.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Aller au premier non-lu

Interview : Benoit Paille

Article rédigé par David Nicolas, le 21/09/2009.Voir son profil

Peindre l'irréel avec une perfection si déroutante que le tableau parait plus vrai que vrai. Ecouter le monde avec étonnement avant de le faire transpirer de philosophie numérique. L'univers de Benoit Paille ne se limite pas à la photo, ou à l'art en général. C'est un doute, une recherche, un paradoxe. Magnifique.







Comment as tu commencé à photographier ?

J’ai commencé sur un coup de tête. Je modélisais des scènes de la vie, des portraits, en3D avec 3dsmax, jusqu’au jour où j’ai eu envie de me confronter à la réalité. J’ai donc acheté un appareil photo…Ce fut le début du belle et longue histoire d’amour !


Et tes débuts ? Comment as tu appris ?

Honnêtement, cela c’est fait naturellement. Aujourd’hui, avec la puissance d’Internet et la qualité des forums, il reste relativement simple d’acquérir des capacités techniques avancées. Cela dit, on a tendance à se cantonner dans la technique et la théorie offerte par le net, et c’est un piège dangereux ! Il ne faut pas perdre de vue la pratique. Essayer, essayer, essayer… rater et recommencer ! Toujours. C’est la meilleure façon de progresser.
Surtout, il faut regarder des photos d’artistes que l’on apprécie. Regarder, analyser, s’imprégner, écouter la photo, réfléchir à son sens et à la manière dont elle a été réalisée. J’en ai admiré énormément, surtout au début, et je continue encore chaque jour.







Justement, quels sont les photographes que tu admire, et pourquoi ?

William eggleston : sa couleur, un pionier
Rineke Dijkstra : ses portrait de gens dans des moment de transition ( ados)
Jean-François Juteau : sa sobriété et sa maitrise de l'argentique (un montréalais, je suis sa groupie)
Alec Scoth: Une de mes ispirations pour mon projets stranger, c'est portrait sobre


Tu as toujours été attiré par les photos de l’Humain telle que tu les prend aujourd’hui ?

Oui, toujours. Au début, je demandais à mon entourage, je prenais ce qui était à ma portée. Ma famille, mes amis et ma copine furent mes premiers modèles. Lorsque tu arrive à faire quelque chose de beau à partir de rien, que tu peux le montrer à tes amis, et qu’ils apprécient, ca leur fait plaisir…et moi aussi. C’est valorisant, et je pense que c’est ca qui m’a donné l’envie de continuer sur cette voie. J’ai besoin de cette relation, de cette interaction…c’est comme ça que j’arrive à créer quelque chose.







Pour en revenir à la façon dont tu travail, quel matériel utilise-tu et qu’est-ce qui a motivé ton choix ?

C’est une question qui revient souvent..le matériel, le matériel…mais c’est bien peu de chose dans la réussite d’une photo. Je travail avec un 5D ( full frime ) et une petite panoplie de focales fixes.
Comme la plupart des débutants, je pensais au début que la photo était une histoire de moyens… Mais c’est une absurdité car en vérité, j’ai réussi à faire des photos extraordinaires avec un petit lupus. J’ai alors réalisé que ce n’était pas tant avec quoi l’on photographiait qui était important, mais ce que tu veux montrer avec.
Regarde, je suis parti en vacance cet été, avec mon 5D. Mais comme tu le sais, il est gros, et il prend beaucoup de place, raison pour laquelle je l’ai très peu utilisé, préfèrent de petits compacts. Ce sont des appareils simplistes, qui ne valent rien, et pourtant j’ai pris un plaisir incroyable à les utiliser. Jouer avec les lignes dans le ciel, avec les éléments graphiques du paysages…ca permet de faire une total abstraction de la technique pour se concentrer sur le sujet en lui même.
A titre d’exemple, Grant Hamilton (http://www.sxseventy.com/), fait des photos exceptionnelles avec un bête polaroïd. Ce qui est important en photo, c’est la compo, le cadrage..le matériel est tellement secondaire.







Dans ce cas, je suppose que tu travail principalement avec de la lumière naturelle, plutôt qu’avec des flash !?

