310 Photiz - Faire un don
Il y a sur Luminous Landscape une comparaison entre un dos avec matrice de Bayer et sans matrice de Bayer (dos spécifique pour une utilisation scientifique). La conclusion est qu'il y a bien un gain de résolution, mais pas extrême comme on pourrait l'espérer.
Réponse avec citation
  #25  
non lus 06/11/2009, 18h27
Avatar de pelikspada
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 350D + EFS 18-55 + Sigma DG APO 70-300 Macro
 
Messages: 24
480 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par photoff Voir le message
Dans le bailey, c'est du café sans filtre, c'est ca ?
+1 avec toi photof, et a dire vrai tu as raison, c'est du détail bien tricky dont on se soucis peu...
et de plus comme tu dis plus haut aussi, on a plus d'info en couleur vu que comme tu disais on a un octet par couche alors qu'en N&B on utilise une moyenne de ces 3 octets converti en un seul niveau de gris code sur un octet...
Réponse avec citation
  #26  
non lus 28/12/2009, 19h23
Avatar de Dormeur74
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D3 - F - Nikkormat FT2 - Leica M7 - chambre Schrambach
 
Messages: 145
1255 Photiz - Faire un don
J'ai le vague sentiment de comprendre le but de la question, mais n'en suis pas certain. Je me lance quand même, et tant pis si je plonge dans les gradins, donc à côté de la piscine.

J'ai été confronté à un problème de ce type en photographie gastro-entérologique il y a une vingtaine d'années. En jouant sur les couches V ou B, rarement sur la R, on arrivait à faire apparaître des lésions malignes invisibles à l'oeil nu ; c'était une question de longueur d'onde. Aujourd'hui, il est établi qu'on ne cherchera pas directement le contraste maximum sur la couche R , mais plutôt sur la V ; le plus souvent sur la B. Les scanners sont programmés pour trouver ce qu'ils ont à chercher et n'ont aucun génie créatif. Juste des modèles, souvent très évolués et qui ont fait leurs preuves.

Si j'avais un conseil à donner, c'est de commencer par chercher un dosage RVB optimal à l'aide des curseurs du "Mélangeur de couches monochrome".

Mais on reste dans l'artisanat. Comme te l'a expliqué photoff , du noir au blanc, en photographie numérique "grand public" on a 256 valeurs de gris, le noir et le blanc étant des cas particuliers ; il en serait tout autrement si les couleurs primaires étaient codées sur 24 bits et non pas sur les 8 qui suffisent au cerveau pour comprendre.

PS : laisse tomber le dieu Raw. Il ne voit qu'en couleur et que les zones non "brûlées".
Réponse avec citation
  #27  
non lus 28/12/2009, 21h37
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 1 016
9195 Photiz - Faire un don
Chaque photocite code pour la lumière. Seule la couleur est interpolée.

Quand on prend un capteur 12Mpx, on a 12Mpx de lumière, 6Mpx de vert interpolés une fois, 3Mpx de rouge interpolés deux fois et 3Mpx de bleu interpolés deux fois.

Il suffit de se mettre en mode Lab pour comprendre que c'est la couche L qui donne la sensation de détails (même si paradoxalement la fovea de l'oeil n'est composée que de cônes)
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Techniques photo » Noir et blanc

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« vase renversé, fleurs à terre | Essai noir et blanc, avis? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 1,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.