.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Forum photo débutant » Conseils d'achat

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 14/09/2009, 13h42
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 387
7430 Photiz - Faire un don
Franchement, vous croyez vraiment que CANON et NIKON sortiraient des APN a 2K euros sans meme penser a faire des tests ? ils n'ont pas envie de voir le retour SAV de milliers de boitiers, ils sont assé gros pour ne rien laisser au Hazard.
Ne vous inquietez pas c est fait pour, pas de souchi, c est pas la premiere fois que j'entend ca en plus !!

C est comme la pandemie c est du vent ...
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #32  
non lus 14/09/2009, 14h21
Avatar de l'Avatar
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 368
4210 Photiz - Faire un don
Depuis le temps que les capteurs de compacts filment...
Réponse avec citation
  #33  
non lus 14/09/2009, 14h30
Avatar de GiLd
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 242
1670 Photiz - Faire un don
En tous cas le vieillissement d'un capteur CMOS est lié à la quantité de lumière qu'il recevra au cours de son existence.

GiLd
Réponse avec citation
  #34  
non lus 14/09/2009, 14h45
Avatar de sashimi
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon
 
Messages: 1 305
13205 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par trya Voir le message
Franchement, vous croyez vraiment que CANON et NIKON sortiraient des APN a 2K euros sans meme penser a faire suffisamment des tests ?
oui ! La grande majorité des constructeurs qui marchent à la rentabilité utilisent le consommateur comme betatesteur. Un exemple tout con : le 18-200mm Nikon qui se déroulait tout seul. N'y avait il pas un sérieux problème avec le D3 à sa sortie, obligeant des retours en masse en SAV ?
Réponse avec citation
  #35  
non lus 14/09/2009, 14h47
Avatar de edwardwoodland
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 5D Mark II + 50mm 1,8 I + Tamron 24-75mm 2,8 + Flash 550EX
 
Messages: 176
935 Photiz - Faire un don
Donc on peut en conclure qu'effectivement ça use le capteur plus rapidement, mais ça reste un problème à long terme.

Pour répondre à l'éternel débat sur l'utilisation de la vidéo sur un reflex, pour ma part, je compte l'utiliser pour faire de la vidéo artistique, à savoir du plan par plan avec une bande sonore enregistrée à part. Ce qui m'intéresse principalement, c'est la qualité d'image et la profondeur de champ qu'il est difficile d'avoir avec une caméra bon marché.

Je pense faire un petit compte-rendu avec vidéo à l'appui quand j'aurais réussi à obtenir quelque chose de regardable.
Réponse avec citation
  #36  
non lus 08/09/2017, 20h21
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 15
150 Photiz - Faire un don

Faire ou de la vidéo avec un réflex


08 septembre 2017

Je reviens sur ce post pour préciser ceci :
Mon APN est un Canon EOS 7 D Mark II de deux ans. Ça coûte un bras...
J’ai découvert il y a une semaine 6 pixels chauds ou morts (les uns rouges et les autres gris foncé) du jour au lendemain a près avoir fait un peu de vidéo pour le seule et unique fois de l'appareil) dans un mariage. Cette vidéo remonte à 1 mois.
Immédiatement après cet usage j’ai fait quelques portraits de famille. Après quelques coups de roulette d’agrandissement, ces pixels rouges ou noirs se voyaient comme le nez au milieu de la figure.
J’ai tenté les manœuvres de remapping selon ce qui est véhiculé ici et là sur le net, mais « fume Léon ! »
Ce matin 8.9.17 en regardant à nouveau ce désastre, j’en découvre deux de plus, bien écarlates.
J’ai alors appelé Vilma Paris** (les autres étant en liquidation judiciaire ou aux abonnés absents) qui dit ceci :
1 – La vidéo fait chauffer les capteurs. Ce n’est pas bon d’en faire sauf à avoir le boitier spécial vidéo.
2 – Oui on peut réparer : on fait un mapping en atelier. Coût 160 €.
3 – Si ce n’est pas concluant, on change le capteur. Coût : entre 300 et 400 €.
La fiabilité entre le 1 et le 2 semble favorable au 2…
Donc, si votre boitier est une entrée de gamme la solution 1 est à tenter. Si pas bon = poubelle !
Si c’est un avion de chasse, passez à la caisse !
Ma femme qui se mêle de tout dit : « Mais alors si on met la fonction vidéo sur des appareils perfectionnés, pourquoi ne peut-on pas s'en servir ? ».
Je serais tenté de dire : Pour faire tourner le commerce. Si vous voulez faire de la vidéo achetez une caméra vidéo. Pas un APN !
Conclusions :
1 – Vous voulez faire de la vidéo d’amusement ? Faites-la avec un APN compact à 150 €. C’est valable et bien suffisant pour les 100 bougies de Mémée.
2 – Prenez conscience que le destin d’un APN fût-il Pro c’est une promesse vers la benne à ordures en peu de temps.
3 – Les instruments de loisir ne se rentabilisent jamais.