Oui, beaucoup beaucoup beaucoup de lumière naturelle car je trouve qu’elle apporte spontanéité, notamment dans mon projet « Etranger ». Elle m’offre beauté et facilité et me permet de travailler au feeling, faisant de faite ressortir au mieux le personnage de mon modèle. Le flash, même s’il est très en vogue pour l’instant, écrase la photo et cantonne le photographe dans un espace millimétré. Et puis, l’important n’est pas le type de source de lumière, mais la façon dont on place son modèle par rapport à elle.
Lorsque je suis avec un étranger je place le modèle en fonction de la lumère et du background, en essayant de tirer partie des deux éléments. Je m’aide parfois d'un réflecteur mais c’est relativement rare.
Et comment la gère tu ? Je suppose que tu évite le plein soleil préférant l’ombre où la lumière est tamisée, ou encore le coucher du soleil qui offre des ombres très allongées….
J’affectionne particulièrement les temps ombrageux qui limitent les ombres, me laissant ainsi plus de liberté lors de la retouche sous Photoshop. Cette lumière a aussi l’avantage d’accentuer les détails du visage. Mais dernièrement j'ai shooté en plein soleil et wow j'ai été agréablement surpris (exemple de photo ici : A stranger. Gay pride by *BenoitPaille on deviantART )







Benoit, si tu devais définir ton style, quel serait-il ?

Souvent les spectateurs de mes photos me disent « Tiens, ca a l’air tellement vrai… ». Or, en réalité, chacune de mes photos sont des mises en scènes. Le modèle joue le rôle que je lui impose. Même ses expressions sont « guidées ». Mais les gens se reconnaissent dans un regard, une émotion, ou une scène de vie, et en ce sens, ils en viennent à considérer mes photos comme du photojournalisme.. Dans ma série « Etranger », ce n’est pas de la photo de rue que je fais, c’est de la mise en scène, telle qu’on pourrait la rencontrer au cinéma. Mais malgré tout, je joue beaucoup avec la vérité. C’est assez paradoxal finalement…à la fois, c’est un jeu, c’est pour de faux, mais pourtant, ca paraît plus vrai que vrai ! C’est, comme dirait jean baudrillard, de l’hyperréalité ( au même titre que le porno soit disant passant ). Par exemple, si je demande à un de mes modèles d’être triste, ce n’est pas parce qu’il l’est dans la réalité. Je joue avec la réalité, j’en fais ce que je veux.







Qu’est-ce qui t’as amené à « jouer » avec la réalité ? Quels ont été les événements clés de ta vie qui ont influencés ton art ?

Toutes mes études ont été marquées par la science et la biologie. Elles m’ont aidées à développer un esprit très cartésien, et de synthèse. Je pense que quelque part, cela se ressent dans mon art.


Justement, en parlant d’étude, si tu avais un jeune débutant ( doué et passionné ) à côté de toi, quels conseils lui donnerais tu ?

Euuuuh…lis le manuel de ton appareil et regarde des photos ! Parcours les forums, regarde les tutos du net, continue de t’émerveiller, et essais, essais, et essais encore, sans jamais te décourager. Lis des livre, fais de la philosophie, ne te limite pas à impressionner mais introspectionne toi aussi. Enfin, demande toi toujours pourquoi ? plutôt que comment ? Garde à l’esprit qu’une photo est belle dans son fondement, plus que dans sa technique !







Tu considère Photoshop comme la continuité de ta démarche photographique ?

Effectivement. Photoshop m’aide à sculpter mon idée de départ, et de sublimer ma prise de vue. Je joue avec les couleurs, avec la lumière, les zones de netteté, parfois quelques fines retouches au niveau du visage. C’est ce que la chambre de développement est à l’argentique, à la différence près que Photoshop offre plus de précision, de fiabilité, et de maniabilité..de liberté. J'aime envahir la photo de ma présence grace à photoshop, la vérité, le faux, le vrai sont des notions avec lesquelles j'aime jouer. En faite je suis un grand menteur, la vérité c’est pour les cons !







As tu pour autant arrêté 3Dsmax ?

Non, je travail actuellement sur un projet d’intégration d’éléments 3D dans mes photos.


Et au niveau des modèles, comment les trouves tu ? Quels sont tes rapports avec eux ? Et comment se déroule la séance ?

J’ai beaucoup travaillé avec des amis. Ayant été barman un certain temps, j’ai tissé des liens, que j’ai ensuite utilisé pour mes photos.
Puis, je me suis lancé dans « Etranger ». C’était pour moi plus qu’une série photo, c’était un challenge ! Je suis dans la rue, et je vois une personne passée. Ni plus belle, ni mieux habillée. Simplement elle. Inconnue. Etrangère. Alors, mon cœur commence à battre…. Et j’y vais ! On ne sait jamais comment on va être reçu. La personne peut avoir peur, ne pas comprendre, se moquer de vous…Mais en général, elle accepte. Séduite pas l’idée de sortir de la banalité de sa propre vie. Heureuse de vivre une nouvelle expérience. Et de voir qu’elle a été remarquée par quelqu’un. Qu’elle ne fait pas partie de ces 6 milliards d’inconnus.
La première chose que je leur dit, en les abordant, c’est qu’ils sont beau, qu’ils ont un visage intéressant. Ensuite, je leur montre mon travail, mes photos.







