.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 09/07/2007, 23h19
Avatar de redo
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
Matériel: D50 + 18-55
 
Messages: 119
845 Photiz - Faire un don
Red face

le numerique, le bruit et le grain ..


je me pose une question :
Peut-on parler de grain en photo numerique? Si oui, qu'est ce qui va faire la difference entre ce dernier et le bruit tel que nous avons l'habitude d'en parler? Je me demande si à force de faire du numerique, nous ne nous sommes pas habitués à des images trop "plate" sans veritable matiere.
Je me doute que cela peut etre le debut d'un long debat mais je pense que la question peut avoir le merite d'etre posée.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 10/07/2007, 00h04
burninghat
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
je suis tout à fait d'accord avec ta remarque sur le fait qu'on se soit parfois habitué à des images trop "plates" et je dirais que parfois le bruit n'est pas pour me déplaire (dans certains contextes et certaines proportions évidemment)...

Je remarque également que j'ai de plus en plus de mal avec les photos "parfaites"
Réponse avec citation
  #3  
non lus 11/07/2007, 01h55
Avatar de DaM
DaM DaM est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon - Canon - Lomography - iPhone
 
Messages: 5 112
45015 Photiz - Faire un don
Salut redo,

Effectivement, je trouve aussi que le numérique est en train de "bouffer" le "grain artistique". Maintenant, avoir du grain sur une photo c'est assimilé à avoir une photo avec du bruit et donc à un "ratage", c'est dommage car le "grain" apporte beaucoup à une photo, suivant les cas bien entendu. Les noirs&blancs se prêtent bien au grain. Il faudrais en voir un peu plus c'est vrai.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 11/07/2007, 02h34
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
C'est pourquoi le logiciel "DXO Film Pack" reproduit les imperfections (bruit + variation colorimétrique) que nous avions en argentique.

Toutefois, il n'y a pas tant de différence que cela entre le bruit numérique et le bruit argentique : dans les deux cas, c'est du à un dépassement des limites du support de capture (problème de sensibilité).
Le soucis du bruit en numérique, c'est que cela a été assimilé à une limite technologique bien inférieure au capacité de l'argentique. C'était donc un constat d'échec que l'on a tenté de cacher.
Depuis, on arrive sensiblement a atteindre un seuil de bruit - pour les capteurs pro - qui se révèle assez proche des limites d'antant ( je parle comme un vieux).

Personnellement, le bruit ne m'effraie plus depuis que j'ai un boitier pro. Bien au contraire, je pense qu'il peut, dans certains cas, se révéler agréable même s'il est dur à maîtriser comme on pouvait le faire en argentique en fonction du type de pelloch qu'on forçait.

Mais avant de faire du bruit, j'ai jusqu'à présent préféré faire des photos les plus propres possible... n'est-ce pas finalement compréhensible avant de se permettre quelques écarts ?

Quand on réfléchit bien, au balbutiement de la photo, le bruit était l'ennemie du photographe. Puis au cours des décennies, la perfection ayant été atteinte, ce sont alors les imperfections qui ont été les signes distinctifs d'une nouvelle voie artistique... laissons peut-être au numérique le temps d'atteindre ce stade afin de mieux apprécier ces effets de style qui apparaitront comme délibérés et non comme un signe d'échec

Dernière modification par ++dominik 11/07/2007 à 02h39.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 11/07/2007, 02h53
Avatar de Gaetan
Magister populi
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 3 778
999967154 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dominik Voir le message
Quand on réfléchit bien, au balbutiement de la photo, le bruit était l'ennemie du photographe. Puis au cours des décennies, la perfection ayant été atteinte, ce sont alors les imperfections qui ont été les signes distinctifs d'une nouvelle voie artistique... laissons peut-être au numérique le temps d'atteindre ce stade afin de mieux apprécier ces effets de style qui apparaitront comme délibérés et non comme un signe d'échec

Réponse avec citation
  #6  
non lus 11/07/2007, 10h25
Avatar de TheorusFumisis
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 5D - Canon 24-70mm f/2.8L - Flektogon f/2.8 20mm
 
Messages: 305
3520 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dominik Voir le message
C'est pourquoi le logiciel "DXO Film Pack" reproduit les imperfections (bruit + variation colorimétrique) que nous avions en argentique.