** C’est Vilma à Paris qui est le mieux placé. Vilma Verdun-sur-Garonne est liquidé, et Vilma Marseille et Lyon sont aux abonnés absents. Reste Paris et quelques autres indépendants que j’appelle marchands de soupe.
Réponse avec citation
  #37  
non lus 11/09/2017, 17h17
Avatar de mani26
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon 550d - 18-200mm - 50mm 1.4 + Canon 6D + Flash 430EXII
 
Messages: 385
3480 Photiz - Faire un don
***** ! Moi qui compté faire de la vidéo avec mon 6d et 550d !
Sérieux vous m avez refroidis
Réponse avec citation
  #38  
non lus 14/09/2017, 00h44
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 15
150 Photiz - Faire un don

Comment faire pour flinguer votre capteur


Pour bien remettre les pendules à l'heure et couper le cou à toutes les approximations qui ont lieu ici (peut-être !) et ailleurs, je vous mets copie de correspondances que je viens d'échanger avec des amis photographes amateurs ou professionnels.

EN QUELQUES MOTS : c'est un coup de laser lors d'une soirée mariage qui m'a détruit le capteur.
Détails, circonstances, vrai, faux, et prix, ci-dessous :

___________________

Re-bonjour Jipé
La vidéo fait chauffer le capteur dans des limites admises par le constructeur.
Mais la photo en pauses longues aussi. Ne parlons pas de la photo astronomique... Il faut alors acquérir des boitiers spéciaux – dans les marques habituelles - dont le nom se termine par la lettre A comme astronomie. Leurs capteurs sont dotés d’un filtre particulier permettant de faire apparaître les raies d’hydrogène (je te le répète comme un perroquet). Il s’ensuit une visualisation spectaculaire des masses étoilées dans des tons rosâtres, alors que les capteurs ordinaires restent quasi aveugles et ne montrent que quelques étoiles blanches sur fond noir. Dans ce cas, je pense que la chaleur est prise en compte et assumée par l’appareil. Je ne sais toutefois pas quelle est la durée de vie de tels équipements.
Il est généralement admis qu’un APN, même pro, ne va pas au delà de 10 ans de service pour des questions de stratégie commerciale : on sort un nouveau modèle. Le fabricant ne produit plus de pièces détachées, ce qui permet au SAV de se remplir les poches. L’investissement dans le loisir n’a jamais payé...
Quand aux pauvres photographes pros, leur profession est sinistrée.
Signé Alpha
____________________
Objet : Réf. : Renseignement technique : flingage de capteur

Bonjour Alpha,

Merci de l'info, j'en avais entendu parler sans pour autant en jauger les conséquances.
Par contre sachant que la vidéo provoque la surchauffe du capteur pouvant entrainer sa destruction, possédant une Gopro et un camescope, je n'utilise jamais mon reflex en vidéo.
Je transmets cette page a mes contacts amateurs.
Amitiés
Jipé

____________________

Sujet : Renseignement technique : flingage de capteur

Copie d’une correspondance sur les conneries à faire pour fusiller son capteur à coup sûr.
Amitiés – Alpha
_____________________


Bonjour S...

Je te donne un renseignement qu’il y aurait lieu de faire circuler auprès de tes camarades club.

Je dispose d’un réflex Canon 7D Mark II de deux ans.
J’ai été invité le mois dernier à faire des images dans une soirée de mariage, pour le compte de mon fils qui anime régulièrement ce genre de manifestation.
Il dispose pour cela d’une kyrielle d’éclairages dont des lasers tournants, très difficiles à photographier même en rafale.
Il voulait des images pour son site internet.