La provocation trône en roi dans ton univers artistique. Pourquoi ?

Pour faire réagir le monde, les gens. Pour les faire sortir de leur autarcie, de leur quotidien si limité, de leur mollesse, pour leur ouvrir les yeux vers le monde et ses réalités ! Pour que les spectateurs de mes photos soit interpellés, et qu’ils se posent des questions. Sur eux, sur moi, sur mon travail, sur la société, sur ce qu’ils veulent, tant que sa déclenche quelque chose !







Et aujourd’hui, tu vie de la photo ?

Plus ou moins… Je pourrais en vivre, mais cela m’obligerais à accepter des shooting qui ne me plaisent pas, qui ne correspondent pas à mon rapport avec l’art. Par exemple, si tu regarde les photos du magasine ELLE (magazine de mode, 30-45 ans) , je trouve ca vide. Vide de sens. Vide d’émotion. Vide de beauté. C’est un emballage plastique. Inutile. J’ai envie d’être un artiste. Je m’en fou d’être un artiste qui mange des croûtes. Mais je veux travailler pour moi, pour mes envies, pour mon art. Je ne veux pas avoir un boss en haut qui me dise comment faire mes photos….Et puis, j’ai un gros problème avec le travail contraint. C’est, pour moi, une sorte d’esclavage moderne.
J’ai remarqué que tu accompagnais souvent tes photos d’une petite phrase. Tu mêles alors photographie et poésie….
J’ai une idée général de ce que je veux prendre. Du concept de ma photo. Puis, après, pendant la prise de vue, et surtout, lors de la post-production, j’ai des flashs. Je me dis « Wah, ca me fait pensé à ca ! ». Tu sais, une photo, elle se construit avant, pendant, mais aussi après ! Pendant le shooting, tu es dans l’action, dans l’organique. Mais après, tu es plus dans la réflexion, tu as le recul nécessaire. C’est à ce moment là que je réfléchis au sens de ma photo. A ce qu’elle m’évoque. Et je la double d’une phrase qui accentue son sens.







Sur flickR, tu as deux albums. Le premier regroupant tes plus belles photos selon les visiteurs, et le deuxième avec tes plus belles photos selon ton propre point de vue. Si tu devais choisir une seule et unique photo dans ton portfolio, laquelle serait-elle ? Et pourquoi ?

Je dirais Mr Dubois, 53ans. J’ai rencontré cet homme dans la rue. Il marchait avec le flot d’inconnus habituel. Mais avec moins d’aisance. Il boitait. Il avait de grosses lunettes fumées… On eut dit qu’il était aveugle. J’ai immédiatement voulu le photographier. Je me suis avancé, je lui est demandé, et il m’a dit qu’il serait plus à l’aise chez lui…Parfait, c’est ce que je veux…photographier les gens dans leur univers. Le lendemain, je suis allé chez lui, j’avais pris quelques équipements, dont un mini flash. On commence à discuter, mais je sens tout de suite que cet homme ne va pas bien. On en arrive au moment de faire les photos lorsqu’il précise qu’il veut se maquiller. Je lui dis que c’est inutile, que sur mes photos, personne n’est maquillé, mais il insiste. Je l’ai ensuite assis sur une mini chaise, et je l’ai invité à regarder dans le vide. J’ai essayé de peindre sa tristesse et sa souffrance. Rien de plus. Rien de moins. Pour moi, c’est mon chef-d’œuvre. D’avoir réussi à faire transparaitre une partie cachée de sa personnalité. C'est aussi avec cette photo que tout récement j'ai gagner un prix, le Art photography show 2009 , j'ai terminné premier ( Naked Stranger Takes Art Of Photography Show - The Picture Show Blog : NPR )







Ton contact avec ces « étrangers » t’as permis, je suppose, d’avoir beaucoup d’anecdote à raconter….Peux tu en partager l’une d’elles ?