Toutefois, il n'y a pas tant de différence que cela entre le bruit numérique et le bruit argentique : dans les deux cas, c'est du à un dépassement des limites du support de capture (problème de sensibilité).
Le soucis du bruit en numérique, c'est que cela a été assimilé à une limite technologique bien inférieure au capacité de l'argentique. C'était donc un constat d'échec que l'on a tenté de cacher.
Depuis, on arrive sensiblement a atteindre un seuil de bruit - pour les capteurs pro - qui se révèle assez proche des limites d'antant ( je parle comme un vieux).

Personnellement, le bruit ne m'effraie plus depuis que j'ai un boitier pro. Bien au contraire, je pense qu'il peut, dans certains cas, se révéler agréable même s'il est dur à maîtriser comme on pouvait le faire en argentique en fonction du type de pelloch qu'on forçait.

Mais avant de faire du bruit, j'ai jusqu'à présent préféré faire des photos les plus propres possible... n'est-ce pas finalement compréhensible avant de se permettre quelques écarts ?

Quand on réfléchit bien, au balbutiement de la photo, le bruit était l'ennemie du photographe. Puis au cours des décennies, la perfection ayant été atteinte, ce sont alors les imperfections qui ont été les signes distinctifs d'une nouvelle voie artistique... laissons peut-être au numérique le temps d'atteindre ce stade afin de mieux apprécier ces effets de style qui apparaitront comme délibérés et non comme un signe d'échec

+1, rien à rajouter...
Réponse avec citation
  #7  
non lus 13/07/2007, 00h38
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon S3 IS | Canon 40D
 
Messages: 42
480 Photiz - Faire un don
sauf que le bruit numérique n'est pas placé au même endroit que le grain de l'argentique.
En effet, le bruit numérique apparait dans les zones sombres, là où le grain argentique n'est pas forcément.

J'ai pas mal travaillé sur la reproduction du grain argentique en numérique.
Pour l'instant, ce que j'utilise, c'est une photo numérique de départ sans bruit numérique et avec Photoshop, je "peint" une texture, réalisée à partir de plusieurs échantillons de scan de bruit argentique, aux endroits où normalement le grain argentique apparaît.

Avant d'arriver à des résultats satisfaisants, j'ai passé beaucoup de temps à regarder des photos N&B argentique pour voir précisément les endroits où apparait le grain et sa nature.
J'ai même fait des mesures locales avec un densitomètre optique afin de caractériser ce grain argentique et pouvoir le reproduire sur le numérqiue.

Au final, je me suis fabriqué des textures "grain argentique" que je place aux bons endroits.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 13/07/2007, 00h43
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon S3 IS | Canon 40D
 
Messages: 42
480 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dominik Voir le message
Quand on réfléchit bien, au balbutiement de la photo, le bruit était l'ennemie du photographe. Puis au cours des décennies, la perfection ayant été atteinte, ce sont alors les imperfections qui ont été les signes distinctifs d'une nouvelle voie artistique... laissons peut-être au numérique le temps d'atteindre ce stade afin de mieux apprécier ces effets de style qui apparaitront comme délibérés et non comme un signe d'échec
Oui, c'est vrai dans un sens...
Mais, regardez ces photos de Doisneau et d'autres photographes célèbres. La netteté n'est pas vraiment au rendez-vous. Et pourtant, on considère toujours ces photos comme des chefs-d'oeuvres.
Il est vrai que les optiques ont fait des progrès prodigieux, en piqué, en contraste, etc...
C'est parfait pour le documentaire qui doit reproduire la nature avec fidélité. Mais dans certains cas, je trouve que ce piqué prodigieux enlève une certaine poésie à la photo.
Il m'arrive souvent (je sais, c'est paradoxal) de rajouter un très lèger flou (pas autant que D. Hamilton !) sur toute la photo pour retrouver ce petit manque de netteté des anciens appareils...
Réponse avec citation
  #9  
non lus 13/07/2007, 00h55
Avatar de jeanmau
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Un appareil qui correspond à mes besoins...
 