En plus des photographies, j’ai réalisé pour la première fois dans la vie de cet appareil, une quinzaine de minutes de vidéo en plusieurs prises de moins d’une minute. Bien entendu, je n’ai pas raté les lasers ! Eux non plus...

Quelques jours plus tard, j’ai fait des portraits de famille et je me suis rendu compte en zoomant sur certaines parties « découvertes » des images qu’il y avait comme une poussière. Certes, il fallait beaucoup grossir. Verdict : il y avait des pixels morts qui se signalent par une minuscule tache de 10 pixels environ de couleur gris foncé ou rouge (comme un grain de framboise). Au fil des jours j’en voyais de nouvelles, pour en compter jusqu’à 8. Je ne voyais plus que ça !
J’ai tenté des manœuvres de re-mappage telles que décrites sur internet, mais ce sont des manipulations de charlots.

Je me suis rapproché de Vilma-Paris atelier agréé Canon. Entre parenthèses, l’atelier Vilma de Verdun-sur-Garonne a été liquidé, celui de Lyon ne répond pas et celui de Marseille profite de la mer en cette fin d’été.

Il y a bien des ateliers agréés sur Paris, mais ils sont rares et les tarifs au téléphone se valent tous.

Vilma-Paris m’annonce une réparation en deux étapes :
1 – un remappage consistant à masquer les pixels défectueux ( prix 160 € environ)
2 – en cas d’échec de cette procédure : changement su capteur (prix entre 300 et 400 € environ).
Garantie : 6 mois.

Entre temps, je signale que l’appareil a pris des coups de laser dans le mode de fonctionnement « Vidéo », lors d'une soirée animée par un disc jokey. Son matériel d'éclairage comportait des lasers animés. Réponse du SAV, un seul coup de laser suffit pour détruire irrémédiablement un capteur.
L’examen in situ de l’appareil confirmera ce diagnostic.

Coût du devis final : 460,66 €. Il faut être riche !

A ce prix là on a un réflex d’entrée de gamme et équipé... Pas un 7 D bien sûr ! Mais la course aux armements est-elle raisonnable ? Ce n’est pas le sujet du jour...

Conclusion réalisée après mes échanges avec les techniciens de Vilma Paris :
1 – Oui on peut faire des vidéos avec les réflex qui sont équipés de cette technologie. Ils sont faits pour ça et il serait dommage de ne pas en faire. Y a pas plus clair !
Je précise néanmoins que pour obtenir la qualité cinéma avec des images contrastées comme au cinéma, il faut des caméras de cinéma et des objectifs de cinéma, même si certains APN semblent être dotés de cette fonction.
2 – Que ce soit en fonction photo ou en vidéo, il faut fuir les lasers comme la peste sous peine de détruire le capteur. Même à l'occasion d'une seule photo. Ceci vaut autant pour les appareils professionnels que pour les compacts 1er prix. Quitte à faire une vidéo « dangereuse », autant la réaliser avec un compact.
3 - Pour ma part, je ne ferai plus de vidéo avec mon 7D Mark II . J'utiliserai un compact pas cher pour les souvenirs familiaux, seuls dignes d'être filmés quand on est amateur. Mes héritiers mettront tout le reste à la décharge. N'est pas Cartier-Bresson qui veut !

Toutes mes amitiés.
Alpha
_____________________

Fin de l'échange de correspondance.
Je m'excuse de vous avoir infligé toute cette lecture, mais j'ai compris qu'en ce domaine, on n'a jamais assez d'informations. En tous cas, je vais payer cher pour apprendre un tout petit peu. Dommage que je n'ai pas bénéficié de la leçon AVANT ma connerie...

Fait le 13 septembre 2017
Réponse avec citation
  #39  
non lus 14/09/2017, 10h51
Avatar de BZHades
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Aps-h/FF, du 17 au 500
 
Messages: 2 638
13585 Photiz - Faire un don
J'avoue ne pas avoir lu tout le début du fil (juste à partir du moment où il reprend... car bon, les posts de 2009 ne sont plus vraiment d'actualité)

La vidéo est effectivement sans danger en soit pour l'appareil. Par contre, toute source lumineuse intense est dommageable pour le capteur, et encore plus en vidéo où celui ci est exposé en permanence (ceci dit, sinon, c'est le miroir qui encaisse, ou même l'obturateur)

Un laser, c'est juste de la lumière hyper concentrée (pour faire simple)... de fait, il peut effectivement flinguer un capteur. Idem avec le soleil.