J’étais dans mon bureau, en train de retoucher des photos, lorsque j’ai vu un gars, en train de fouiller dans mes poubelles. J’habite dans un quartier pauvre, alors ce genre de dérive arrive malheureusement régulièrement. J’ai ouvert la porte et lui est dit « Hé c’est bon, arrête, je vais te donner à manger ». Il entre, et je lui dis « Mon gars, t’as vraiment un face de malade ! » et je lui es demandé pour le prendre en photo. Il me dit « Oui, mais non, passe dans une semaine ». Il n’osait même pas s’asseoir ! J’ai été sonné à sa porte, une semaine après. Il a été s’habillé, puis il m’a ouvert. Et je suis entré dans son univers…c’était incroyable ! Je n’avais jamais vu quelque chose d’aussi alarment. Je commence à parler avec lui, il me raconte qu’il a fait de la prison…puis il me montre sa machette, m’indique qu’il a un gun caché… Mmmh c’est là ou tu te dis « Je ferais mieux de me tenir à carreaux ! lol ». Et quand je suis partis, il m’a serré la main en me disant « C’est moi le boss ! ». Le lendemain, j’ai téléphoné pour prendre une assurance (je plaisante hein).







Et maintenant, quels sont tes projets, comment imagine tu la suite de ton parcours ?

J’ai pas mal de projets… Tous plus étranges les uns que les autres ! Des scene de masturbation dans le métro en pleine heure de pointe, par exemple. C'est un gros projet… Les préparatifs sont terminés, il ne reste plus qu’à trouver 3 assitants et des modèles.







Une remarque ?

Le photo de mode est admirée et enviée. Elle est à la mode. Mais pour moi, ce n’est pas de l’art. C’est un produit mercantile. C’est un emballage plastique, vide, dénué d’intérêt. C’est une affiche publicitaire. C’est une boite de carton. Ce sont des photos dénuées de sens, produites « à la chaîne » sans amour ni passion, dans le simple but de vendre quelque chose. De faire la promotion d’un produit. De donner envie d’acheter.

Et merci David pour ce temps que nous avons passés ensemble au téléphone, pour nos échanges et nos rires, et pour cette interface d'expression que tu m'offres







Le portfolio de Benoit à visiter : www.benoitp.com


BenoitPaille on deviantART
Flickr: Benoit.P's Photostream

--

Interview rédigée par David Nicolas : David Nicolas Photographe Bretagne




Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 21/09/2009, 14h28
Avatar de petitefonc
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: 50d+ 50 f1.8 +70-200 f2.8 +28-135 IS +105macro
 
Messages: 2 169
14901 Photiz
terrible !!!
je le connaissais deja un peu pour l'avoir croisé dans un forum photo.
une personnalité haute en couleur et des photos à tombé !
interview tres bien mené meme si toi aussi tu t'es fait manipulé!
Réponse avec citation
  #3  
non lus 21/09/2009, 15h09
Avatar de aboutalithium
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 157
2935 Photiz
J'adore tes photos, je t'ai découvert sur deviant (ton self avec des lunettes mouches)
Réponse avec citation
  #4  
non lus 21/09/2009, 15h29
Avatar de Caramel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 7 410
58120 Photiz
rien a dire.... c'est magnifique...
Réponse avec citation
  #5  
non lus 21/09/2009, 15h54
Avatar de Goffer
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Reflex numérique
 
Messages: 958
16245 Photiz
Un des rares photographes dont je suis systématiquement le travail, je suis a chaque fois bluffé. Tu réussi à véhiculer des émotions, à jouer sur les charismes et donner une véritable aura a toutes ces personnes. C'est techniquement tres fin, tout en faisant preuve de créativité ou rien n'est laissé au hasard, tout en te renouvellant. Chapeau...
Réponse avec citation
  #6  
non lus 21/09/2009, 23h11
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 931
145 Photiz
+1 avec Goffer !!! L'émotion qui se dégage de ces personnages sont surprenantes !!!!
C'est dérangeant, surprenant, beau, moche... Tout ça à la fois !!! Chapeau (Et je ne fait pas le suce boules)
Réponse avec citation
  #7  
non lus 22/09/2009, 11h48
Avatar de Jacques Frel
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Multidisciplinaire
 
Messages: 85
994 Photiz
Je suis aussi un grand fan de son travail, que je suis depuis un petit temps également.
A chaque nouvelle image, je suis bluffé.

Après, je suis un peu déçu par son interview, notamment par sa réponse à la question sur le matériel utilisé.
Bien que je sois entièrement d'accord avec lui, je trouve sa réponse hypocrite, au vu de la qualité du boitier et surtout des optiques qu'il utilise, et au rendu que cela procure à ses images...