Messages: 2 638
20705 Photiz - Faire un don
Voilà une bonne remarque transfxb !
Des photos peuvent être superbes ou même "cultes" sans avoir une qualité irréprochable.
J'ai travaillé dans des labos photos pro et amateurs, je suis d'autres forums ou beaucoup "se la pètent" avec leur matériel, mais je préfère voir des photos techniquement imparfaites mais qui racontent quelque chose que des "bouses "techniquement parfaites ! Et j'en ai vu des miliiers de ces "bouses" !
Réponse avec citation
  #10  
non lus 13/07/2007, 01h19
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par transfxb Voir le message
Oui, c'est vrai dans un sens...
Mais, regardez ces photos de Doisneau et d'autres photographes célèbres. La netteté n'est pas vraiment au rendez-vous. Et pourtant, on considère toujours ces photos comme des chefs-d'oeuvres.
Il est vrai que les optiques ont fait des progrès prodigieux, en piqué, en contraste, etc...
C'est parfait pour le documentaire qui doit reproduire la nature avec fidélité. Mais dans certains cas, je trouve que ce piqué prodigieux enlève une certaine poésie à la photo.
Il m'arrive souvent (je sais, c'est paradoxal) de rajouter un très lèger flou (pas autant que D. Hamilton !) sur toute la photo pour retrouver ce petit manque de netteté des anciens appareils...
Ben tu t'embêtes pour rien : achète des optiques bas de gamme et tu n'auras pas besoin de rajouter du flou sur tes tofs via Photoshop. Elle est bien bonne celle-là
Réponse avec citation
  #11  
non lus 13/07/2007, 01h21
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon S3 IS | Canon 40D
 
Messages: 42
480 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dominik Voir le message
Ben tu t'embêtes pour rien : achète des optiques bas de gamme et tu n'auras pas besoin de rajouter du flou sur tes tofs via Photoshop. Elle est bien bonne celle-là
J'ai des optiques bas de gamme !!!
Et je pense que mes photos n'ont rien à envier à bien d'autres
Mais bon, je crois qu'on ne se comprend pas...

Pour le genre de photos que j'essaye de faire (voir ici : Photographies, c'est vrai que je n'ai pas forcément besoin de "L" ou de "EX" ...

Dernière modification par transfxb 13/07/2007 à 01h27.
Réponse avec citation
  #12  
non lus 13/07/2007, 01h28
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par transfxb Voir le message
J'ai des optiques bas de gamme !!!
Et je pense que mes photos n'ont rien à envier à bien d'autres
Mais bon, je crois qu'on ne se comprend pas...

Pas du tout.
C'est de l'humour.
En revanche, on est tout a fait d'accord sur le principe. C'est toi qui dès le départ a pris mon argumentation de travers. On se rejoint. Sauf que je ne pousse pas le vice, tout de même, à flouter mes images. Je l'ai pas encore tenter celle là

Pour moi la qualité d'une tof, c'est ce qu'elle représente, et ce que je peux apprécier techniquement et/ou émotionnellement. Un point c'est tout.
Le recherche de la qualité est aujourd'hui une nécessité : elle est liée à un complexe qu'éprouve actuellement les possesseurs d'APN de dépasser les contraintes d'un matériel qui souffrait de la comparaison avec l'argentique. Mais désormais, on est proche d'une certaine similitude. Je pense donc que les esprits vont s'ouvrir vers plus d'expérimentation et qu'elle sera d'autant plus facilement acceptée.

(explication de texte de ce que j'ai tenté d'expliquer plus haut)
Réponse avec citation
  #13  
non lus 13/07/2007, 09h26
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon S3 IS | Canon 40D
 
Messages: 42
480 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dominik Voir le message
Pas du tout.
C'est de l'humour.
ok c'est moi qui prend au premier degré en ce moment
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Prendre en photo un feu d'artifice | Assurance pour le matériel photo »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 5,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.