Il y a un principe simple : si tu peux voir ça sans être gêné, généralement, le capteur marchera. Si la source t'empêche de la regarder très longtemps... le capteur n'appréciera pas plus.
C'est empirique, et pas parfaitement exact, mais ça donne le principe. Le soleil dans le champ de vision au grand angle : ça passe sans souci... Par contre, dès que tu zoom, ça fait effet loupe et crame ton apn.
idem pour le laser. C'est visible sur cette vidéo par exemple
https://www.youtube.com/watch?v=qzyKLoEDb64
Réponse avec citation
  #40  
non lus 14/09/2017, 14h04
Avatar de Sylvain.F
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: On s'en fiche
 
Messages: 489
3335 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Bourguignoul Voir le message
08 septembre 2017

Je reviens sur ce post pour préciser ceci :
Mon APN est un Canon EOS 7 D Mark II de deux ans. Ça coûte un bras...
J’ai découvert il y a une semaine 6 pixels chauds ou morts (les uns rouges et les autres gris foncé) du jour au lendemain a près avoir fait un peu de vidéo pour le seule et unique fois de l'appareil) dans un mariage. Cette vidéo remonte à 1 mois.
Immédiatement après cet usage j’ai fait quelques portraits de famille. Après quelques coups de roulette d’agrandissement, ces pixels rouges ou noirs se voyaient comme le nez au milieu de la figure.
.../...

Vous vous rendez compte quand même que de nombreux vidéastes amateurs comme professionnels sont équipés en reflex ou hybrides et qu'ils font des centaines voir des milliers d'heures de rush avec ? Qu'une caméra utilise le même type de capteur (mais plus petit et définition moindre = moins de risque de voir apparaître un pixel mort) ? Que les grosses productions cinéma utilisent régulièrement des 7D /5D (pour ne citer que Canon, bien que maintenant on se tourne plutôt vers Sony ou de petits hybrides) pour tout un tas de scènes ?

A part ca les pixels chauds et pixels morts sont monnaie courante sur les capteurs photos, peu importe la marque. C'est un peu au petit bonheur la chance. Cela concerne tout le monde, on en a souvent sans le voir, mais quand on sait qu'on en a on ne voit plus que ça. Mes anciens 7d et 5d2 en avaient quelques uns après même pas 20 000 shots et sans jamais faire de vidéo Parfois ca partait au remappage, parfois non. Mon Nikon D750 a très très rapidement vu apparaître des pixels morts. Mon Fuji X-t1 jamais (alors que lui a pas mal filmé sur de longues durées). Mon Canon 50d en était farcis. Certains boitiers ou deawtiseurs corrigent plus ou moins automatiquement, parfois non, parfois manuellement... Bref ca ne veut pas dire quand chose...


EDIT: j'ai vu ton autre message par la suite uniquement: effectivement les lasers sont connus comme des tueurs de capteur, malheureusement. Je suis d'accord avec tes conclusions.

Pour préciser je fais des time lapse de jour comme de nuit, avec parfois des pauses continues de plusieurs heures (rafales de poses longues par exemple) et cela n'a jamais posé probleme ni flingué un de mes boitiers (certains ont enduré plusieurs dizaines de milliers de photos de 20 a 30 sec). on est largement dans les tolérances du constructeur même si on est jamais à l'abris d'un pépin capteur.

Pour préciser ce qui est dit un peu plus haut, les boitiers type "a" pour l'astro sont défiltrés de sorte a laisser passer les infrarouges. Cela ne change rien au fonctionnement du capteur comme tel ni à sa chauffe. Par contre il existe de vrais systemes concus pour l'astro (en général avec des capteurs CCD) intégrant un système de refroidissement. Parfois les amateurs se bricolent ca sur un boitier classique. Cela n'a rien à voir avec la durée de vie mais cela permet d'éviter le "bruit de chauffe" qui parasite le signal lors des longues utilisations (les boitiers photos classiques intègrent d'ailleurs un système automatique de réduction de ce bruit thermique en pose longue).