Félicitation tout de même pour tout son travail.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 22/09/2009, 14h31
Avatar de Morefire
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: un boitier, des cailloux et un stylet
 
Messages: 690
10510 Photiz
Le travail et la démarche sont bourrés de qualité.
Le personnage, son arrogance, ses frasques coups de pub sur les forums me répulse
Réponse avec citation
  #9  
non lus 22/09/2009, 14h36
Avatar de mouzhik
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 40D + 5D, objectifs Canon + Tamron
 
Messages: 1 681
25505 Photiz
Citation:
Posté par Goffer Voir le message
Un des rares photographes dont je suis systématiquement le travail, je suis a chaque fois bluffé. Tu réussi à véhiculer des émotions, à jouer sur les charismes et donner une véritable aura a toutes ces personnes. C'est techniquement tres fin, tout en faisant preuve de créativité ou rien n'est laissé au hasard, tout en te renouvellant. Chapeau...

+1

un vrai Artiste : sincère, original, créatif et profond!

Citation:
Posté par Jacques Frel Voir le message
Après, je suis un peu déçu par son interview, notamment par sa réponse à la question sur le matériel utilisé.
Bien que je sois entièrement d'accord avec lui, je trouve sa réponse hypocrite, au vu de la qualité du boitier et surtout des optiques qu'il utilise, et au rendu que cela procure à ses images...

c'est pas hypocrite : le 5D est un bon boitier, mais c'est pas le dernier cri non plus et son prix reste accessible. les focales fixes chez Canon sont relativement abordables elles aussi.

en plus, à ses débuts (quand il se faisait virer de Virus-Photo à répétitions...) Benoît avait du matériel moins sophistiqué mais déjà à l'époque il faisait du travail remarquable!
Réponse avec citation
  #10  
non lus 22/09/2009, 17h49
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 931
145 Photiz
Citation:
Posté par mouzhik Voir le message
en plus, à ses débuts (quand il se faisait virer de Virus-Photo à répétitions...) Benoît avait du matériel moins sophistiqué mais déjà à l'époque il faisait du travail remarquable!

Oui si je me souvient bien, un E-500 !!!
Réponse avec citation
  #11  
non lus 22/09/2009, 20h14
Avatar de jeanmau
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Un appareil qui correspond à mes besoins...
 
Messages: 2 638
20705 Photiz
Réponse avec citation
  #12  
non lus 22/09/2009, 20h15
Avatar de A-délia-n
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: olympus E-420 & Canon 1000
 
Messages: 95
1490 Photiz
excellentes photos, j'aime beaucoup le style, travail magnifique.
Réponse avec citation
  #13  
non lus 27/09/2009, 15h29
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
Matériel: D300+objectifs de toutes formes et de tout âges
 
Messages: 97
675 Photiz
Les photos sont des bijoux, des merveilles.
Mais j'ai vu une faute de grammaire qui me fait horreur.
Le texte sur le type qui fouille dans les poubelles: " ... je lui ES demandé, ... " Horreur et damnation.
Je suis pas prof de français, et je fais aussi des fautes, mais là non c'est trop, je peux pas laisser passer ça.
Réponse avec citation
  #14  
non lus 27/09/2009, 15h43
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
Matériel: D300+objectifs de toutes formes et de tout âges
 
Messages: 97
675 Photiz
Bon ben il y en a d'autres, bouhhhh. Je suis pas contre un changement, et une simplification de la langue française, ça fait partie de l'évolution, mais allez y doucement les rédacteurs. Parce que là ça résonne pas comme une évolution linguistique, mais plutôt comme de grosses lacunes.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 27/09/2009, 16h08
Avatar de mouzhik
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 40D + 5D, objectifs Canon + Tamron
 
Messages: 1 681
25505 Photiz
Citation:
Posté par Davee Voir le message
Les photos sont des bijoux, des merveilles.
Mais j'ai vu une faute de grammaire qui me fait horreur.
Le texte sur le type qui fouille dans les poubelles: " ... je lui ES demandé, ... " Horreur et damnation.
Je suis pas prof de français, et je fais aussi des fautes, mais là non c'est trop, je peux pas laisser passer ça.

pas de panique! il se trouve que Benoît est plus fort en photo qu'en orthographe, d'ailleurs il s'en fiche royalement (tout comme de qqs autres conventions sociales...) mais ça fait partie de son charme "brut de fonderie"...
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Week-end photo en Ardèche | Cedric Tosoni, photographe professionnel »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 3 votes - moyenne : 5,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.