Dernière modification par Sylvain.F 14/09/2017 à 14h19.
Réponse avec citation
  #41  
non lus 14/09/2017, 14h58
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 15
150 Photiz - Faire un don
Bonjour Sylvain F
Votre témoignage est intéressant en ce sens qu'il cite les nombreux boitiers que vous utilisez pour faire de la vidéo. Mais est-ce pour autant qu'il doit être validé tel quel ? Je ne veux bien entendu pas vous froisser en disant cela, mais simplement faire observer à tous les intervenants que nous sommes lus et que nos témoignages doivent être étayés et argumentés. Nous pouvons en conséquence non seulement apporter une information à ces lecteurs mais aussi les orienter... du bon ou du mauvais côté.
Je reprends quelques thèmes que vous évoquez :
Les pixels seraient monnaie courante. Je veux bien, mais c'est quand même fort de café. On dirait que c'est une fatalité. Quand une image est dégradée par des pixels chauds ou morts, c'est une calamité. On peut PARFOIS réparer par un remappage soit disant soi-même (je n'y suis jamais arrivé) soit en atelier de SAV. Le prix est de 160 à 200 €. Si vous avez un APN d'entrée de gamme, autant le jeter et repartir sur un neuf. Cela va faire plaisir à nos lecteurs !
Je suis d'accord avec vous sur le fait que les pixels morts seraient monnaie courante. C'est ce qui apparait dans les discussions sur divers sites internet. Mais cette opinion pour autant qu'elle soit répandue est-elle valide ? J'en doute d'après les assertions du SAV de Canon qui reste quand même, non pas parole d'évangile, mais une référence solide.
Réparations : Vous expliquez que certains boitiers ou dérawtiseurs corrigeraient ces pixels morts. Nous serions avides de connaître la méthode à suivre, si tant de gens sont confrontés au problème. Vous feriez acte de solidarité en nous donnant quelques tuyaux solides là dessus. Et je vais vous donner ma méthode : avec Photoshop ou avec PaintShop Pro il y a des outils de correction qui ne sont pas le tampon et qui permettent en sélectionnant un point, de l'éliminer et copiant les pixels adjacents. Cela va bien au coup par coup quand une photo souffre d'un petit problème cosmétique (oiseau lointain dans un ciel bleu, poussière sur un visage), mais cela devient un calvaire quand vous avez 50 ou 100 portraits à corriger, ou pire toutes les images que vous allez faire jusqu'à la fin de vie du boitier ! La solution est d'enregistrer un script qui viendra corriger - si vous mettez ce sript en route - toutes les images du défaut qui vous est devenu insupportable. Mais il s'agit, on est bien d'accord de solutions palliatives, réellement peu satisfaisantes.
Selon le SAV Canon Paris (chez qui je n'ai aucun intérêt), si le remappage en atelier n'est pas possible, la solution ultime sûre et efficace est le changement de capteur.
Utilisation d'APN par des cinéastes professionnels :
Oui, des vidéastes amateurs dépourvus de moyens financiers se lancent dans de petites productions avec des appareils modestes, y compris des téléphone. C'est courant et compréhensible... L'argent règle tout !
Mais prétendre que des professionnels du cinéma, avec de grosses productions le font, de surcroît avec des Canon 7 D, est globalement inexact. Un pro est un pro et une production digne de ce nom est derrière lui. Pour ne citer que la firme Canon, un vidéaste professionnel digne de ce nom ne prendra ni un 7 D, ni un 5 D. Il s'orientera vers une caméra XA30 (2000 € ce qui est donné pour une production) ou une XF200 à 3000 € ou des « usines » de la série C au prix d'une voiture. Je vous concède l'usage possible du Canon EOS 5 D Mark IV, car il est doté de la mention Reflex-Pro-Vidéo. Et ne parlons pas des optiques dont les vendeurs n'osent pas écrire le prix dans les catalogues. Il faut les consulter...
Voilà cher ami, ce que je tenais à préciser pour la clarté du débat, en espérant que je ne vous ai pas égratigné. Ce n'était pas mon intention !
Réponse avec citation
  #42  
non lus 14/09/2017, 16h25
Avatar de Sylvain.F
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: On s'en fiche
 
Messages: 489
3335 Photiz - Faire un don
Pour le Cinema tu te trompes, les "petits" appareils photos sont assez répandus (même si les reflex Canon de moins en moins pour diverses raisons, disons qu'ils ont eu leur gloire) pour la simple et bonne raison qu'ils apportent beaucoup de versatilé: encombrement réduit, poids réduits. Ils sont régulièrement utilisés pour certaines scènes d'actions, caméras embarquées, ou encore prise de vue depuis des angles complexes (espace trop réduit, manque de place, besoin d'un angle très large), et parfois pour apporter un certain réaliste (mouvements). A l'époque des 7D et 5D2 ces appareils ont eu leur petite gloire précisément pour cette raison et, dans certains cas, pour les nouvelles perspectives apportées par le capteur plein format (encore une fois à ramener au rapport poids/volume).
Il faut aussi remettre dans le contexte, les camera numériques se sont diversifiées ces dernières années, mais il y a 10 ans c'était une autre affaire. En parallèle tout un écosystème s'est développé autour des appareils reflex Canon puis Sony et Panasonic. C'est une erreur de cantonner ces appareils aux petites productions au budget modeste, même s'ils en sont les plus gros consommateurs. Certains appareils comme le Sony A7s apportent une toute nouvelle dimension aux réalisations en basse lumière.

Quelques exemples de films ou séries connus ayant utilisé ce type de matériel pour certaines scènes (Canon, Nikon, Sony, et même Olympus ! vérifiable sur lMdb):
=> Dr House, La vie d'Adèle, Mad Max Fury road (oui oui !), Elysium, The Avengers, Thor the dark world, Iron man 2, black swamp...
Ca va entre autre dépendre du format (pour du panavision anamorphique... c'est compliqué...)

Plus extrême: un film comme Hardcore Henry a été entièrement tourné à la Gopro , pour des raisons que l'on comprend vite si on a vu le film.

La réalisatrice du très bon "TomBoy" disait: "Tomboy a été filmé avec le Canon 7D , un appareil photo-caméra. Un choix de la réalisatrice car il permet selon elle une plus grande souplesse et " (...) c’est également un vrai choix esthétique. J’aime beaucoup son rendu des couleurs, les possibilités qu’il offre dans le traitement des profondeurs de champ. J’étais obsédée par le fait que l’économie du film devait s’accompagner d’une direction artistique engagée. Avec une intervention volontariste sur les décors, les costumes, les couleurs et l’image du film.""

Enfin un article du Figaro pour décrire le "phénomène" (a relativiser tout de même): Les reflex réinventent l'art de filmer *

On pourrait aussi citer les très nombreux reportages tournés avec ce type de matériel qui, s'ils ne sont pas du même ordre qu'une grosse prod hollywoodienne, restent très consommateurs en terme de durée prise de vue. J'ai plusieurs fois croisé des équipes de tournage de la BBC en Amazonie (Reflex Canon), alors qu'a l'inverse j'ai participé au tournage avec une boite de prod française (dont je n'ai plus le nom) toujours en Amazonie, mais cette fois avec du bon gros matériel bien lourd (en location) ce qui a d’ailleurs posé pas mal de problème.

Par ailleurs le fait que ce soit de grosses productions ou non n'y change rien: on s'en sert pour filmer
Réponse avec citation
  #43  
non lus 14/09/2017, 17h04
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 15
150 Photiz - Faire un don
Sylvain
On sent le passionné qui maîtrise son sujet ! Bravo pour toutes ces références filmographiques. Je vais essayer d'en visionner quelques-unes.
Pour conclure, car il bien le faire... vous êtes en train de m'assurer qu'une fois réparé, je pourrai filmer sans retenue avec mon EOS 7 D M II ? C'est bien cela ?
Réponse avec citation
  #44  
non lus 14/09/2017, 17h27
Avatar de Sylvain.F
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: On s'en fiche
 
Messages: 489
3335 Photiz - Faire un don
Oups je lien du figaro n'est pas passé.
http://www.lefigaro.fr/sciences-tech...-de-filmer.php

Je ne suis pas technicien Canon. Et je n'ai pas de statistiques de SAV. Je fais moyennent confiance à ces derniers qui, dans certains cas (déjà vus), aiment bien vous culpabiliser dans vos pratiques pour se dédouaner et éviter toute responsabilité de la marque.

Est-ce que filmer de façon intense réduit leur durée de vie ? => La question reste ouverte par rapport à une utilisation purement photo (qui a elle aussi ses limite: durée de vie du shutter). De façon générale un appareil photo n'ets pas éternel et il est difficile de savoir quelle pratique "l'use" le plus.
Est-ce que filmer de temps en temps pose problème ? => Mon avis est que cela ne pose aucun problème (sinon les appareils hybrides seraient bien embêtés puisque, par nature, ils "filment" tout le temps).
Réponse avec citation
  #45  
non lus 14/09/2017, 22h05
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Sony DSC HX5V et reflex 100% CANON
 
Messages: 5 381
31230 Photiz - Faire un don
On lit beaucoup d'avis, mais quand on parle de technologie CMOS ou CCD bien rares sont ceux ici qui savent de quoi ils parlent.

Ont ils au moins une idée de comment ils sont fabriqués et pourquoi il y a des photosites plus fragiles que d'autres ?

Savent il également que certaines zones du capteur sont utilisées pour d'autres fonctions et qu'ils ne contiennent aucun photosite ? la magie du remappage.

Enfin, il est souvent possible de faire un remappage logiciel dans certains derawtiseurs pour "supprimer" les poussieres et les "imperfections"

Lorsqu'on refroidit un capteur CMOS en astro photo c'est pour diminuer le bruit thermique. Idem pour le CCD qui est nativement moins sensible au bruit. C'est avant tout pour obtenir des clichés plus propres, économiser le capteur n'est pas une priorité. Il y en a de la pose longue, on parle de Nx10 ou 20 minutes quand on va chercher des objets de faible magnitude.

Juste pour enrichir un peu le débat, quelqu'un qui paye un full frame 1500 euros, qui le fait défiltrer pour 350 euros et qui l'équipe de 2 - 3 choses qui finissent par lui couter 2500 - 3000 euros pour l'astro photo serait assez mécontent si son appareil etait devenu aussi fragile. La communauté dans ce domaine est assez large ...

Un laser de classe 2 n'abime pas la rétine définitivement, et pourtant l'oeil est plus fragile que le capteur. Le soleil peut dégrader un capteur mais c'est souvent à cause de l'effet loupe du à l'objectif et c'est surtout l'obturateur qui souffre.

Oui quand il chauffe un capteur souffre et finit par se dégrader et oui toutes les poses "longues" bulb, light painting, video ...

Ce sont souvent les bourrins qui voient leur appareil se mettre en arret surchauffe capteur. C'est comme sur une voiture, quand on attend qu'un voyant s'allume ic'est déja un peu tard. De même quand on attend d'avoir soif c'est qu'on est déja déshydraté. Celui qui veut faire de la video peut s'acheter un caméscope mais au reflex ca marche aussi tres bien.

Un principe de précaution peut être appliqué, mais selon leur construction certains appareils mettent un peu plus de temps à chauffer et mieux disposés à encaisser la video.

Le gain en termes de bruit sur un APN peut être obtenu par optimisation du capteur, rapprochement au plus pres de la chaine d'amplification analogique, meilleurs algorithmes de traitement ET refroidissement plus efficace du capteur. Le bruit thermique est dévastateur pour la qualité d'image dans des conditions de prises de vue aux limites.

Comme pour tous les appareils grand public, et désolé le 7D en fait partie on peut avoir du bol comme tomber sur un exemplaire un peu moins bon et donc plus sensible à la mort prématurée des pixels ...

Chez CANON il y a 2 gammes, amateurs et série 1 qui est pro. Dans les amateurs on a plusieurs offres mais le coté "expert" n'est pas pour le boitier mais celui qui l'utilise ...

Ceux qui sont curieux peuvent regarder comment sont construits et comment se font les reglages d'un série 1 par rapport au reste.

Maintenant je n'ai pas de série 1 mais je n'ai jamais cramé un capteur sur mes appareils et pourtant certains pourraient se plaindre de leur condition de travail.

Bref en conclusion pour un usage moderé d'un appareil photo à qui on a greffé un mode video ne conduit pas toujours à sa mort prématurée.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Forum photo débutant » Conseils d'achat

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Remplacement d'un Canon G7X! Quel Compact choisir? | Mon premier compact »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 1,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.